16/06 15:31

Malgré le déconfinement et la possibilité d’ouvrir de nouveau leurs portes, certains restaurateurs sont contraints de garder le rideau baissé ... faute de personnel! - VIDEO

Avec le déconfinement, la majorité des restaurants ont pu rouvrir leurs portes après plusieurs mois de fermetures, mais certains sont contraints de garder le rideau baissé. La raison? Ils manquent de personnel!

En effet, depuis le début de la crise, plus de 110.000 salariés ont quittés le secteur pour une reconversion professionnelle.

Sur Cnews, le gérant d'une brasserie explique qu'il n'a pas reçu le moindre CV malgré une campagne de recrutement active sur les réseaux sociaux.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JC732
17/juin/2021 - 06h38
À mon humble avis a écrit :

Une profession difficile, et très insuffisamment payée, il faudrait à minima doubler toute la grille des salaires, et ils commenceront à avoir des candidats.. à moins de deux milles euros, avec des horaires décalées, certains préfèrent même rester au chômage, et faire du black à côté.. la société a évolué, les salaires stagnent, le coût de la vie est dingue aujourd’hui..

J'ai vu des restaurateurs à la télé dire qu'ils n'avaient aucune candidature. Pas même un seul qui serait venu discuter le bout de gras avec lui. Pourtant, ça serait le moment. Si j’étais au chômage et un peu responsable ( famille a charge), j'irai trouver quelques uns de ces patrons et leur proposer ma candidature contre un salaire plus réaliste.. Les employés sont en position de force en ce moment. Mais si les restaurateurs ne trouvent personne, ils finiront pas  faire appel a des migrants qui eux, du moins certains d'entre eux seront ravis d'avoir un job.

Le chômage payé ne sera pas éternel, et le black, même si on peut le comprendre se paiera au moment de la retraite.

Portrait de seb2746
16/juin/2021 - 16h22

Sur 110 000 combien aux prud'hommes ? plusieurs milliers de cas car non payés, pas de documents de fin de contrat et que dire des salaires/conditions de travail qui ont encore baissés pour réduire les couts au maximum sur les employés...