20/06 22:16

Régionales - Valérie Pécresse, Xavier Bertrand, Laurent Wauquiez largement en tête dans leurs régions - En PACA, le RN Thierry Mariani légèrement en tête devant Renaud Muselier (LR) - Grosse déception partout en France pour le RN

22h15: La candidate du PS en Île-de-France Audrey Pulvar, réagit à sa défaite:"Nous n'avons pas réussi à vous convaincre", avant d'appeler à une "large union de la gauche ouverte, républicaine et écologiste" pour le second tour.

22h12: En Provence-Alpes-Côte d'Azur, le candidat de l'union de la gauche Jean-Laurent Félizia, arrivé en 3e position, annonce qu'il se maintient pour le second tour.

22h11: La tête de liste LREM en Île-de-France Laurent Saint-Martin annonce se maintenir au second tour des élections régionales et appelle les électeurs à « un sursaut républicain »

22h04: En Ile-de-France, Anne Hidalgo appelle à soutenir Julien Bayou pour le second tour, candidat écologiste arrivé troisième.
Sur Twitter, elle déclaré: "
En Île-de-France, Julien Bayou est arrivé en tête des listes de gauche et écologistes. J’appelle ce soir en responsabilité à un large rassemblement des forces de gauche et des écologistes à ses côtés pour l’emporter la semaine prochaine. La gauche et les écologistes sont ce soir la première force politique du pays. Elles doivent se rassembler partout pour le second tour. Cela nous donne une responsabilité immense pour préparer l’avenir du pays et construire l’alternance."

22h02 Gérard Larcher, Président LR du Sénat, déclare dans un communiqué "La République en Marche est sévèrement sanctionnée. Jamais la majorité présidentielle n'avait subi un tel échec. Ils ont voulu nationaliser le scrutin, en tireront-ils les conséquences ?"

21h47: Valérie Pécresse, Présidente (Livres!" de la région Ile-de-France, candidate à sa réélection et annoncée nettement en tête dans sa région : "Avec ce premier tour, une dynamique est enclenchée, nous devons la rendre plus forte encore. J'ai besoin d'une majorité claire pour diriger la région. Cette liste de deuxième tour est la même qu'au premier"

21h46: Le RN donné en tête en Centre-Val de Loire, selon les premières estimations réalisées par Ifop-Fiducial pour TF1/LCI.

Avec 24,5% des voix selon les premières estimations, Aleksandar Nikolic devancerait le président PS sortant François Bonneau (23,2%), le candidat LR Nicolas Forissier (19,5%), et le ministre MoDem Marc Fesneau (16,4%).

21h42: Thierry Mariani, tête de liste RN aux régionales en PACA: "Nous sommes en tête. (...) "Bien sûr, l'abstention massive est le fait majeur de cette élection dans notre région, bien sûr, il apparaît clairement que c'est notre liste qui en est la première victime, alors c'est à vous qui, à cause de votre rejet du système, qui n'êtes pas allé voter. Le changement, c'est aussi et avant tout votre responsabilité. Si à nouveau vous n'allez pas voter dimanche, nous continuerons avec les mêmes et c'est le candidat du pouvoir, le candidat d'Emmanuel Macron, qui sera élu."

21h33: Le délégué général d'En Marche, Stanislas Guerini, appelle sur RTL à «tendre la main» pour bâtir «un front républicain». «Partout où il y a un risque avéré qu'une région puisse être dirigée demain par l'extrême droite, on prendra nos responsabilités», a-t-il déclaré.
Et d'ajouter: «J'appellerai partout à tendre la main aux autres formations politiques pour effectivement bâtir un front républicain d'adhésion pour battre l'extrême droite»

21h30: "Il y a un jeune sur deux qui ne savait même pas qu'il y avait des élections aujourd'hui", lâche Jordan Bardella qui accuse le ministère de l'Intérieur de ne pas avoir tenu ses promesses pour médiatiser le scrutin et inciter les gens à faire établir des procurations.

21h28: Julien Bayou, tête de liste EELV aux régionales en Ile-de-France: "Nous sommes désormais tournés vers le second tour de dimanche prochain. L'écologie est centrale. Nous entamerons dès ce soir les discussions pour former, avec Clémentine Autain et Audrey Pulvar, le grand rassemblement des écologistes et de la gauche"

21h25: Le RN Thierry Mariani creuse l'écart avec le président LR sortant Renaud Muselier en Provence-Alpes-Côte d'Azur en obtenant 35,5% des voix contre 33%, selon l'estimation Ispos/Sopra Steria pour France Télévisions. L'écologiste Jean-Laurent Félizia est en troisième position avec 15% des votes.

