17/11/2010 15:18

20 personnalités appellent à supprimer les notes à l'école

Vingt personnalités, parmi lesquelles Boris Cyrulnik, Daniel Pennac ou Marcel Rufo, se sont jointes à l'appel lancé par l'Afev pour réclamer la suppression des notes à l'école élémentaire, afin d'éviter une stigmatisation des élèves et la sélection par l'échec.  

A l'issue de sa troisième "Journée du refus de l'échec scolaire", l'Afev, une association d'étudiants faisant du soutien scolaire, avait lancé succinctement en septembre "un appel national à la suppression des notes à l'école élémentaire".  

Depuis, l'association a rédigé un texte plus précis qui paraît jeudi dans l'hebdomadaire Le Nouvel Observateur, soutenu par vingt personnalités, et qui peut être signé sur le site internet www.suppressiondesnoteselementaire.org.  

"La culture de la note est encore très présente dans l'école française, historiquement tournée vers la sélection. Si ce modèle répondait aux exigences d'un système élitiste avant la massification scolaire, il apparaît aujourd'hui en total décalage avec l'objectif d'élévation globale du niveau d'étude", jugent les rédacteurs de cet appel.  

Cette "obsession" du classement "stigmatise des élèves", les enferme "dans une spirale d'échec" et "n'apporte en rien les clés d'une possible progression", "alors que la confiance en soi est indispensable à la réussite scolaire", ajoutent-ils.  

En Finlande, pays en tête des classements internationaux en matière d'éducation, les élèves sont évalués pour la première fois à neuf ans de façon non chiffrée et commencent à être notés seulement à partir de 11 ans.  

"Nous appelons à supprimer la notation à l'école élémentaire, qui doit devenir l'école de la coopération et non de la compétition", conclut l'appel.  

Parmi les vingt personnalités qui l'ont signé figurent le neuropsychiatre Boris Cyrulnik, le directeur de Sciences Po Paris Richard Descoings, le sociologue François Dubet, le généticien et président d'université Axel Kahn, l'économiste Eric Maurin, l'écrivain Daniel Pennac ou l'ex-Premier ministre Michel Rocard.  

Eric Debarbieux, qui préside actuellement le "conseil scientifique" des états généraux de la sécurité à l'école, a également signé l'appel.  

L'école élémentaire va en France du CP au CM2. Dans le langage courant, on parle souvent d'école primaire, mais ce terme regroupe en fait à la fois l'école maternelle et l'école élémentaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de chtitecali
chtitecali (non vérifié)
18/novembre/2010 - 16h30

totalement d'accord ! c'est dingue de voir qu'un gamin travaille meme plus qu'un fonctionnaire ou salarié en 35h hebdo...

et c'est une refonte totale du systeme educatif qui est indispensable ! et surtour remettre des postes ! on peut pas se doter d'une bonne education nationale si y'a peu de moyens ! c'est un budget qui devrait jamais etre touché ou les postes ne devraient jamais etre reduits... c'est l'avenir de la France, a moins qu'ils veuillent des analphabètes et des illétrés pour mieux gouverner et que le "peuple" ne moufte plus...

en tout cas ca craint pour nos enfants et les générations futures....

après les notes je sais pas .. dans certains pays il n'y en a pas... je ne pense pas que les notes soient essentielles bien qu'elles sont la pour voir l'evolution de l'éleve, ses lacunes etc....
après je ne pense pas que les supprimer revient a en faire des "enfants rois" comme je l'ai lu plus bas, car la competition n'est pas garante d'un bon equilibre non plus (y'a des enfants qui n'ont pas d'esprit de compétition) et parfois les parents "t'a eu 15 ??!! c'est tout??!! t'aurais du avoir 17 ou 19" ca peut ruiner un equilibre psychologique...

de toute facon ce qu'il faut aux enfants c'est du temps ! du temps pour assimiler les choses..... pas leur bourrer le crane... si on allegeait les programmes un tant sois peu.. il vaut mieux privilégier la qualité a la quantité... et qu'est que ca peut faire que des gamins apprennent les fractions 1 an ou 2 ans plus tard.. du moment qu'il sait compter et ecrire correctement.....

Portrait de souhad
18/novembre/2010 - 14h54

plus de profs, plus de moyens, méme le rased on l'a supprimé, pourtant ces personnes font un boulot remarquable avec tous les gosses ne n'importent quels milieux sociaux, à croire que le gouvernement veulent des futurs illétrés,

Portrait de RVB
18/novembre/2010 - 10h45

À ouais très bonne idée d'irresponsables : comme à l'école de l'enfant roi, l'école des fans : "tout le monde a gagné" !!! Je voulais dire "Tout le monde a perdu" !!! On ne sait plus avec leur volonté de casser les repères (sic)... C'est ça leur vision de l'avenir ? C'est criminel ! L'entrée en 6ème va leur faire trop mal, il faudra supprimer les notes aussi au secondaire et tous les examens, tous les concours... Car plus rien n'aura de sens ni de valeur... N'est-ce pas déjà un peu le cas ?

Portrait de Hadri C
17/novembre/2010 - 21h45

qu'ils suppriment les devoirs écrits à la maison ! que se soi du primaire au lycée. y a des élèves qui finissent souvent le soire à 18h et qui doivent encore se taper du travail le soir et les parents qui doivent aider à cotés alors qu'ils veulent faire autres choses après le boulot que de se prendre la tête. ces devoir gâche la vie familiale de l'élève.

