14/10 10:46

La préfecture de la Sarthe engage une procédure de fermeture de la mosquée d'Allonnes, près du Mans, où des prêches légitiment «le recours au jihad armé» - Les habitants surpris - VIDEO

La préfecture de la Sarthe a annoncé avoir engagé une procédure de fermeture de la mosquée d'Allonnes, près du Mans, qui compte environ 300 fidèles, où des prêches légitiment «le recours au jihad armé». «D’après des éléments recueillis, des prêches et l’activité de ce lieu de culte, fréquenté par des individus appartenant ou proches de la mouvance islamiste radicale, légitiment le recours au jihad armé, la mort en martyr, la commission d’actes de terrorisme et le recours à la violence, la haine et la discrimination ainsi que l’instauration de la charia», a indiqué la préfecture de la Sarthe dans un communiqué.

Quelque 300 fidèles se rendent régulièrement dans cette mosquée d'Allonnes et ce qui était d'autant plus inquiétant aux yeux de l'Etat c'est que, dans le même lieu, on dénombre aussi une école coranique dans laquelle vont environ 100 à 110 enfants. Ce qui apparaît, selon les éléments divulgués par le préfet, c'est que même devant les enfants, des individus ont fait la promotion du jihad armé, ce qui rendait nécessaire et urgente la fermeture de ce site qui devenait, selon le préfet, un lieu «d'endoctrinement».

Selon une source proche du dossier, contactée par CNEWS, depuis vendredi dernier, les avoirs des deux associations qui gèrent la mosquée ont également été gelés. De même que les avoirs de huit personnes qui dirigent ces deux structures.

Une information confirmée par Gabriel Attal ce mercredi lors de son point presse. «Nous sommes inflexibles face à l'islamisme, nous sommes intransigeants face à la haine et à la radicalisation», a affirmé le porte-parole du gouvernement.

A noter que le maire de la ville, Gilles Leproust (PCF), interrogé par l'AFP, affirme qu'il n'avait pas connaissance de ces dérives, et qu'il n'a jamais reçu d'alerte des autorités décrivant une telle situation.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
14/octobre/2021 - 14h07
seb2746 a écrit :

Bizarre tout de même cette procédure alors que RIEN n'a été detecté. Aucune plainte nulle part, aucun retour en mairie, rien dans l'école (ou il y a des personne non-musulmane justement pour vérifier), rien non plus aux contrôles de la religion musulmane... et surtout, RIEN sur les prêcheurs (0 arrestation et même aucune demande au commissariat), juste un gel des actifs.

Tout tenez-vous que rien n'a été détecté ? Du maire PCF ?

Vous croyez que de telles procédures sont lancées dans éléments factuels ?

Portrait de seb2746
14/octobre/2021 - 12h01

Bizarre tout de même cette procédure alors que RIEN n'a été detecté. Aucune plainte nulle part, aucun retour en mairie, rien dans l'école (ou il y a des personne non-musulmane justement pour vérifier), rien non plus aux contrôles de la religion musulmane... et surtout, RIEN sur les prêcheurs (0 arrestation et même aucune demande au commissariat), juste un gel des actifs.

Portrait de The dream
14/octobre/2021 - 11h05

OK on va fermer cette mosquée et c'est très bien, mais que va t'il advenir des prêcheurs qui ont conduit à cette mesure ? On va les laisser tranquilles sans aucune poursuite judiciaire... ? smiley