 

21h05: Marine Le Pen prend la parole : "La distorsion entre les intentions de vote des sondages et la réalité n'a qu'une seule explication : nos électeurs ne sont pas déplacés. C'est pour cela que je les appelle au sursaut (...) Si vous voulez que les choses changent, vous devez voter."

20h59: Premières estimation en IDF avec 34,2% pour Valérie Pécresse (LR) et 14,6% pour Jordan Bardella (RN)

Dans le détail, Valérie Pécresse arrive largement en tête en Ile-de-France avec 34,2% des voix selon notre estimation Ipsos/Sopra Steria. La présidente sortante se retrouve loin devant Jordan Bardella (RN) avec 14,6%, Julien Bayou (EELV, 12,9%), Clémentine Autain (LFI, 11,4%), Laurent Saint-Martin (10,8%) et Audrey Pulvar, arrivée dernière du tiercé de la gauche, 10,6%.

20h41: Jean-Luc Mélenchon (LFI) souhaite "une commission d'enquête sur les conditions dans lesquelles s'est déroulé le vote", alors que le taux d'abstention du 1er tour atteint la barre des 68%.

20h34: Alexis Corbière Député de la France Insoumise affirme que "Tous les ministres se sont pris une rouste ce soir, certains devraient démissionner."

20h30 : Au niveau national En Marche serait à 11%, le RN à 19% et les Républicains à 27%

20h24:  Déçu par les résultats Thierry Mariani (RN) annule son intervention dans les médias en PACA (TF1)

20h17: Voici les estimations des forces en présence au niveau national selon France Info

.

.

20h13: Rachida Dati maire du 7e arrondissement de Paris "Les Républicains sont extrêmement renforcés. Les candidats sortants de la droite ont augmenté leur score. Le deuxième enseignement, c'est l'élimination pure et simple de LREM. C'est l'échec d'Emmanuel Macron et de son gouvernement."

20h08: Xavier Bertrand président sortant de la région Hauts de France prend la parole : "A présent, chacun est face à ses responsabilités. J'ai pris les miennes en faisant du RN mon seul adversaire. Les électeurs des Hauts-de-France m'ont chargé à nouveau de mener ce combat"

20h00 : Selon le site Belge le soir, le président sortant Xavier Bertrand (Divers droite) vire très largement en tête du premier tour, avec 43 % des voix. Le candidat du RN Sébastien Chenu, est largement distancé : 24 % selon les premiers résultats. L’écologiste Karima Delli, qui mène une liste de toute la gauche réunie (des Verts aux socialistes en passant par les Insoumis) arriverait troisième avec 18 %. Le candidat de la majorité présidentielle, le ministre Laurent Pietraszewski arriverait quatrième avec 8 %. Un score qui ne lui permettrait pas de se maintenir au deuxième tour. Il faut en effet atteindre 10 % des suffrages exprimés au premier tour pour se maintenir. Les cinq ministres (dont celui de la Justice, Eric Dupond-Moretti) qui avaient été dépêchés en renfort par la macronie n’ont pas permis de booster la liste de la majorité. Ce serait un échec cuisant pour LREM. 

En Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez large leader obtient 43,8% des voix, selon Ispos / Sopra Steria pour France Télévisions. La République en marche éliminée avec 9,4%

Incertitude en PACA entre le RN Thierry Mariani et LR Renaud Muselier, à quasi égalité

18h30; Voici la liste région par région du taux de participation à 17 heures: Grand Est: 21.73% Nouvelle-Aquitaine: 28.71% Auvergne-Rhône-Alpes: 24.75% Bourgogne-Franche-Comté: 28.41% Bretagne: 28.79% Cente-Val de Loire: 27.76% Île-de-France: 21.97% Occitanie: 31.71% Hauts-de-France: 27.17% Normandie: 28.14% Pays de la Loire: 26.63% Provence-Alpes-Côte d'Azur: 30.64% Corse: 47.31%

À 17 heures, le taux de participation s'élève à 26.72% à l'échelle nationale. Un chiffre en chute libre par rapport aux précédents scrutins. Pour l'instant, c'est en Corse que les électeurs se sont le plus mobilisés ce dimanche, suivis des électeurs de la région Occitanie et de la Paca. Au contraire, c'est dans le Grand Est et en Île-de-France que la mobilisation a été la plus faible à 17 heures. 

