30/09 20:24

Jean Castex annonce sur TF1 que les prix du gaz vont-être bloqués par le gouvernement jusqu'en avril prochain : "La hausse de 12,5% en octobre va être appliquée et ce sera la dernière"

Jean Castex invité ce soir du 20h de TF1 affirme : "On nous prévoit d'ici la fin de l'année, 30% à nouveau d'augmentation du prix du gaz et peut-être au début de l'année 2022. Les mêmes experts nous expliquent qu'on va avoir au printemps une forte baisse des prix. Nous avons à gérer une bosse. Nous allons bloquer, il n'y aura plus d'augmentation du prix du gaz. Cette hausse de 12,5% en octobre va être appliquée, c'est la dernière.

Nous l'avions anticipée, parce que j'avais annoncé un chèque énergie qui entrera en vigueur en décembre.

Pour l'électricité, ce sera aussi le bouclier tarifaire. La hausse est moindre que ce qui se passe à l'étranger parce que nous produisons en France, grâce au nucléaire et aux énergies renouvelables l'essentiel de notre électricité."

Le tarif réglementé du gaz va augmenter de 12,6 % au 1er octobre, a annoncé la Commission de régulation de l’énergie (CRE) ce lundi après-midi. Ce même tarif réglementé avait bondi de 8,7 % au 1er septembre, du fait notamment de la hausse des cours mondiaux, a annoncé vendredi le régulateur. « Cette évolution résulte de la hausse, historique, des prix du gaz sur le marché mondial qui se répercute sur les coûts d’approvisionnement du fournisseur de gaz Engie », explique la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Hors taxe, la hausse est de 13,9% et, dans le détail, de 4,5% pour les utilisateurs de gaz pour la cuisson, de 9,1% pour ceux qui ont un double usage (cuisson et eau chaude), et de 14,3% pour les foyers qui se chauffent au gaz, détaille la Commission. Ces tarifs réglementés, remis à jour chaque mois, ont connu une série de fortes hausses récemment. Ils ont encore augmenté de 8,7% au 1er septembre, après plus de 5% en août et près de 10% en juillet.

Les cours du gaz sont à des niveaux très élevés en Europe en raison de divers facteurs : stockages bas, forte demande du gaz naturel liquéfié (GNL) en Asie et incapacité de la Norvège et de la Russie d’augmenter leurs livraisons, souligne la CRE. La demande est aussi tirée par la reprise économique mondiale, à la faveur de l’amélioration de la situation sur le front de la pandémie de Covid-19. Les tarifs réglementés sont appliqués à environ trois millions de foyers, pour l’essentiel par Engie qui en détient le monopole sur la plus grande partie du territoire.

Face à la forte hausse des prix du gaz - mais aussi potentiellement de l’électricité l’an prochain - le gouvernement a récemment annoncé que près de six millions de ménages modestes bénéficieraient d’un chèque exceptionnel de 100 euros en décembre. « Les prix de gros du gaz pour les produits futurs indiquent actuellement un maintien de ces niveaux de prix très élevés pendant l’automne 2021 et l’hiver 2021-2022, puis une baisse à partir du printemps et de l’été 2022, avant un retour à la normale pour l’année 2023 », indique la CRE. Celle-ci dit travailler avec l’administration sur « des solutions pour passer l’hiver et profiter de la baisse des prix de gros prévue à partir du printemps ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Lexpertdelamaisonmere
1/octobre/2021 - 08h28

Le Fernandel à la calvitie nous promet des tarifs bloqués pour ensuite se faire déjuger par le Conseil d'Etat et nous nous prendrons la régule pleine face comme la dernière fois. Qui peut encore croire ces clowns ?

Portrait de Karim el_Karim
30/septembre/2021 - 20h57

Bon va falloir ressortir le gilet de la boite a gants

Portrait de COLIN33
30/septembre/2021 - 20h44 - depuis l'application mobile

comme ça va être lissé après avril il faudra le payer !!!

Portrait de FrenchDreamer
30/septembre/2021 - 20h35

la dernière avant que tu dégages of course

Portrait de remarques
30/septembre/2021 - 20h29

Tiens tiens jusqu'en Avril.....comme par hasard !

