28/07 16:35

Après le braquage d'une bijouterie Chaumet à Paris hier soir, deux suspects interpellés avec l'essentiel du butin évalué entre 2 et 3 millions d'euros

Deux suspects ont été interpellés ce mercredi en fin de matinée sur une aire d'autoroute en Moselle, au lendemain du braquage d'une bijouterie Chaumet à Paris, et une partie substantielle du butin a été retrouvée en leur possession, a appris l'AFP auprès du parquet de Paris et de source policière.

Un homme a braqué hier après-midi la boutique du joailler Chaumet, située rue François Ier, près des Champs-Elysées, à Paris. Il a fait main basse sur un butin évalué entre 2 et 3 millions d'euros, a appris l'AFP de source proche du dossier, confirmant une information du Parisien.

Il était aux alentours de 17 heures lorsque le braqueur, venu à trottinette, a fait irruption dans la célèbre joaillerie. Le visage découvert, il s'est montré menaçant avec une arme de poing. Il s'est fait remettre bijoux et pierres précieuses, sans violences, avant de repartir également en trottinette, a précisé la même source.

"Une enquête de flagrance du chef de vol avec arme" a été ouverte et les investigations ont été confiées à la Brigade de répression du banditisme (BRB), a indiqué à l'AFP le parquet de Paris.

La maison Chaumet est surtout connue dans le monde pour son établissement historique de la place Vendôme qui avait fait l'objet d'un braquage en 2009. Des pierres précieuses pour un montant de 1,9 million d'euros avaient été dérobées.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de KERCLAUDE
29/juillet/2021 - 10h18

Enquête rapide mais d'où proviennent  les deux auteurs du vol qui repartaient en bus.?

Portrait de JC732
29/juillet/2021 - 09h14
Berger Blanc a écrit :

Respect aux fins limiers.

Les fins limiers ont de bons indicssmiley

Portrait de Berger Blanc
28/juillet/2021 - 22h03

Respect aux fins limiers.

Portrait de Capri
28/juillet/2021 - 19h08

70 % des cas de ce type sont élucidés apparemment. Intéressant d'aller faire un tour au tribunal le jour de leur jugement pour savoir que sont ces malfrats. Le personnel des magasins "sensibles" ont pour consigne de n'opposer aucune résistance pour éviter tout drame humain.