17/09 15:23

La plateforme TikTok supprime cet après-midi le hashtag #Anti2010 utilisé à des fins de harcèlement envers les personnes nées en 2010

15h21: Depuis plusieurs jours, un mouvement #Anti2010, qui tourne au harcèlement de collégiens nés en 2010, sévit sur les réseaux sociaux, et notamment sur TikTok. Selon BFMTV, la plateforme vient de supprimer les résultats liés au hashtag en question, qui a été partagé plus de 40 millions de fois.

Le mot-clef n’est désormais plus visible sur le réseau social. « TikTok a affirmé rester à l'affût afin d'appliquer une politique de modération stricte envers ce type de pratique, qui relèvent du harcèlement scolaire, et surveiller tous les contenus qui pourraient y être liés », expliquent nos confrères.
Les élèves nés en 2010 et qui entrent en 6e cette année, sont en effet devenus la cible d’autres jeunes plus âgés. Insultes, dénigrements sur les réseaux sociaux, en particulier sur TikTok, plusieurs adolescents sont victimes de ce mouvement. A  tel point que certains ont peur d'aller au collège.

12h11: Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a demandé aux chefs d’établissement de collèges de « renforcer la vigilance » contre le harcèlement, après des menaces et insultes proférées ces derniers jours sur les réseaux sociaux envers des élèves de sixième nés en 2010.
« Le bon accueil des élèves de 6e et leur intégration réussie grâce à la bienveillance de leurs camarades et des adultes sont un enjeu essentiel de la vie scolaire au collège », rappelle en préambule Jean-Michel Blanquer, dans un courrier envoyé aux chefs d’établissement jeudi soir. Le ministre a également posté une vidéo sur les réseaux sociaux.
En cette rentrée, « ce thème prend une acuité particulière en raison d’un mouvement inquiétant signalé dans certains établissements. Un nouveau phénomène apparu récemment sur les réseaux sociaux TikTok et Twitter encourage les insultes et les menaces, par des camarades plus âgés, envers les enfants nés en 2010 », poursuit Jean-Michel Blanquer dans son courrier.
Le ministre de l’Education nationale demande ainsi aux proviseurs « d’être très attentifs et de mettre en place les procédures de signalements et de prise en charge adéquates, comme encourager les familles à contacter le 3018 pour demander le retrait de la vidéo en ligne et des commentaires et atténuer ainsi la viralité; rédiger un  »fait établissement«  de niveau 2 ou 3; contacter si besoin l’équipe mobile de sécurité afin de ne pas laisser un traumatisme s’installer ou encore rappeler que si un élève de la classe ou de l’établissement est identifié comme harceleur, il est passible de sanction disciplinaire ».
Cette consigne fait notamment suite à un communiqué de la principale fédération de parents d’élèves FCPE, qui a demandé mercredi au gouvernement d’« agir en urgence » car « les enfants de 2010 sont devenus la cible de campagnes d’insultes, de harcèlement et de cyberharcèlement ». « Si un grand nombre d’enfants ne fréquentent pas les plateformes, pour celles et ceux qui y passent du temps, il est évident que leur santé mentale et psychologique est en réel danger », affirme la fédération.
Un phénomène toutefois minimisé par le principal syndicat des chefs d’établissement (SNPDEN). « Nous n’avons pas du tout constaté d’incidents de ce type dans les établissements, et aucun des 70 chefs d’établissement réunis en conférence nationale cette semaine n’avaient entendu parler de ce mouvement sur les réseaux sociaux », a affirmé à l’AFP Bruno Bobkiewicz, son secrétaire général.
Contactés par l’AFP, plusieurs pères et mères de famille d’élèves en classe de 6e nés en 2010 ont affirmé que leurs enfants « n’étaient pas du tout concernés par cette campagne harcèlement ».
10h16: Un phénomène inquiétant. Un mouvement #Anti2010, qui tourne au harcèlement de collégiens nés en 2010, sévit depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Les élèves nés en 2010 et qui entrent en 6e cette année, sont en effet devenus la cible d’autres jeunes plus âgés. Insultes, dénigrements sur les réseaux sociaux, en particulier sur TikTok, plusieurs adolescents sont victimes de ce mouvement. A  tel point que certains ont peur d'aller au collège.

Face à l'ampleur du phénomène, la FCPE a alerté le gouvernement. «Ce sont des messages assez violents et des images assez violentes. Ca va jusqu'à un appel à la mort, un appel à la haine. Ces enfants sont devenus des cibles», dénonce Carla Dugault, co-présidente de la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE). 

A l'origine de cette vague de harcèlement : plusieurs jeunes utilisateurs du jeu vidéo Fornite n'auraient pas respecté les codes, provoquant les foudres des autres joueurs. Puis la jeune Youtubeuse Pink Lily vantant dans une chanson sa génération 2010 aurait accéléré ce déferlement de haine.  Un message d'alerte a été émis par le ministère de l'Education nationale à tous les principaux de collège. 

Jean-Michel Blanquer lui-même est monté au créneau dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, jeudi soir : «Je vois qu'il y a un mouvement qui monte qui consiste à mal accueillir les élèves de 6e et à embêter les élèves nés en 2010, c'est évidemment complètement stupide, alors nous lançons le mouvement #bienvenueaux2010». 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mickojay
18/septembre/2021 - 02h09
Greg1928 a écrit :

Cela vient du jeu vidéo FORNITE qui n'est pas du tout  un jeu anti stress et il est reproché à ceux nés en 2010 de ne pas avoir respecté les règles éthiques et codes du jeu. Certains gros joueurs de jeux vidéos fédèrent une forte communauté et il suffit qu'un de ces gros joueurs reproche ou fasse une remarque sur un quidam pour que cela génère une horde ensuite sur les réseaux (explications reprise par plusieurs articles concernant le départ de la mouvance)

(Tout le monde connait FORNITE sans y avoir joué, sauf celui qui habite dans une grotte smiley donc pour les "grottiers FORNITE battle royale  est un jeu en ligne qui attire plus de 125 millions de joueurs. Certains joueurs font des chaines vidéos pour montrer des parties de jeu en direct par exemple smiley )

 

Merci de nous informer que certains joueurs diffusent leurs parties de Fortnite sur Twitch.

Merci captain obvious.

Portrait de Greg1928
17/septembre/2021 - 22h09
Nono75 a écrit :

L'origine de cette stupidité est abordée dans l'article.

Ce sont les nés avant c'est à dire en 2007/2008/2009 qui jugent que les 2010 ne respectaient pas les "codes" de certains clips vidéo sur un jeu anti stress. Non mais sérieusement.Harceler au titre d'un truc anti stress, faut vraiment pas être fini.

D'après ces lumières "les enfants de 2010 devraient être privés de leur téléphone car ils auraient une utilisation « toxique » des réseaux sociaux et de son application star, TikTok, sur laquelle un challenge anti 2010 a été créé à leur encontre."

A noter que TikTok est effectivement interdit aux moins de 13 ans donc oui, les 2010 ne devraient pas y être.

Et oui cette Pink Lily est particulièrement insupportable dans son clip Pop It Mania mais à la base ce $ont de$ adulte$ derrière..

Mais bon ce n''est pas une raison pour nous la jouer police pour la Promotion de la vertu et la Répression du vice, on n'est pas en Afghanistan.

Cela vient du jeu vidéo FORNITE qui n'est pas du tout  un jeu anti stress et il est reproché à ceux nés en 2010 de ne pas avoir respecté les règles éthiques et codes du jeu. Certains gros joueurs de jeux vidéos fédèrent une forte communauté et il suffit qu'un de ces gros joueurs reproche ou fasse une remarque sur un quidam pour que cela génère une horde ensuite sur les réseaux (explications reprise par plusieurs articles concernant le départ de la mouvance)

(Tout le monde connait FORNITE sans y avoir joué, sauf celui qui habite dans une grotte smiley donc pour les "grottiers FORNITE battle royale  est un jeu en ligne qui attire plus de 125 millions de joueurs. Certains joueurs font des chaines vidéos pour montrer des parties de jeu en direct par exemple smiley )

 

Portrait de artisandu06
17/septembre/2021 - 20h32
alex t'es rieur a écrit :

il est également présent sur twitter!!!

le harcèlement continue partout et chez soi hors de l'école avec ces réseaux asociaux de la facho sphère!!!

Tient un islamo gaucho s'est échappé du service public ! ! !

Portrait de Tenvalacruchealo
17/septembre/2021 - 20h24

Mon fils m'a parlé  de "grands " de 5 et 4eme qui avaient dis ça une fois dans la cour... puis ne m'en a pas reparler, je ne connaissais pas l'existence de ses #

Portrait de Delrem87
17/septembre/2021 - 18h56
Youpiland a écrit :

TikTok c'est la poubelle des app, franchement.

Comme j'ai dis, bien plus soft que Snapchat (prostitution, drogue, faux papiers), ou twitter le lynchage est bien plus prononcé.

Portrait de Delrem87
17/septembre/2021 - 18h56
Partisane266 a écrit :

C'est tik tok qui devrait etre supprimé. Une véritable poubelle ce pseudo reseau social.

Oula, bien moins que Snapchat par exemple ou on trouve des prostituées, de la drogue, des faux papiers etc ..... Sans que personne ne s'en soucie car une multitude de mineurs sont dessus.Après le problème au fond n'est pas les réseaux sociaux, ce sont les "parents", car souvent les harceleurs ne sont pas surveillés, les harcelés non plus sinon l'histoire prend rapidement fin. 

Portrait de JC732
17/septembre/2021 - 18h51

Quand tous ces gosses regardent une dégénérée ecrire zob et caricaturer un homme sur une chaine publique, ils doivent penser que tout est permis aujourd'hui dans notre societé.

Portrait de alex t'es rieur
17/septembre/2021 - 18h29

il est également présent sur twitter!!!

le harcèlement continue partout et chez soi hors de l'école avec ces réseaux asociaux de la facho sphère!!!

Portrait de Youpiland
17/septembre/2021 - 17h51

TikTok c'est la poubelle des app, franchement.

Portrait de Nono75
17/septembre/2021 - 17h36
lucieat a écrit :

Pourquoi les 2010 ? encore une immense stupidité des réseaux sociaux, c'est une plaie pour la jeunesse ce truc.

Je suis sidérée de les voir complétement obnubilés par leur téléphone, avez vous vu une sortie de lycée ? à peine la porte franchie, ils se jettent sur leur portable comme des drogués sur leur dose, et ça pianote à tours de pouces, je parie qu'il envoient des SMS à celui qui marche à côté d'eux. Ils sont perdus dans leur monde virtuel et ne communiquent même plus.

Où sont les interminables conversations entre copines et les contacts ? Pauvre France

 Si un jour un orage magnétique solaire bouzille toute l'électronique du monde, ils vont devenir fous ( c'est tout à fait possible, c'est déjà arrivé et ça nous pend au nez)

L'origine de cette stupidité est abordée dans l'article.

Ce sont les nés avant c'est à dire en 2007/2008/2009 qui jugent que les 2010 ne respectaient pas les "codes" de certains clips vidéo sur un jeu anti stress. Non mais sérieusement.Harceler au titre d'un truc anti stress, faut vraiment pas être fini.

D'après ces lumières "les enfants de 2010 devraient être privés de leur téléphone car ils auraient une utilisation « toxique » des réseaux sociaux et de son application star, TikTok, sur laquelle un challenge anti 2010 a été créé à leur encontre."

A noter que TikTok est effectivement interdit aux moins de 13 ans donc oui, les 2010 ne devraient pas y être.

Et oui cette Pink Lily est particulièrement insupportable dans son clip Pop It Mania mais à la base ce $ont de$ adulte$ derrière..

Mais bon ce n''est pas une raison pour nous la jouer police pour la Promotion de la vertu et la Répression du vice, on n'est pas en Afghanistan.

Portrait de Nono75
17/septembre/2021 - 16h13
bergil a écrit :

Un jour si cela se trouve , sur ces conneries de réseaux " sociaux " ce sera haro aux blonds , bruns ou roux si un idiot lance l'affaire !

Effectivement, quelle c....ie ces réseaux.

Sinon, les roux sont stigmatisés voire persécutés depuis des siècles sans besoin d'Internet.

Pour une fois je dirais presque que c'est même le contraire  , les roux se fédérant autour de certains hashtags.

 

Portrait de bergil
17/septembre/2021 - 15h53

Un jour si cela se trouve , sur ces conneries de réseaux " sociaux " ce sera haro aux blonds , bruns ou roux si un idiot lance l'affaire !

Portrait de Partisane266
17/septembre/2021 - 15h26

C'est tik tok qui devrait etre supprimé. Une véritable poubelle ce pseudo reseau social.

Portrait de lucieat
17/septembre/2021 - 14h23

Pourquoi les 2010 ? encore une immense stupidité des réseaux sociaux, c'est une plaie pour la jeunesse ce truc.

Je suis sidérée de les voir complétement obnubilés par leur téléphone, avez vous vu une sortie de lycée ? à peine la porte franchie, ils se jettent sur leur portable comme des drogués sur leur dose, et ça pianote à tours de pouces, je parie qu'il envoient des SMS à celui qui marche à côté d'eux. Ils sont perdus dans leur monde virtuel et ne communiquent même plus.

Où sont les interminables conversations entre copines et les contacts ? Pauvre France

 Si un jour un orage magnétique solaire bouzille toute l'électronique du monde, ils vont devenir fous ( c'est tout à fait possible, c'est déjà arrivé et ça nous pend au nez)

Portrait de lucieat
17/septembre/2021 - 14h14

Les parents ont un grand rôle des les harcèlements, ils doivent en parler très tôt aux enfants, leur expliquer que ce n'est pas bien, que si c'était lui qui était harcelé, que ferait-il ?

J'ai eu un enfant harcelé, attendu à la sortie par des plus vieux, j'ai du le changer d'école, dans le privé, il s'est trouvé bien, est reparti sur de bonnes bases.

Mais il n'est pas permis à tout le monde de pouvoir changer d'école. IL faut faire des campagnes de sensibilisation des les classes ,pendant les cours d'instruction civique par exemple.

Des dizaines de gamins arrivent au suicide à cause de celà. c'est un drame et doit être une cause nationale

Portrait de sebastien91
17/septembre/2021 - 13h28

Ca fait belle lurette que ces débilités de réseaux sociaux devraient être contrôlés, voire interdits. Mais quand on voit la réaction de ce gouvernement, à se fourvoyer dans ce système de merde, on a compris que l'on est vraiment tombé bien bas dans la crétinisation de la société.

Et que font ces abrutis de parents ? S'ils n'ont pas la main sur ce que font leurs gosses à 11 ans, ils ne l'auront jamais. Pauvre monde.

Portrait de Libertas
17/septembre/2021 - 12h52

Cela fait plusieurs années que les "2010" sont lynchés. Les réseaux sociaux ne font rien, car la discrimination par l'age (âgisme) n'est pas condamné. Ce problème est amplifié par les réseaux sociaux, mais il ne provient pas des réseaux sociaux. C'est un phénomène de société. Dans la société moderne, l'age est désormais le principal critère discriminatoire entre les êtres humains, comme l'était la couleur de peau auparavant. Tout le monde est visés, les personnes âgés subissent aussi les moqueries de certains jeunes, des offres d'emplois sont réservés ou au contraire interdites aux jeunes ou aux vieux etc... C'est bien que certains commencent à prendre conscience de ce problème.

Portrait de BrunoNo
17/septembre/2021 - 10h59

Idiocracy c'est bel et bien une réalité.

Portrait de GOTAAB 87
17/septembre/2021 - 10h40

Arrêtez avec les réseaux sociaux ! Ne les regardez pas ne les écoutez pas !!!!!