03/09 15:02

Trois policiers et deux infirmiers vont être poursuivis dans le Colorado pour le décès d'un jeune homme noir après avoir subi une clé au cou puis s'être vu injecter de force un puissant calmant - VIDEO

Trois policiers et deux infirmiers vont être poursuivis dans le Colorado pour le décès d'Elijah McClain, jeune homme noir décédé en 2019 après avoir subi une clé au cou durant son interpellation puis s'être vu injecter de force un puissant calmant, ont annoncé les services du procureur.

Un jury populaire a retenu différents chefs d'accusation, dont homicide involontaire, après avoir examiné les conclusions d'une enquête spéciale, ouverte à la demande du gouverneur de cet Etat de l'Ouest américain devant le scandale suscité par le décès du jeune homme.

"Chacun des cinq accusés devra répondre d'homicide involontaire et d'homicide par négligence", a expliqué lors d'une conférence de presse le procureur général du Colorado, Phil Weiser.

Quatre des accusés, dont les deux infirmiers, sont en outre poursuivis pour avoir administré de la kétamine, un puissant sédatif utilisé notamment dans les anesthésies, à Elijah McClain, sans son consentement.

La victime avait souffert d'un arrêt cardiaque lors de son transport vers l'hôpital, où elle avait été déclarée en état de mort cérébrale peu après.

La mort du jeune homme, âgé de 23 ans à l'époque, s'était produite en août 2019 à Aurora, plusieurs mois avant le décès de George Floyd sous le genou d'un policier blanc, qui avait déclenché une vague nationale de manifestations contre les brutalités policières et la discrimination raciale.

L'affaire avait été classée sans suite initialement mais le gouverneur Jared Polis avait demandé la reprise des investigations en juin 2020 après s'être entretenu avec la famille du défunt. Une pétition lancée pour rouvrir l'enquête avait recueilli plus de trois millions signatures.

La police avait été appelée par une personne mentionnant un homme noir "suspect" portant un masque de ski et "se comportant étrangement" dans une rue d'Aurora. Un policier avait affirmé qu'Elijah McClain, qui ne portait aucune arme, avait tenté de saisir son revolver lors de l'intervention.

Selon la famille de la victime, il était simplement sorti acheter une boisson et portait souvent ce masque de ski pour éviter de prendre froid.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Parapluie
4/septembre/2021 - 09h15
seb2746 a écrit :

Pour info, ce jour là à l'heure de l'arrestation il y avait entre 7 à 9°C dehors... mais c'est tellement facile de défendre des assassins pourtant là pour homicide par la justice.

Ah c'est curieux car il a été arrêté le 24 août 2019 (il est décédé 6 jours plus tard) et si on consulte la météo à Aurora à cette période sur le site timeanddate on apprend qu'il faisait au plus bas 13°C dans la nuit du 23 au 24 et qu'on grimpe déjà à 26°C en matiné pour atteindre les 30°C dès midi pour baisser doucement vers un 28°C en soirée, moment de la journée ou il a été arrêté. Dans la nuit du 24 au 25 il a fait 18°C.

 

Portrait de seb2746
3/septembre/2021 - 22h14
Ka a écrit :

Ah bah oui, un masque de ski c'est très pratique pour se protéger du froid. Surtout en plein mois d'aout dans le Colorado avec ses faveuses températures bien connues et comparables à celles de la Sibérie.

Pour info, ce jour là à l'heure de l'arrestation il y avait entre 7 à 9°C dehors... mais c'est tellement facile de défendre des assassins pourtant là pour homicide par la justice.

Portrait de Ka
3/septembre/2021 - 15h52

Ah bah oui, un masque de ski c'est très pratique pour se protéger du froid. Surtout en plein mois d'aout dans le Colorado avec ses faveuses températures bien connues et comparables à celles de la Sibérie.