17h23; Chiffre record d'abstention selon une nouvelle estimation:

.

17h21: Le taux d'abstention nationale est estimé à 66,5%, selon Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et LCP. En 2015, il était de 50,1%.

17h15: Selon une estimation ELABE pour BFM TV, seulement 31,5% de participation, ce qui serait un record historique en France avec 68,5% d'abstention

.

17h00: Le taux de participation à 17h est de 26,72% contre 43,01% en 2015, c'est un taux historiquement bas dans l'histoire de la démocratie française. Comme à midi, le ministère de l'Intérieur n'a en revanche communiqué qu'un seul chiffre de participation pour les deux scrutins. Impossible de distinguer la participation aux régionales de celle aux départementales. 

.

12h24: Quelques détails parmi les chiffres donnés par le ministère de l'Intérieur. Les trois départements où le taux de participation est le plus élevé sont la Haute-Corse (24,15%), la Corse-du-Sud (20,63%) et l'Aude (20,01%). Les trois départements où il est le plus faible sont le Val-d'Oise (6,97%), la Seine-Saint-Denis (7,37%) et Paris (7,73%).

12h05: Le taux de participation à midi est de 12,22% contre 16,27% en 2015 - C'est un des plus mauvais chiffres historiques de participation à une élection en France

.

11h38: Archives - La participation au premier tour des élections régionales en 2015  s'élevait à 16,27% dimanche à midi, contre 16,07% en 2010. À 17 heures en 2015, le taux de participation pour le premier tour de ce scrutin s'élevait à 43,01%. C'est presque 4 points de plus par rapport aux chiffres de 2010 à la même heure (39,29%). En revanche, ce pourcentage est encore éloigné des 49,66% établis en 2004.

10h15: Le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti a voté ce dimanche à Cousolre, dans le Nord, dans le cadre du premier tour des élections régionales. Le Garde des Sceaux est candidat dans la région des Hauts-de-France.

09h01: Le président de la République Emmanuel Macron votera à 12H00 au Touquet dans le Pas-de-Calais, le même département où son adversaire Marine Le Pen glissera un bulletin dans l'urne, à 11H30 à Hénin-Beaumont.

Le Premier ministre Jean Castex remplira, lui, son devoir d'électeur à 09h45 à Prades, dans les Pyrénées-Orientales.

.

08h00 : Le RN va-t-il décrocher sa première région ? Quel avenir pour les candidats potentiels à l'Elysée ? La majorité limitera-t-elle la casse ? A dix mois de la présidentielle, les enjeux des élections régionales et départementales sont multiples. Mais l'abstention risque d'être le grand vainqueur du premier tour dimanche. Quelque 48 millions d'électeurs sont appelés aux urnes, combien iront ? D'après les sondages, le taux d'abstention promet d'atteindre des proportions abyssales, autour de 60%, au moment où l'épidémie du Covid, qui a repoussé le scrutin de trois mois, reflue et la vie retrouve un semblant de normalité.

Les compétences dévolues aux régions (transports, lycées, formation professionnelle) et départements (collèges, RSA, aides sociales) touchent pourtant au plus près à la vie quotidienne des Français.

Mais, au bout d'une campagne anesthésiée par la crise sanitaire, l'intérêt n'a jamais décollé pour un scrutin dont les enjeux sont à la fois exacerbés et dépassés par la proximité de l'élection présidentielle.

La sécurité s'est ainsi immiscée parmi les sujets majeurs de la campagne, alors qu'elle n'est pas une compétence des régions.

Deux candidats potentiels de la droite à l'Elysée, Xavier Bertrand et Valérie Pécresse, ont annoncé qu'ils arrêteraient la politique au soir du second tour le 27 juin s'ils n'étaient pas réélus dans les Hauts-de-France et en Ile-de-France, contribuant à nationaliser l'échéance.

Le Rassemblement national compte, lui aussi, utiliser ces régionales comme rampe de lancement pour 2022.

