08/11 16:02

Nice : Air France refuse d’embarquer un bébé hospitalisé , faute de carte d’identité - Découvrez le témoignage du papa du nourrisson

Léon, grand prématuré né le 27 juillet dernier à Nice, a dû effectuer un trajet de dix heures en ambulance depuis la capitale azuréenne pour Paris afin d’y subir une opération urgente des yeux, car la compagnie aérienne Air France a refusé de l’accepter à bord faute de carte d’identité.

«Il n’a jamais quitté l’hôpital, et son pronostic vital était engagé pendant plus d’un mois et demi, nous n’avons pas eu le temps de nous occuper des papiers, même si nous l’avons déclaré, assure à CNEWS Nicolas, le papa. La compagnie n’a pas voulu céder.»

Devant le caractère urgent de l’opération, et sous la pression des parents, l’hôpital a consenti finalement à transporter le nourrisson en ambulance faisant ainsi dix heures de route, plutôt qu’une heure et dix minutes de vol.

Ce que Nicolas et sa famille dénoncent, c’est l’aberration administrative qui a engendré une telle situation. «Ce que l’on nous a expliqué après coup, c’est qu’Air France ne demande pas de papiers avant 3 mois. Or, notre bébé doit avoir 3 mois et 2 semaines…», souffle Nicolas Lejeune, et d'ajouter : «Nous restons mesurés, nous n’avons pas l’impression de vivre la plus grande des injustices, mais être parent d’un grand prématuré est déjà stressant, et dans cette histoire Air France ne nous facilite pas la vie. Plusieurs courriers ont été adressés au maire de Nice Christian Estrosi et au ministère de la Santé. Ce que l’on veut, c’est que ce genre de cas ne se reproduise plus pour les autres parents».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nono75
11/novembre/2021 - 18h59

..

Portrait de Nono75
8/novembre/2021 - 19h27
seb2746 a écrit :

Sauf que l'enfant n'ayant pas quitté l’hôpital, normal que les parents n'ont pas fait de CI (juste l'etat civil), vu que pour la CI il faut la présence d'un des 2 parents ET l'enfant... qui était à l'hosto.

 

Là c'est clairement un abus/connerie de qqun chez AF, il fallait tombé sur 1 et ils l'ont trouvés smiley

 

Pour ryanair où autres, en France c'est AF qui a les contrats exclusifs des vols médicaux donc impossible de savoir.

Oui enfin c'est un peu la sécu qui paye (pour les vols médicaux), que Ryanair ou easyJet ne veulent pas s’embêter avec cela ne m'étonne pas vu le temps que cela demande en plus, impossible de tenir les cadences de rotations.

Pour le reste je ne comprends pas bien, c'était un vol médical avec tout l'appareillage au fond de l'appareil, un transport au pied de l'avion par ambulance ou autre ? Ou bien c'était les parents qui avaient le petit gars dans les bras et qui voulaient embarquer comme M et Mme toutlemonde ?

Après vu le nombre de bobards que les gens racontent comment croire la personne ?...

On est donc effectivement sur un problème humain avec empathie et compassion contre formalisme et rigueur.

Je réitère, peut etre que la validation par la PAF aurait pu changer la donne en donnant une "excuse" à AF.

Portrait de seb2746
8/novembre/2021 - 19h05
Nono75 a écrit :

Tout passager, y compris mineur, ne doit il pas avoir une pièce d'identité quelle que soit la destination ?

Un bébé de quelques mois doit avoir un passeport ou une CNI pour voyager car on ne peut plus depuis des années le rattacher au passeport de ses parents.

Ici AF laisse trois mois car on ne peut évidemment pas faire de pièce d'identité sans photo + les délais classiques. C'est une règle que l'on doit vraisemblablement retrouver dans les process imposés aux compagnies aériennes. Si cela ne va pas alors voir avec le législateur.

Pour l'humain et pour l'avoir déjà constaté il y a certes un certain temps maintenant sur des vols outre mer, si la PAF était venue et avait validé le truc alors il y a fort à parier que le transporteur l'aurait accepté.

Quant à casser AF, je me demande bien ce qu'aurait fait easyJet ou Ryanair dans le même cas de figure.

Sauf que l'enfant n'ayant pas quitté l’hôpital, normal que les parents n'ont pas fait de CI (juste l'etat civil), vu que pour la CI il faut la présence d'un des 2 parents ET l'enfant... qui était à l'hosto.

 

Là c'est clairement un abus/connerie de qqun chez AF, il fallait tombé sur 1 et ils l'ont trouvés smiley

 

Pour ryanair où autres, en France c'est AF qui a les contrats exclusifs des vols médicaux donc impossible de savoir.

Portrait de vraimentcompliqué2
8/novembre/2021 - 18h02

Une carte d'identité individuelle est exigée aux Parents d'un nourrisson pour prendre un avion (en vol intérieur et pour une urgence médicale); D'un autre côté on accorde l'aide médicale à des dizaines de milliers de clandestins sans que ne soit exigé d'eux aucun papier; Ni même qu'ils sachent dire bonjour ! Cherchez l'erreur...

Portrait de Nono75
8/novembre/2021 - 17h50
seb2746 a écrit :

Le transport Nice => Paris n'est pas possible avec un hélico du SAMU, 1. car il est pour des missions urgences ET immédiate. 2. car il est prévu pour des zones à 300km maximum, 3. car il n'aura jamais assez de carburant.

 

Là c'est logiquement en avion SOIT privée, soit AF, des centaines de vols sont fait chaque année sans souci, là on parle clairement d'un souci administratif ET humain. Du couté de l’hôpital, tout à été fait dans les règles. C'est surtout à Air France de revoir ses façons de travailler car là il ont fait passé l'argent AVANT le patient (le vol est pris en charge par AF à hauteur de 45%), ce n'est pas nouveau chez Air France vu l'humanité de la société...

Tout passager, y compris mineur, ne doit il pas avoir une pièce d'identité quelle que soit la destination ?

Un bébé de quelques mois doit avoir un passeport ou une CNI pour voyager car on ne peut plus depuis des années le rattacher au passeport de ses parents.

Ici AF laisse trois mois car on ne peut évidemment pas faire de pièce d'identité sans photo + les délais classiques. C'est une règle que l'on doit vraisemblablement retrouver dans les process imposés aux compagnies aériennes. Si cela ne va pas alors voir avec le législateur.

Pour l'humain et pour l'avoir déjà constaté il y a certes un certain temps maintenant sur des vols outre mer, si la PAF était venue et avait validé le truc alors il y a fort à parier que le transporteur l'aurait accepté.

Quant à casser AF, je me demande bien ce qu'aurait fait easyJet ou Ryanair dans le même cas de figure.

Portrait de seb2746
8/novembre/2021 - 16h45
Wolverine a écrit :

Si le pronostic vital était effectivement engagé, c'est vers l'hôpital qu'il faut se retourner par contre Air France. Pourquoi l'hôpital n'a pas transféré le nourrisson par hélicoptère plutôt qu'en ambulance ? L'urgence n'était sûrement pas aussi urgente que les parents le racontent. Même si, quand c'est son enfant, c'est toujours plus urgent que tout. 

Le transport Nice => Paris n'est pas possible avec un hélico du SAMU, 1. car il est pour des missions urgences ET immédiate. 2. car il est prévu pour des zones à 300km maximum, 3. car il n'aura jamais assez de carburant.

 

Là c'est logiquement en avion SOIT privée, soit AF, des centaines de vols sont fait chaque année sans souci, là on parle clairement d'un souci administratif ET humain. Du couté de l’hôpital, tout à été fait dans les règles. C'est surtout à Air France de revoir ses façons de travailler car là il ont fait passé l'argent AVANT le patient (le vol est pris en charge par AF à hauteur de 45%), ce n'est pas nouveau chez Air France vu l'humanité de la société...

Portrait de Wolverine
8/novembre/2021 - 16h18

Si le pronostic vital était effectivement engagé, c'est vers l'hôpital qu'il faut se retourner par contre Air France. Pourquoi l'hôpital n'a pas transféré le nourrisson par hélicoptère plutôt qu'en ambulance ? L'urgence n'était sûrement pas aussi urgente que les parents le racontent. Même si, quand c'est son enfant, c'est toujours plus urgent que tout.