10/06 11:16

Les caricaturistes marseillais Ysope et normand Chaunu ont décroché le prix de la caricature, pour la première édition de cette récompense créée afin de défendre la liberté d'expression

Les caricaturistes marseillais Ysope et normand Chaunu ont décroché le prix de la caricature, pour la première édition de cette récompense créée afin de défendre la liberté d'expression, a annoncé le jury.

Ysope est le lauréat pour un dessin moquant les jusqu'au-boutistes des trois grandes religions monothéistes. Un clown y anime un "atelier rire pour intégristes de toutes obédiences", sans grand succès. Il travaille entre autres pour le mensuel satirique Le Ravi ou L'Almanach Vermot. Chaunu, qui collabore avec Ouest-France, L'Union-L'Ardennais, France 3 Normandie ou encore l'émission Vivement Dimanche, reçoit un "coup de coeur du jury" pour un dessin sur le transfert de malades du Covid-19 de la France vers l'Allemagne.

"Quel chemin parcouru", disent deux statues de soldats de la Première Guerre mondiale. Le prix a été créé par le Club des juristes, un cercle de réflexion juridique, et le cabinet d'avocats August Debouzy, en partenariat avec le réseau international de dessinateurs de presse Cartooning for Peace.

"Il met ainsi à l'honneur la liberté d'expression, dans tous ses aspects et usages, qu'elle soit au service d'une réflexion de société sensible, d'un débat politique d'ampleur ou d'une émotion populaire partagée", a indiqué le Club des juristes dans un communiqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions