13/11 18:07

Antibes : Un homme menace des policiers avec une machette, qui utilisent un taser pour l'immobiliser - Deux agents ont été blessés

Cela n'aurait dû être qu'une simple affaire de tapage nocturne. Dans la nuit de jeudi à vendredi, un individu a menacé plusieurs policiers. Armé d’une machette, il en a blessé deux. L’homme devrait être déféré dans la journée et passer en comparution immédiate au tribunal de grande instance de Grasse lundi.

Vers 1h du matin, un habitant d’Antibes appelle les forces de l’ordre en raison d’une soirée très bruyante, dans une copropriété voisine.

Cinq policiers se déplacent pour constater l’infraction. Ils se tiennent alors devant le portillon extérieur d’un jardinet, à quelques mètres de l’entrée du logement.

Un individu se précipite alors vers la cuisine et en sort armé… non pas d’une batte de baseball, comme les agents le soupçonnent alors, mais d’une véritable machette.

Pour l’individu, né en 1980, pas question de lâcher la lame d’une cinquantaine de centimètres. Il menace les policiers, tente d’étrangler un agent, en blesse deux… avant de se faire maîtriser grâce à un taser.

Samedi, sa garde à vue a été prolongée pour «menaces avec arme et violences sur personne dépositaire de l’autorité publique» et «délit de rébellion». Le suspect devrait passer en comparution immédiate lundi. Les deux policiers blessés ont eu 3 jours d’ITT. Pour le délégué départemental du syndicat Unité SGP Police-FO 06 Laurent Martin de Frémont, interrogé par Nice Matin, les faits sont symptomatiques de la dégradation des conditions de travail des forces de l’ordre. «La semaine a été épouvantable», a-t-il appuyé, rappelant la récente attaque au couteau à Cannes.

Le syndicat requiert un reclassement de la zone en «secteur difficile». Une appellation qui permet aux agents de police, exposés aux risques, d’obtenir une prime de fidélisation.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
13/novembre/2021 - 19h06

Interdiction de tirer... c'est + "simple" d'être blessé pour la carrière que de maitriser comme il faut un taré car la loi est CONTRE la police AINSI que le ministère.