25/08 13:31

La préfète du Bas-Rhin signale à la justice des menaces proférées contre des parlementaires du département lors d'une manifestation contre le pass sanitaire à Strasbourg

La préfète du Bas-Rhin a signalé à la justice des menaces proférées contre des parlementaires du département lors de la manifestation contre le pass sanitaire à Strasbourg le 21 août, a indiqué la préfecture.

"Des menaces ont été proférées contre des parlementaires du Bas-Rhin. Ces attitudes sont inacceptables", critique la préfecture dans un communiqué.

La préfète Josiane Chevalier "a demandé aux forces de l'ordre, police nationale et gendarmerie, de renforcer leur protection et a immédiatement saisi la procureure de la République pour lui signaler ces faits", ajoute le communiqué. Selon les Dernières Nouvelles d'Alsace (DNA), une enquête est en cours.

Sur Twitter, le député LREM Thierry Michels a publié la photo d'un tract distribué à la manifestation avec les photos de neuf députés et sénateurs ayant soit voté pour la loi sur le pass sanitaire soit s'étant abstenus et certaines adresses. "Renversons la peur de leur côté ! Ils savent tout de nous. À notre tour de tout savoir sur eux !", clame le tract appelant à diffuser le plus possible d'informations personnelles sur les élus.

Une étoile jaune avec la mention "Non vacciné" a en outre été collée sur la permanence du député LR du Bas-Rhin Philippe Meyer, qui a déposé une main courante, indiquent les DNA qui ont joint l'élu. Dans la nuit de jeudi à vendredi, la permanence du député LREM de la Vienne Sacha Houlié a été incendié et une enquête a été ouverte.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de RED2510
25/août/2021 - 23h18
Karine Latombe a écrit :

Bien sur que ce récit est vrai... Se faire enculer devant Madame, tu n'as aucune honte?

Le psy, penses-y sérieusement 

Portrait de RED2510
25/août/2021 - 23h04
Karine Latombe a écrit :

Par contre toi une grosse patate dans ta gueule de fils de pute ça devrait te faire du bien!

La violence est larme des faibles d'esprit. 

7440 ou Tommyrose, sortez de ce pseudo, on vous a reconnu.

Portrait de RED2510
25/août/2021 - 23h01
Karine Latombe a écrit :

Témoignage de RED2510 :

Bonjour à tous.

C’est à la demande de ma femme que je vous écris cette confession intime ou plutôt cette histoire taboue.

Je m’appelle RED2510, j’ai 47 ans et je suis marié depuis 25 ans. Nous avons une vie banale et une vie sexuelle des plus classiques. Sauf qu’il y a quelque temps, j’ai voulu essayer le sexe avec un homme. Je me suis alors inscrit sur des chats en ligne et des services spécialisés pour titiller ma libido. Et bien je ne croyais pas que cela marcherait autant ! J’étais très excité et j’ai été surpris d’avoir des discussions aussi crues avec des hommes. De fil en aiguille, j’ai fini par avoir des aventures jusqu’à ce que je me fasse sodomiser par celui qui est aujourd’hui mon amant officiel. C’est un homme plus jeune, d’environ 35 ans qui a un sexe épais qui m’a fait peur la première fois que je l’ai vu. Nous étions en train de faire des cochonneries ensemble lorsqu’il m’a retourné pour me mettre à plat ventre avant de présenter son gland devant mon petit trou. J’ai compris qu’il avait envie de me prendre et c’est ce qu’il a fait. Mais je ne suis pas ici pour vous raconter la première fois avec mon amant, mais plutôt cette histoire taboue qui maintenant ne l’est plus.

