26/05 14:17

EN DIRECT - Coronavirus: "La France va mettre en place un isolement obligatoire pour les personnes en provenance du Royaume-Uni" (Gabriel Attal)

14h16: Le variant du coronavirus détecté en Inde pour la première fois a été officiellement signalé dans 53 territoires, a annoncé mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un rapport. L'OMS a en outre reçu des informations, provenant de sources non officielles, selon lesquelles le variant B.1.617 a été trouvé dans sept autres territoires, d'après les chiffres de la mise à jour épidémiologique hebdomadaire de l'agence de santé des Nations unies, portant le nombre total à 60.

Selon le rapport, ce variant B.1.617 manifeste une transmissibilité accrue tandis que la gravité des cas concernée est en cours d'étude. Le nombre de nouveaux cas et de décès du Covid-19 a continué de décroître la semaine passée avec plus de 4,1 millions de nouveaux cas et 84.000 décès supplémentaires, soit des baisses respectives de 14% et 2% par rapport à la semaine précédente. La région Europe de l'OMS est celle qui a enregistré le recul le plus fort de contaminations et de décès sur les sept jours écoulés, suivie par l'Asie du Sud-Est. Le nombre de cas constatés dans les Amériques, la Méditerranée orientale et la région Afrique est similaire à celui de la semaine précédente.

"Malgré une tendance mondiale à la baisse ces quatre dernières semaines, les cas de Covid-19 et les décès restent élevés et des hausses significatives ont été répertoriées dans nombre de pays à travers le monde", précise le document. Les chiffres les plus élevés en ce qui concerne les nouveaux cas enregistrés sur les sept derniers jours proviennent d'Inde (1.846.055, en baisse de 23%), d'Argentine (213.046, en hausse de 41%), les Etats-Unis (188.410, en baisse de 20%) et la Colombie (107.590, en baisse de 7%).

13h45: La France va mettre en place "un isolement obligatoire" pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni où circule notamment le variant indien du coronavirus, a annoncé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. La date d'application de cette mesure sera "précisée dans les prochaines heures", a ajouté M. Attal à l'issue du Conseil des ministres. Jusqu'alors, 16 pays faisaient l'objet d'une quarantaine obligatoire, dont le Brésil, l'Inde, l'Argentine ou la Turquie.

13h31: "Ce soir, 24 millions de Français seront vaccinés", annonce le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. "La situation sanitaire continue à s’améliorer très sensiblement". "La France va mettre en place un isolement obligatoire pour les personnes en provenance du Royaume-Uni", a-t-il ajouté. Campagne anti-Pfizer: Gabriel Attal qualifie "une manœuvre grossière" et salue "la grande responsabilité des influenceurs" qui l'ont dénoncée

10h34: L'Argentine, sous confinement strict pour neuf jours depuis samedi, a annoncé mardi l'exemption des restrictions sanitaires pour les événements sportifs internationaux, à un peu moins de trois semaines du début de la Copa America sur son sol. La décision administrative accorde une exception à "l'interdiction de circuler sur le territoire national" et à "l'entraînement des sportifs professionnels" dans le cadre des restrictions sanitaires imposées par le gouvernement.

08h47: Les opérations de dépistage et de vaccinations vont être renforcées dès aujourd'hui dans le quartier de Bordeaux touché par un cas de "variant préoccupant" de Covid, avec l'ouverture d'un nouveau centre de vaccination, a annoncé le directeur de l'ARS de Nouvelle-Aquitaine, Benoît Elleboode, lors d'une conférence de presse.

Le nouveau centre, qui sera installé dans le centre d'animation du quartier de Bacalan, ouvrira mercredi à partir de 14H00, pour fonctionner ensuite tous les jours de 9H00 à 20H00, a précisé le maire de Bordeaux Pierre Hurmic.

Selon M. Elleboode, il comprendra "deux lignes de vaccinations et 200 vaccinations" pourront y être réalisées par jour. Des doses seront également fournies aux pharmaciens, aux généralistes, tandis que le mégacentre de vaccination de Bordeaux pourra aussi vacciner les habitants de Bacalan, où "plus de 900 personnes ont été testées" à ce jour, a-t-il précisé. "On a prévu trois semaines pour finir de vacciner les 10.000 habitants" de Bacalan, a-t-il dit.

"La semaine dernière nous avions informé de 51 cas de Covid avec cette mutation particulière" et nous sommes "aujourd'hui à 60 cas" dans le quartier de Bacalan, a par ailleurs indiqué M. Elleboode, rappelant que cette mutation particulière "laisse préjuger d'un aspect plus contaminant".

Mais "jusqu'ici aucune des personnes testées positives à ce variant n'a fait de forme grave et n'est hospitalisée et personne non plus n'a été vacciné parmi" les personnes atteintes, ce qui montre que "le vaccin est efficace contre ce variant", a-t-il relativisé.

La stratégie mise en place avec les autorités locales et nationales a été dès le début "d'être très réactifs collectivement pour mettre en place plus de tests, plus de traçage et plus de vaccins", a-t-il fait valoir.

Au total, 19.000 doses des vaccins Pfizer et Moderna seront fournies à Bordeaux, soit nettement plus que les 16.000 doses jugées nécessaires, a-t-il rappelé.

La préfète de Bordeaux Fabienne Buccio a, pour sa part, appelé à ne pas "baisser la garde". "On a encore des marges de progression face à des attitudes imprudentes", a-t-elle estimé, précisant qu'il avait fallu ce week-end interrompre un début de rave-party avec 120 personnes à Bordeaux ainsi que l'organisation d'un jeu de loto pour des personnes âgées en banlieue, à Lormont.

08h12: Longtemps balayée d'un revers de main par la plupart des experts, jugée hautement improbable si ce n'est farfelue, la théorie de l'accident de laboratoire pour expliquer l'origine du Covid-19 est revenue en force ces dernières semaines dans le débat américain.

"Il y a un an", soutenir la thèse d'une origine naturelle "faisait grand sens car c'était le scénario le plus probable", a-t-il expliqué sur CNBC Scott Gottlieb, ancien patron respecté de l'Agence américaine des médicaments (FDA). Mais ce qui est appelé "l'hôte intermédiaire", c'est-à-dire l'animal depuis lequel le virus a été transmis à l'homme, n'a toujours pas été découvert.

Plusieurs pays, dont les Etats-Unis, ont appelé mardi l'Organisation mondiale de la santé à poursuivre l'étude sur les origines du Covid-19.

07h49: La pandémie a fait plus de 3,475 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles.

Après les Etats-Unis (590,906), les pays comptant le plus grand nombre de morts sont le Brésil (452.031), l'Inde (307.231), le Mexique (221.695) et le Royaume-Uni (127.724).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués. Ils excluent les révisions à la hausse réalisées a posteriori par certains organismes statistiques.

En prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, l'OMS estime que le bilan réel de la pandémie est "deux à trois fois plus élevé".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lxa75
26/mai/2021 - 16h23

TROP TARD , il faut réagir aussitôt