31/07 18:12

Manifestation Anti Pass Sanitaire - Une équipe de l'AFP prise à partie à Paris devenant la cible de crachats et d'injures aux cris de "AFP enc*lés"

Une équipe de l'AFP a été prise à partie lors d'une manifestation contre le pass sanitaire organisée samedi à Paris à l'appel du président des Patriotes Florian Philippot, devenant la cible de crachats et d'injures, ont indiqué ces journalistes. Chargées de couvrir le rassemblement au départ de Montparnasse (sud de Paris), deux journalistes reporter d'images (JRI) ont d'abord réalisé sans encombre des interviews.

La situation s'est tendue au moment du départ du cortège, ont-elles raconté. "On était dans le carré de tête. Des cris, notamment +AFP Enculés+ ont commencé à fuser", mais "tant que nous étions dans le carré, on se sentait plus ou moins protégées par le service de sécurité des organisateurs", ont-elles précisé.

Elles ont décidé de se mettre sur un banc pour filmer le début de la marche. C'est alors qu'"un homme a fait un doigt d'honneur à la caméra, trois ou quatre autres sont montés sur le banc pour nous empêcher de filmer" et un autre encore "a craché sur les jambes" d'une des reporters, a déclaré l'une d'elle.

L'AFP a décidé de suspendre sa couverture en images de ce rassemblement.

Lors d'un précédent rassemblement d'opposants au pass sanitaire, le 22 juillet devant le Sénat à Paris, des journalistes de BFMTV avaient été insultés et menacés physiquement par des manifestants. Les violences avaient été évitées grâce à deux agents de sécurité de la chaîne, selon l'un des journalistes présents.

L'équipe avait renoncé à couvrir cette manifestation, et la chaîne avait annoncé ensuite qu'elle allait porter plainte.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de remarques
1/août/2021 - 07h45

Cela m'a bien fait rire ! Le correspondant BFMTV était juste en contact téléphonique à la Bastille. Ils ont la trouille d'y aller avec une équipe de tournage maintenant ! 

Qui sème le vent récolte la tempête ...

Portrait de Euskal Herria
31/juillet/2021 - 21h59

Le problème des journalistes, surtout ceux que l'on appelent les mainstream, sont continuellement en train de travestir la réalité des faits et ça ne m'étonne qu'à moitié qu'ils reçoivent ce genre d'accueil de la par les manifestants.

Portrait de Philou-philou
31/juillet/2021 - 21h58

Si les journalistes étaient honnêtes, ca se passerait sans doute mieux pour eux.

Portrait de Bdhy
31/juillet/2021 - 19h11

Il est temps que les journalistes renoncent à couvrir ces  débordements ...

 

Portrait de Climato
31/juillet/2021 - 18h41 - depuis l'application mobile

Agence Française de Propagande.

Portrait de swatss
31/juillet/2021 - 18h18
Belle mentalité... Typiquement les mêmes personnages , que l'ont pouvez trouvez sur les rond points avec un gilet jaune...