Vendredi encore, Marine Le Pen, candidate déjà déclarée à l'Elysée, a insisté sur "la portée nationale de ce scrutin" alors que son parti ne semble jamais avoir été aussi bien placé pour remporter la première région de son histoire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Odile75015
21/juin/2021 - 09h11

Je vous rappelle au passage que Xavier Bertrand a quitté les Républicains...

Portrait de Odile75015
21/juin/2021 - 09h10

Pulvar "Gauche républicaine" ? Elle qui soutient les réunions racialistes où les blancs ne peuvent pas parler... Culottée. 

et les gestes barrières derrière Pécresse ? J'en ai marre de les voir tous collés et nous on nous demande de respecter les gestes barrières. Comme d'habitude on est pris pour des cons. 

Portrait de lxa75
21/juin/2021 - 09h06

Quand on voit me score de LFI , ils deviennent inexistants et al pulvar c'est 1 échec bien prévisible

Portrait de geneva
21/juin/2021 - 09h03
Valentin98 a écrit :

La grande surprise: xavier bertrand qui pulvérise tout les autres candidat dans les hauts de france: Vous savez celui que tout le monde traitait de looser et cie! Comme quoi, ce n'est pas parce que l'on a une grande gueule comme Dupont Moretti ou l'autre candidat RN  que l'on est populaire: La discrétion prévaut! 

oui, mais Xavier Bertrand, lui travaille... et ses résultats sont mérités.smiley

 

Portrait de Députéhonnête_mdr5
21/juin/2021 - 08h36

Y a t’il un vrai gagnant parmi tous ces candidats ?

Portrait de KERCLAUDE
21/juin/2021 - 07h30

Ils ont tous gagné et les sondeurs se sont totalement plantés, à part cela tout va bien. Mme PULVAR retourne à son niveau et le RN prend une claque......

Portrait de Valentin98
21/juin/2021 - 06h50

Content que la pulvar, cette prétentieuse se soit fait éliminée Quand à LREM, après la claque à macron par le jeunot c'est la claque dans les urnes! 

Portrait de Valentin98
21/juin/2021 - 06h47

La grande surprise: xavier bertrand qui pulvérise tout les autres candidat dans les hauts de france: Vous savez celui que tout le monde traitait de looser et cie! Comme quoi, ce n'est pas parce que l'on a une grande gueule comme Dupont Moretti ou l'autre candidat RN  que l'on est populaire: La discrétion prévaut! 

Portrait de JC732
21/juin/2021 - 06h11
Angelussauron a écrit :

Et il y a de quoi l'être quand vous voyez le programme des candidats RN. Mettre encore la sécurité en numéro un alors que les départements ou les régions gèrent très peu cette question car il n'en n'ont pas le pouvoir cela veut dire que les candidats RN ne connaissent pas les pré requis pour ces 2 fonctions...

 

En tout cas c'est marrant de voir que les 2 partis qui sont donné en tête des sondages pour les présidentielles qui font moins de 20%.

Ta dernière remarque est très pertinente. Les deux partis en question se neutralisent, mais pas en haut du tableau. Ce match était tellement annoncé que, soit chacun se disant que c’était plié, inutile de se déranger, soit ils ont finis par se rendre antipathiques à force de ferrailler dans les médias, et les gens se sont détournés.

Je pense que, tout était réuni pour arriver a ce fiasco: tout le monde sait que les grandes décisions sont prises au sommet de l’état, et non par des départements impersonnels. De plus, les représentants de la Rem sont absolument antipathiques et MLP ne passe pas. Ceux qui ont voulu en faire une démonstration de force, Macron et MLP se retrouvent le bec dans l'eau, ce qui veut dire que, non seulement les français ne veulent plus d'un nouveau duel entre les deux, mais qu'ils ne veulent aucun des deux Bonne nouvelle quand même Melanchon et sa clique sont est atomisés.

Les cartes sont rebattues.

Portrait de Angelussauron
21/juin/2021 - 06h03
Alexdelouest a écrit :

Logique les gens votant RN sont désabusés, vous comprenez ? 

Et il y a de quoi l'être quand vous voyez le programme des candidats RN. Mettre encore la sécurité en numéro un alors que les départements ou les régions gèrent très peu cette question car il n'en n'ont pas le pouvoir cela veut dire que les candidats RN ne connaissent pas les pré requis pour ces 2 fonctions...

 

En tout cas c'est marrant de voir que les 2 partis qui sont donné en tête des sondages pour les présidentielles qui font moins de 20%.