Ma femme a fini par découvrir que j’avais une relation extraconjugale. Sauf qu’elle était très loin de se douter que c’était avec un homme. Au début, elle était furieuse et cela se comprend. Puis elle a décidé de profiter elle aussi de ma relation avec croco. Elle m’a demandé de le faire venir et de le lui présenter. Je ne vous raconte pas comme la situation était délicate. D’autant plus que je ne pensais absolument pas à ce qui allait se passer. Une fois que croco est arrivé, nous avons pris l’apéro et avons discuté comme si nous étions les meilleurs amis du monde depuis fort longtemps. Puis ma femme est venue me chauffer. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait. Elle a ouvert mon pantalon et m’a taillé une pipe devant croco. Ce dernier est venu caresser ma femme et lui a carrément bouffé le cul. Il a enfoncé sa langue dans le petit trou de ma femme puis est venu m’embrasser à pleine bouche. Il a baissé son pantalon et m’a fourré sa bite dans la bouche. Il a enjambé le fauteuil pour se retrouver face à moi il m’a littéralement baisé la bouche pendant que ma femme me suçait. Elle avait été excitée par le fait de se faire bouffer le cul par un autre homme que moi. Nous avons atterri dans la chambre et nous avons continué notre plan suce et branle à trois. Puis ma femme a demandé à croco de m’enculer. Elle était installée sur le fauteuil de la chambre, les cuisses écartées et elle se caressait les seins et la chatte en nous regardant faire. croco m’avait mis en position de levrette avec la tête dans le coussin et le cul cambré. Il m’a dévoré le cul et a même craché entre les fesses. Il semblait troublé par la situation et n’arrivait pas me prendre. Ma femme est venue m’écarter les fesses pour guider le sexe de mon amant dans mon cul. Il s’est enfoncé en moi très profondément puisque je sentais ses couilles taper contre les miennes.

 

Ma femme lui pinçait les tétons et l’embrassait. Elle était venue coller sa chatte contre mon dos et se trouvait à califourchon à l’envers sur moi. Elle pouvait ainsi admirer la bite de croco qui me défonçait l’anus tout en donnant du plaisir à mon amant. Finalement, elle s’occupait beaucoup plus de lui que de moi. Il était très excité et lui a demandé de se mettre à quatre pattes à côté de moi. Sauf qu’elle est venue se mettre à plat ventre sur moi afin d’offrir nos deux culs de manière superposée à croco. Le salop passait d’un cul à un autre et avec ma femme nous étions en train de nous faire enculer par le même homme en même temps. La situation cocasse était très excitante. Puis ma femme s’est dégagée pour reprendre sa position initiale. Elle s’est frotté la chatte contre mon dos et était très excitée. croco l’était lui aussi et a indiqué qu’il allait jouir. Nous nous sommes mis tous les deux, joue contre joue avec ma femme devant sa bite et avons attendu les jets de foutre chaud contre nos visages. croco s’essuyait le gland sur nous avant de venir s’occuper de ma bite. Sauf que ma femme l’en a empêché en lui disant qu’elle se chargerait de sa plus tard.

Après avoir discuté un petit peu, croco est parti. Je me suis retrouvé seul avec ma femme qui venait de me regarder me faire enculer par mon amant. Nous avons ensuite baisé tous les deux et nous avons joui comme nous n’avions jamais joui auparavant. Finalement, cette expérience a été bénéfique bien qu’elle me semble tout de même exceptionnelle, car la plupart des femmes auraient quitté leur mari. Je m’estime extrêmement chanceux et nous remettons ça de temps en temps avec ma femme et croco qui est devenu notre amant commun.

Voilà, j’ai partagé mon histoire taboue avec la communauté de Morandini.com j’espère que vous me laisserez de nombreux commentaires pour partager avec moi votre ressenti.

Bien amicalement,

RED2510

Même si ce recit était vrai cela ne me poserait aucun problème.  

Alors je sais que tu essayes de faire cela pour m'humilier car en grosse homophobe que tu es, traiter quelqu'un d'homosexuel est une insulte mais cela ne fonctionne pas. 

N'hésite pas à aller voir un psy, tu en as vraiment besoin 

Amicalement 

Portrait de RED2510
25/août/2021 - 13h51

Pourtant à écouter les manifestants, ce sont des pacifiques et les autres sont les agresseurs.  Ils ne sont pas à une contradiction près