Portrait de Nono75
27/septembre/2021 - 23h49
.twilight.zone. a écrit :

les taxes qui c'est qui les decident dans les pays....l'essence et le gasoil en france sont taxés a plus de 80%....plus le prix du carburant augmente plus l'etat s'en met plein les poches.....j'ai voulu acheter une voiture neuve qui fonctionne au gpl et essence dernierement mais il n'y a pas une station service avec du gpl a moins de 40 bornes de chez moi et pourtant j'habite une ville de 23000 habitants et pas une station service avec du gpl...

Oui, et ?

J'écris que le gazole a peu ou prou le même prix en Italie, en Belgique, aux Pays Bas, etc. donc quoi, ces pays taxent aussi. Bien. Et donc ?

Alors d'accord on peut même faire mieux que l'Espagne avec l'Autriche où c'est encore moins cher (et il y a encore moins cher en Roumanie et en Bulgarie mais ça va faire cher juste pour aller y faire un plein). Et après on fait quoi ?

Portrait de Nono75
27/septembre/2021 - 23h41
Assier de Pompignan a écrit :

C'est vous qui fixez le prix de votre baguette ou du kilo de pommes que vous achetez????

Quel est le rapport avec mon commentaire ou le sujet initial ?

Je le réécris car apparemment cela n'a pas été compris. J'ai simplement répondu à quelqu'un qui se plaignait d'un mal français qui ferait augmenter le prix du gaz, du gazole, etc.

Je réitère, ce n'est pas la France qui fixe le prix du gaz sur les marchés mondiaux.

Portrait de Cortex
27/septembre/2021 - 19h51
Z Premier a écrit :

pompe à chaleur ok mais l’électricité qui la fait tourner va augmenter autant que le gaz.

D'où le projet du puit canadien et des panneaux solaires.

Portrait de Z Premier
27/septembre/2021 - 19h10
Cortex a écrit :

Lorsque je vois les augmentations, je suis bien content d'avoir investi dans une pompe à chaleur, une VMC, ne pas avoir de gaz et l'installation prochaine de panneaux solaires et d'un puit canadien.Certes tout ça coûte une somme mais ce sera vite rentabilisé...

pompe à chaleur ok mais l’électricité qui la fait tourner va augmenter autant que le gaz.

Portrait de Nono75
27/septembre/2021 - 18h29
.twilight.zone. a écrit :

Le racket organisé français continue...

En plus le gasoil sera a 1,50€ dans quelques jours....en espagne,il est a 1,20€...tu te demandes a quoi ca sert de bosser...

Ce n'est pas la France qui fixe le prix du gaz ou du pétrole sur les marchés mondiaux si ?

Pour info le gazole passera demain de 1.276 € à 1.304 € le litre au Luxembourg où les prix sont fixés par le gouvernement.

En Belgique, en Italie ou aux Pays Bas on tourne aussi à 1.50 € le litre de gazole.

Après on peut aussi vivre en Espagne mais il faut aussi adopter le salaire moyen espagnol hein...

Portrait de Nico75
27/septembre/2021 - 17h19

C'est normal c'est la loi de l'offre et de la demande qui aboutit à la fixation du prix d'équilibre.

On a pas de gaz, on en a besoin donc on dépend des russes et des autres pays fournisseurs.

Portrait de Cortex
27/septembre/2021 - 16h55

Lorsque je vois les augmentations, je suis bien content d'avoir investi dans une pompe à chaleur, une VMC, ne pas avoir de gaz et l'installation prochaine de panneaux solaires et d'un puit canadien.Certes tout ça coûte une somme mais ce sera vite rentabilisé...

Portrait de djbaxter
27/septembre/2021 - 16h55

Rappelez vous du fameux "Le marché européen de l'énergie, l'ouverture à la concurrence, çà fera baisser les prix".

Et 2023, fin du tarif réglementé en France pour le gaz, et pour l'électricité idem, à la demande de la Commission Européenne.

Portrait de Climato
27/septembre/2021 - 16h11 - depuis l'application mobile

Tout augmente et avec la pression en faveur des mesures écologiques, qui évidemment ont un coût pour le consommateur, ça n'a pas fini d'augmenter.

Portrait de Climato
27/septembre/2021 - 16h11 - depuis l'application mobile

Tout augmente et avec ma pression en faveur des mesures écologiques, qui évidemment ont un coût pour le consommateur, ça n'a pas fini d'augmenter.