03/10 10:31

Décès de Bernard Tapie : Jean-Louis Borloo, son avocat historique et son ami depuis 45 ans, souligne "le courage, la force, le panache" de celui qu'il considérait comme son "frère"

Jean-Louis Borloo, avocat historique de Bernard Tapie et son ami depuis 45 ans, a salué dimanche le "courage", la "force", le panache" de celui qu'il considérait comme son "frère".

Dans un message transmis à l'AFP et s'adressant à l'ancien homme d'affaires, l'ancien ministre écrit : "Quel ultime combat ! Courage, force, panache, entouré des tiens, les amours de ta vie, et malgré ceux qui, à défaut d'avoir ta gueule, ton talent, ton charisme, ta générosité, ta bonté, ton humour, tes fulgurances, n'ont cessé hélas de te harceler".

"Les amoureux du foot, bateau, vélo, ski, théâtre, cinéma, musique, aventure, ceux qui luttent contre une maladie, ceux qui veulent changer leur destin, t'embrassent et te saluent, toi l'éblouissant chef d'un orchestre dont tu jouais toi-même de tous les instruments", poursuit Jean-Louis Borloo, qui était un intime de Benard Tapie et de sa famille.

"Là où tu t'es échappé, ton honneur lavé par la justice, tu ressens cette explosion d'affection et d'amitié qui monte vers toi de tous les foyers français". "Merci Bernard, tu es énorme, tu es hors-norme. A bientôt mon frère".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de emsuppl_50
4/octobre/2021 - 09h50

Vivement que toute cette folie médiatique retombe !

Portrait de Acker
3/octobre/2021 - 13h01

Un homme dans les magouilles... Un homme qui a fait de la prison.... Et on le considère comme un grand homme...

Portrait de LesRipoublicains
3/octobre/2021 - 12h04

Que d'éloges sur toutes les chaines TV ...

C'est quand même vite oublier que c'était un des plus grands arnaqueurs que la vie publique française ait connu.

Falsification des matchs de foot au profit de l'OM, qui lui a valu condamnation.

Achat des juges du tribunal arbitral dans le conflit Adidas, qui a remis les pendules à l'heure et lui a valu nouvelle condamnation.

On ne va quand même pas faire de ce fraudeur un saint, et lui ériger une statue, à moins d'y ajouter un épitaphe à la gloire de la fraude multiple sous toutes ses formes ...

Ceci dit, on peut à coté de ça lui reconnaître des qualités de pugnacité, de volonté d'entreprendre, mais toujours entaché de ses entourloupes en tous genres.

A son émission "Ambitions", on aurait pu lui substituer le titre "Illusions".

Combien d'entreprises a-t-il racheté pour un franc symbolique, qu'il a démantelé ensuite ?

Combien de salariés plein d'espoirs a-t-il déçu par ses annonces ?

Combien d'électeurs a-t-il dupé à maintes reprises ?

A noter que ses plus grands admirateurs en politique ont tous des batteries de casseroles à leurs baskets, tout comme lui. Forcément, entre Ripoux, on se comprend d'autant mieux.

Il a quand même eu la chance de pouvoir lire ses rubriques nécrologiques de son vivant, puisque donné mort bien avant l'heure. Petite consolation.