02/08 14:31

Coronavirus - Comme les personnels des établissements médicaux, les ambulanciers vont être soumis à l'obligation vaccinale mais ils ne cachent pas leur réticence - VIDEO

Comme les personnels des établissements médicaux, les ambulanciers vont être soumis à l'obligation vaccinale. La FNAA (Fédération nationale des artisans ambulanciers) soutient cette obligation mais craint de manquer de personnel. Selon elle, entre 50 et 55 % seulement des ambulanciers sont pour l'heure vaccinés.

Une situation qui inquiète ce syndicat. «Si effectivement le pass sanitaire est obligatoire pour les ambulanciers afin de rentrer dans les établissements de santé ou les maisons de retraite, nous allons avoir une impossibilité de réaliser les missions», explique Serge Beaujean, secrétaire général de la FNAA.

A partir du 15 septembre, ils devront avoir reçu au moins une dose du vaccin pour continuer d’exercer. Et à la mi-octobre, les ambulanciers devront être pleinement vaccinés sous peine de voir leurs contrats et leurs salaires suspendus. Cet employé affirme qu'une majorité de ses collègues refusent la vaccination pour protester contre le manque de reconnaissance. Il insiste sur le fait qu'aucune prime ne leur a été accordé lorsqu'ils étaient «au premier rang» de la lutte contre le Covid-19. Le syndicat des ambulanciers demande un allongement des délais avant l’application du pass sanitaire pour les professionnels.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mig01
3/août/2021 - 10h24 - depuis l'application mobile

Les missions que ne pourront pas assurer les ambulances privées, ce sont les pompiers qui s’en chargeront ! Comme c’est déjà le cas aujourd’hui

Portrait de seb2746
3/août/2021 - 01h29
Manimal a écrit :

Toi, tu ne dois pas être vacciné ?

2x et de force avec menace de licenciement mais "sans obligation".

 

Avec un vaccin sans aucun recul sur le moyen / long terme et demain si y'a quoi que ce soit, nous ne pourrons pas demander réparation aux labos/états.

 

Le souci actuel c'est que nos unités covid sont fermés depuis +6mois maintenant et qu'on accueille surtout une majorité de cas "REACTION au vaccin", avec ordre de ne surtout pas indiquer OU rechercher le pourquoi en notant bien entendu que ce n'est pas à cause de l'injection...

 

Alors j'ai autre chose à faire que d'aller avec les antivax mais je me pose logiquement des questions sur ce que je vois 5 à 6 jours/7 dans nos services et les consignes "spécifiques", surtout que je vois que des centaines d'autres hôpitaux ont les mêmes retours/cas (vu à la télé pour une fois).

Portrait de RED2510
2/août/2021 - 15h56

Juste pour rappel, cela ne concerne qu'une infime minorité de personnes qui ne veulent pas ce faire vacciner. La plupart d'entre eux le sont déjà.

Il me semble de bon sens qu'ils soient vaccinés de part leurs contacts avec des personnes à risques.

Portrait de Paflebasilien
2/août/2021 - 15h30
seb2746 a écrit :

Des héros y'a 1 an, des futurs licenciés aujourd'hui, "c'est bo" smiley

C'est pas parce que t'as été un "héros" que tu peux faire n'importe quoi derrière...

Portrait de seb2746
2/août/2021 - 14h40

Des héros y'a 1 an, des futurs licenciés aujourd'hui, "c'est bo" smiley