Portrait de Columbine
21/juin/2021 - 03h31

Bah aloooors ??

Ils sont où les nationalistes du RN ?

 

 

Portrait de Marine70
21/juin/2021 - 01h17 - depuis l'application mobile

et voila on prend les mêmes et on recommence . Les français sont vraiment des veaux .

Portrait de KEYZER
20/juin/2021 - 23h21
stbx00 a écrit :

Le vote ça devrait être obligatoire... comme le vaccin...

Et comme l'apéro aussi...smiley

Portrait de QSP-25
20/juin/2021 - 21h55

Concernant le passage de "front" à "rassemblement", cela s'est traduit par un rétrécissement déjà amorcé aux européennes..

Portrait de QSP-25
20/juin/2021 - 21h52
croco a écrit :

@the Only One La défaite du Front National s'explique déjà par le fait qu'il s'agit d'un parti qui n'existe plus et qui n'a présenté aucun candidat. Concernant la défaite du RN, si ses sympatisans ont besoin de recevoir un prospectus pour leur rappeler qu'ils doivent voter pour leurs candidats, ça veut dire qu'ils sont encore plus graves que je le croyais. Et enfin, je ne pense pas que les sympatisans du RN aient moins reçu les professions de foi que les autres.

Je pense que vous avez perçu à quel degré doit être lue mon intervention... Machin (ou Bidule) National ne sera jamais the cup of tea des Français.

 

Portrait de QSP-25
20/juin/2021 - 21h37

La défaite du Front National s'explique par la non distribution des professions de foi chez les électeurs d'extrême droite ! Bien documenté par les intervenants du FN ce soir. C'est une honte...

Pas merci à la gauche ! Depuis le temps que je le dis, la gauche c'est prout-prout bobo pouêt-pouêt, tsouin-tsouin...

Portrait de Nerfertiti
20/juin/2021 - 21h32

Avec ses 5% au niveau nationale pour les régionales, Mélenchon, le complotiste islamo gauchiste veut une enquête sur les conditions de votes. 

C'est sans doute un complot contre sa personne sacrée smiley

Mélenchon pense que les votes sont truqués smiley il est tellement haut perché qu’il ne pense même pas que plus personne ne veut de lui 

C'est surtout la loose  smiley

Portrait de YVESM
20/juin/2021 - 21h07
gillesdelors7571 a écrit :

ces elections ne servent quasiment a rien    les competences des regions et departements ont ete  fixees les budgets  fonctionnement sont donc obliges de suivre    la marge c'est epsilon il n'y a aucune difference entre une gestion de droit e ou de gauche   celui qui gere la region n'en a pas le pouvoir ce n'est que de la gestion il n'ya aucune competence politique faire la loi  ou meme de pouvoir de police  comme  un  maire

+ 1000000

 

Portrait de johnpeter221
20/juin/2021 - 21h07
stbx00 a écrit :

Magnifique exemple de tous les caricatures qu'on peut entendre ou lire sur la politique...

- "elections sont purement politiques" : Heu oui c'est bien une élection "politique". Le "purement" semble indiquer que ça serait scandaleux ?

-"L abstention indique que les votants e se deplaceront pas pour elire un president de la republique" : Non pas du tout, l'élection présidentielle est celle qui est le plus fort taux de participation et un faible taux ici n'indique rien pour 2022.

-"le rassemblement national, est ce la solution? Je ne le pense pas, mais pourquoi pas?" : Du coup pour vous ce n'est pas la solution mais vous envisagez quand même de voter pour eux c'est bien ça ?

-"Les hommes politiques sont pur la plupart englués dans des histoires d argent" : C'est une stat au doigt mouillé où vous avez des chiffres à fournir ? Sinon autant ne rien dire, c'est insultant pour ceux (et ils sont nombreux) qui travaillent pour le bien commun et essaient de le faire avec honnêteté.

-"Ils n ont jamais travaillé, ce sont des paresseux": - Vous les connaissez tous ? Vous savez que pas mal d'entre eux peuvent avoir eu une vie dans le privé par exemple avant la politique...

Bref, tout est excessif et non documenté...

Récit non argumenté

Portrait de Oh Yes It's Good
20/juin/2021 - 21h02

Oh putain, ça pas fini de fanfaronner du côté de la droite. Allez, c'est reparti pour un tour... smiley 

Portrait de Raspoutine from South
20/juin/2021 - 20h51

Ah bas alors, tout ça pour ça, ça a fait pschiiiiiiiiiiit (une fois de plus).