Portrait de chtitecali
chtitecali (non vérifié)
17/novembre/2010 - 21h32

:shock: :shock: :shock: :roll:
les "racailles" ne sont pas toutes mauvaises en cours !

en gros "racaille" = gros naze en cours??? c'est n'importe quoi !
j'espere que vous n'etes pas dans l'education nationale car ca fait peur ! et c'est justement en cataloguant certains jeunes qu'ils le deviennent "racaille"

Portrait de chtitecali
chtitecali (non vérifié)
17/novembre/2010 - 21h30

c'est pas uniquement les notes !! c'est un ensemble !
faut changer l'ensemble et non un seul facteur...
le systeme scolaire français est completement dépassé....

Portrait de Merika37
17/novembre/2010 - 21h26

tout à fait d'accord pour ça aussi
un contrôle à un moment clef, ne représente pas le travail de l'année, il peut varier , si l'enfant est fatigué, perturbé, etcc

Portrait de Merika37
17/novembre/2010 - 21h24

ha ben voilàààààààààà
une bonne idée
pourquoi toujours noter les élèves
pour qu'ils se comparent entre eux et disent ha toi tu es nul ta pas de bonnes notes , moi si
on peut juger un travail sans , sans cesse noter et renoter
moi je suis d'accord

Portrait de Isabelpotter
17/novembre/2010 - 18h40

Parfaitement d'accord !!!

Portrait de simiesque
17/novembre/2010 - 18h32

Et comptent-ils supprimer les notes que les enseignants reçoivent lors de leurs inspections?
Je rejoins le commentaire de sahorn étant moi même professeur des écoles. Cela fait bien longtemps que l'on ne met plus de notes à l'école primaire mais qu'on valide l'acquisition de compétences qui sont réévaluées régulièrement tant qu'elles ne sont pas acquises. Peut être que ces "grands penseurs" devraient venir plus souvent faire un tour dans les écoles voir ce qui s'y passe vraiment.

Portrait de saxhorn
17/novembre/2010 - 18h09

Mais c'est déjà le cas depuis plusieurs années ! ! ! !
Je suis professeur des écoles et je peux vous dire que les élèves ne sont plus notés certes, mais nous évaluons les compétences travaillées et qu'ils se doivent d'acquérir !
En ce qui nous concerne, mes collègues et moi, dans notre circonscription, nous utilisons un code couleur.
Pour ma part il s'agit de 4 couleurs : vert, jaune, orange et rouge que les élèves utilisent également car à chaque évaluation, je leur demande de se prononcer sur le travail, ce qui leur permet de devenir de plus en plus objectif sur leur travail (réussites et échecs).
Ils ne sont donc en compétition qu'avec eux-même ! ;)

Portrait de BibFok
17/novembre/2010 - 17h11

N'importe quoi... Au contraire, les enfants doivent connaître leur niveau et apprendre à se remettre en question. Car leur faire croire qu'ils ont tous les mêmes capacités c'est leur mettre des bâtons dans les roues. Aujourd'hui on ne fait plus redoubler à l'école primaire. Alors si c'est pour enlever les notes, comment cela va être pour eux à leur entrée en 6ème quand ils vont découvrir leur moyenne ? lol...

FRANCHEMENT! Les personnalités on vous a rien demandé, faites votre job de clampin à la télévision ou la radio et arrêtez de réfléchir pour dire de l'merde !

Portrait de valerie47
17/novembre/2010 - 17h05

Mais bon sang, les élèves sont les premiers à réclamer des notes , si, pour une fois, on leur demandait leur avis à EUX ????????? on va nous répondre : " ben non, ils seront en échec devant la question " . Et si on remplaçait le mot " échec " par " réussite " ? ça serait mieux pour tous , et même les élèves en difficultés ont des ressources que trop de bien pensants ne reconnaissent pas !!!!!

Portrait de Seven45
17/novembre/2010 - 16h58

Mais disent-ils par quoi ils veulent les remplacer ??:s
que ce soit des chiffres, des lettres ou des observations ....c'est du pareil au même !
J'ai toujours été "chiffrer" à mon époque (48/62) et ne me suis jamais sentie "stigmatisée"...et une mauvaise note me faisait réagir pour en avoir une meilleure et mes progrès visibles pour mes parents ....:roll:
On cache les notes et plus d'échec ???...ça revient à cacher la poussière sous le tapis !!:s

Portrait de dadouronron
17/novembre/2010 - 16h39

Dans l'école de mon fils, pas de notes mais des appréciations et des smileys, c'est efficace mais déroutant la première fois que tu pose la question "T'as eu quoi comme note aujourd'hui ?" -"Oh, 2 sourires et 1 sourire avec des cheveux..."
Trop fort la maitresse....

Portrait de xenocrows
17/novembre/2010 - 16h11

c'est marrant comment à chaque fois on prend un exemple d'UN pays et voilà c l'éducation parfaite.

et si dans 10 ans on s'aperçoit que cette éducation a été mauvaise on fait quoi? on remonte le temps?

Puis la France ce n'est pas la Finlande, pas la même mentalité, même population, ni même géographie.

J'ai pu voir le programme de math de primaire en chine et je peux vous dire que c'est largement plus difficile qu'au collège en france.

Donc au lieu récompenser ceux qui ont des bonnes notes, on préfère carrément ignorer ceux qui ont des mauvaises, pour leur éviter le spiral de l'échec.

reculer l'évaluation au collège ne fera que reculer le choc de l'échec à plus tard.:|

Portrait de deranged
17/novembre/2010 - 15h40

Il me semble que les notes sont déjà interdites à l'école primaire, pour évaluer on parle plus de compétences acquises ou non acquises....
N'ont-ils jamais mis les pieds dans une école primaire depuis les années 20?
Enfin, je rappelle que l'on continue de noter les enseignants lors de leurs inspections (un bel exemple de "faites ce que je dis mais pas ce que je fait")

Portrait de Ulysse69
17/novembre/2010 - 15h28

Du n'importe quoi:roll: