16/09 10:46

Près de 6 millions de ménages modestes bénéficieront d'un chèque exceptionnel de 100 euros pour les aider à payer leur facture énergétique, face à la hausse actuelle des prix, annonce le gouvernement

Près de 6 millions de ménages modestes bénéficieront d'un chèque exceptionnel de 100 euros pour les aider à payer leur facture énergétique, face à la hausse actuelle des prix, a annoncé le gouvernement. Le Premier ministre Jean Castex va annoncer jeudi "la mise en place d'une aide sociale exceptionnelle très simple de 100 euros pour tous les ménages qui bénéficient aujourd'hui du chèque énergie", soit "5,8 millions de ménages", a indiqué Matignon.

Les ménages éligibles n'auront pas de démarche à effectuer et recevront cette aide exceptionnelle par courrier courant décembre, quel que soit leur mode de chauffage (électricité, fioul, gaz).

"C'est une forme de soutien pour passer cette situation que l'on considère comme conjoncturelle de hausse du prix des énergies qui va conduire à une hausse des prix du chauffage", a-t-on expliqué à Matignon.

Les prix du gaz ont notamment connu de fortes hausses ces derniers mois, sous l'effet de la reprise économique mondiale. Les tarifs réglementés ont augmenté de 8,7% au 1er septembre, après plus de 5% en août et près de 10% en juillet.

"Une hausse donnée pénalise dix fois plus les ménages les plus modestes, au regard de leur pouvoir d'achat, que les ménages les plus aisés; donc il était important de cibler cette aide exceptionnelle sur les ménages les plus modestes", a fait valoir l'entourage du Premier ministre.

Le chèque énergie est un dispositif déjà existant qui couvre une partie des factures d'électricité, de gaz ou de fioul ou encore des travaux de rénovation énergétique. D'un montant de 150 euros en moyenne, il bénéficie à certains ménages en fonction de leurs revenus fiscaux.

A sept mois de l'élection présidentielle, la hausse des prix de l'énergie représente un sujet sensible pour l'exécutif. L'énergie constitue l'une des principales dépenses contraintes des ménages, en particulier les plus modestes, et a été le déclencheur du mouvement des gilets jaunes fin 2018.

Jean Castex doit formaliser l'annonce du chèque exceptionnel de 100 euros lors d'un déplacement en Ile-de-France jeudi, consacré au déploiement de MaPrimeRénov, une aide à la rénovation thermique des bâtiments. Les Français ont déposé quelque 500.000 dossiers depuis le début de l'année, contre 192.000 sur l'année 2020, selon les derniers chiffres du gouvernement.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de djbaxter
17/septembre/2021 - 00h45
bravli a écrit :

quand la justice va elle fermer ce site de Morandini, qui incite au racisme, au machisme, aux fake news, entre autres

Pas avant que tu n'aies ingurgité un peu plus de culture politique et générale qui te permettent d'appréhender les concepts que tu voudrais manipuler en copiant tes amis gauchistes.

Portrait de djbaxter
16/septembre/2021 - 12h09
muzo 28 a écrit :

je viens de ressortir ma facture d'électricité, 20% sur la consommation. Sur environ 1000€ de facture enedis,  plus de 350  total de   taxes. On est bien à plus de 20%......Sinon je chauffe au fuel. Je précise que je ne suis pas de ceux qui recevrons une aide, je pensais juste aux plus démunis.

Correct, j'ai inversé les taux entre abonnement taxé à 5,5% et conso à 20%. Je maintiens que les taxes les plus injustes sont bien celles qui financent l'électricité chez les mauvais payeurs, les clandestins, ainsi que la forte participation aux énergies renouvelables inefficaces pour une partie d'entre elles, et enrichissent un marché privé fait de matériel importé et d'opportunités économiques sur le dos des Français.

Portrait de muzo 28
16/septembre/2021 - 11h53
djbaxter a écrit :

Il serait plus intéressant de supprimer d'autres taxes : Contribution Tarifaire d'Acheminement (CTA), Contribution au Service Public d'Electricité (CSPE) etc.. car l'ensemble des taxes sur une facture d'électricité par exemple atteint 36% environ. Une bonne partie sert à financer d'une part les éoliennes inefficaces, ou les panneaux photovoltaïques qui sont déjà subventionnés à l'achat, et re-subventionnés sur le tarif d'achat de la production plus élevé que le tarif de revente. D'autre part, ces taxes servent aussi à payer les factures impayées... nombre qu'on pourrait drastiquement réduire en ayant une politique drastique sur l'arrivée annuelle de plusieurs centaines de milliers de migrants et d'immigrés pauvres non-diplômés qui ne travaillent pas pendant des années, qui vivent de toutes sortes d'aides sociales dont l'énergie gratuite fait partie.

La TVA de 20% n'est appliquée qu'à l'abonnement, et le taux réduit de 5,5% s'applique à la plus grosse partie consommation.

Par contre, elle ne devrait pas être appliquée sur les précédentes taxes qui ne sont évidemment pas de la valeur ajoutée... même principe ubuesque que sur les carburants, avec TVA appliquée sur la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), Taxe carbone etc.

je viens de ressortir ma facture d'électricité, 20% sur la consommation. Sur environ 1000€ de facture enedis,  plus de 350  total de   taxes. On est bien à plus de 20%......Sinon je chauffe au fuel. Je précise que je ne suis pas de ceux qui recevrons une aide, je pensais juste aux plus démunis.

Portrait de djbaxter
16/septembre/2021 - 11h28
muzo 28 a écrit :

Et baisser la TVA???, baisser de quelques points à la place des 20%  actuels. Ça peut paraître simpliste, mais il y a des gens qui ne vont pas se chauffer ou très peu même avec une aide de 100€. 

Il serait plus intéressant de supprimer d'autres taxes : Contribution Tarifaire d'Acheminement (CTA), Contribution au Service Public d'Electricité (CSPE) etc.. car l'ensemble des taxes sur une facture d'électricité par exemple atteint 36% environ. Une bonne partie sert à financer d'une part les éoliennes inefficaces, ou les panneaux photovoltaïques qui sont déjà subventionnés à l'achat, et re-subventionnés sur le tarif d'achat de la production plus élevé que le tarif de revente. D'autre part, ces taxes servent aussi à payer les factures impayées... nombre qu'on pourrait drastiquement réduire en ayant une politique drastique sur l'arrivée annuelle de plusieurs centaines de milliers de migrants et d'immigrés pauvres non-diplômés qui ne travaillent pas pendant des années, qui vivent de toutes sortes d'aides sociales dont l'énergie gratuite fait partie.

La TVA de 20% n'est appliquée qu'à l'abonnement, et le taux réduit de 5,5% s'applique à la plus grosse partie consommation.

Par contre, elle ne devrait pas être appliquée sur les précédentes taxes qui ne sont évidemment pas de la valeur ajoutée... même principe ubuesque que sur les carburants, avec TVA appliquée sur la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), Taxe carbone etc.

Portrait de muzo 28
16/septembre/2021 - 11h21

Et baisser la TVA???, baisser de quelques points à la place des 20%  actuels. Ça peut paraître simpliste, mais il y a des gens qui ne vont pas se chauffer ou très peu même avec une aide de 100€.