On s'est coltiné pendant deux mois tous les faits divers de France en Une pour rien.

smileysmileysmiley

Portrait de Alexdelouest
20/juin/2021 - 20h41
gillesdelors7571 a écrit :

je constate  qu'il n'y a pas de raz de maree RN  pourtant eux ils vont voter la droite te la gauche  sont devant    

Logique les gens votant RN sont désabusés, vous comprenez ? 

Portrait de Bistronovitch
20/juin/2021 - 20h31
axl59 a écrit :

Des gens capables de faire une phrase sans faute d'orthographe peut-être?

Mdr
Portrait de hummerH2
20/juin/2021 - 20h22

Impressionnant "l'effet Dupont-Moretti" !LREM éliminé dès le 1 er tour dans les hauts de France. Chapeau bas l'artiste ! smiley

Portrait de Alexdelouest
20/juin/2021 - 20h18

la honte, certains partis profitent juste de l’abstention record mdr la grosse honte 

Portrait de yannlelillois59
20/juin/2021 - 19h40
FrenchDreamer a écrit :

On s'en fou du vote, filez nous notre RSA et nos aides et que les esclaves smicards continuer de travailler pour nous ! 

Vive la france 

Ben cassez vous en Russie, Bresil, Syrie ou en Hongrie !

Portrait de stbx00
20/juin/2021 - 19h30
johnpeter221 a écrit :

Ces elections sont purement politiques, on ne sait pas toujours ce que gerent les regions et les departements, c est tout simplement un galop d essai avant les presidentielles. L abstention indique que les votants e se deplaceront pas pour elire un president de la republique. Les partis ont tous explosé sauf peut être le rassemblement national, est ce la solution? Je ne le pense pas, mais pourquoi pas? Les hommes politiques sont pur la plupart englués dans des histoires d argent, a t on envie de s occuper d eux? Ils n ont jamais travaillé, ce sont des paresseux.

Magnifique exemple de tous les caricatures qu'on peut entendre ou lire sur la politique...

- "elections sont purement politiques" : Heu oui c'est bien une élection "politique". Le "purement" semble indiquer que ça serait scandaleux ?

-"L abstention indique que les votants e se deplaceront pas pour elire un president de la republique" : Non pas du tout, l'élection présidentielle est celle qui est le plus fort taux de participation et un faible taux ici n'indique rien pour 2022.

-"le rassemblement national, est ce la solution? Je ne le pense pas, mais pourquoi pas?" : Du coup pour vous ce n'est pas la solution mais vous envisagez quand même de voter pour eux c'est bien ça ?

-"Les hommes politiques sont pur la plupart englués dans des histoires d argent" : C'est une stat au doigt mouillé où vous avez des chiffres à fournir ? Sinon autant ne rien dire, c'est insultant pour ceux (et ils sont nombreux) qui travaillent pour le bien commun et essaient de le faire avec honnêteté.

-"Ils n ont jamais travaillé, ce sont des paresseux": - Vous les connaissez tous ? Vous savez que pas mal d'entre eux peuvent avoir eu une vie dans le privé par exemple avant la politique...

Bref, tout est excessif et non documenté...

Portrait de johnpeter221
20/juin/2021 - 19h18

Ces elections sont purement politiques, on ne sait pas toujours ce que gerent les regions et les departements, c est tout simplement un galop d essai avant les presidentielles. L abstention indique que les votants e se deplaceront pas pour elire un president de la republique. Les partis ont tous explosé sauf peut être le rassemblement national, est ce la solution? Je ne le pense pas, mais pourquoi pas? Les hommes politiques sont pur la plupart englués dans des histoires d argent, a t on envie de s occuper d eux? Ils n ont jamais travaillé, ce sont des paresseux.

Portrait de ahmed003
20/juin/2021 - 19h14 - depuis l'application mobile

la vrai question à se poser, quand on arrive à un taux d'abstention de ce niveau, serait de se demander comment en sommes nous arrivé la.

Portrait de FrenchDreamer
20/juin/2021 - 18h54

On s'en fou du vote, filez nous notre RSA et nos aides et que les esclaves smicards continuer de travailler pour nous ! 

Vive la france