08/05 09:41

"Une nouvelle tribune de militaires contre le délitement du pays est en préparation" annonce le magazine Valeurs Actuelles qui pourrait la publier dans les prochains jours

Après un premier texte controversé dont certains signataires sont menacés de sanctions, une nouvelle tribune de militaires contre le "délitement" du pays est en préparation, a-t-on appris auprès du magazine Valeurs Actuelles, qui a été sollicité pour la publier, confirmant une information du Parisien.

"C'est une nouvelle tribune, cette fois-ci de militaires d'active, qui ont pensé à nous pour la publier parce qu'on avait publié" la tribune précédente, a indiqué à l'AFP Geoffroy Lejeune, directeur de la rédaction de l'hebdomadaire. Il s'agira de militaires qui souhaitent rester anonymes, a-t-il précisé.

Valeurs Actuelles avait publié le 21 avril une tribune choc dans laquelle "une vingtaine de généraux, une centaine de hauts gradés et plus d'un millier d'autres militaires", appelaient le président Emmanuel Macron à défendre le patriotisme, et se disaient "disposés à soutenir les politiques qui prendront en considération la sauvegarde de la nation".

Ce texte a déclenché une vive controverse dans la classe politique, certain y dénonçant un quasi-appel à l'insurrection quand d'autres saluaient un sursaut salutaire. Le Premier ministre Jean Castex a dénoncé une initiative "contraire à tous nos principes républicains" et accusé le RN, qui avait appelé les signataires à soutenir son action, de "récupération politique".

La ministre des Armées a réclamé que des sanctions soient prises contre les signataires, qu'ils soient d'active ou à la retraite. M. Lejeune a indiqué au Parisien attendre des centaines voire jusqu'à 2.000 signatures, le texte circulant apparemment beaucoup au sein des troupes. Cependant, des conditions doivent encore être remplies pour que Valeurs Actuelles puisse publier le texte, a souligné à l'AFP le responsable de l'hebdomadaire.

M. Lejeune attend d'abord de connaître la version définitive de la tribune, qui n'est pas encore arrêtée selon lui, et il cherche en outre un moyen de pouvoir "certifier" le nombre de signataires, tout en garantissant le respect de leur anonymat.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Martel688
9/mai/2021 - 14h18

Jean Castex a dénoncé une initiative "contraire à tous nos principes républicains"...

Sont-ce nos principes républicains de laisser des bandes organisées attaquer et tirer sur la police?

Sont-ce nos principes républicains de laisser les meurtriers comme celui de Mme Halimi ne pas être condamner?

Sont-ce nos principes républicains de laisser des zones de non droits dans lesquels les trafics de drogues, et l'islam radical vivent en toute tranquillité?

Sont-ce nos principes républicains de laisser des hommes brûler vives leurs femmes après leur avoir tirer dans les jambes en n'y voyant que le geste d'un fou?

Sont-ce encore nos principes républicains de laisser d'honnêtes citoyens et policiers se faire égorger, décapiter, poignarder, dans nos rues, et de refuser ensuite de faire des "amalgames" parce que "non, ça n'a vraiment rien à voir avec l'islamisme"?

 

On pourrait continuer pendant des lustres...mais certains trouveront toujours de bonnes raisons de laisser faire jusqu`à ce que ce pays en crève et nous avec.

 

Portrait de YVESM
9/mai/2021 - 09h36

Sans cela : sur ce forum, nous pratiquons tous l'anonymat, vous aussi l'Ecume. Ces militaires s'expriment comme ils le peuvent.

Portrait de YVESM
9/mai/2021 - 09h34
L ' Ecume Des Choses a écrit :

il ne s'agit sue de quelques sous officiers et officiers subalternes en charentaises.

Quant aux militaires d'active, que les sanctions soient mises en oeuvre

Oui avant les présidentielles, choix très judicieux.

Portrait de Mon bon Blaze
9/mai/2021 - 01h35
lolo94 a écrit :

si l'armée intervient on risque une guerre civile pour une durée indéterminée oû la situation sera plus grave qu'aujourd'hui ! c'est sûrement ce que certains cherche mais à joué avec le feu on se brûle

Vous avez raison, tout va tellement bien dans le Frankistan d’aujourd’hui, il vaut mieux ne rien faire (ça va s’arranger tout seul).

Portrait de lolo94
8/mai/2021 - 18h06 - depuis l'application mobile

si l'armée intervient on risque une guerre civile pour une durée indéterminée oû la situation sera plus grave qu'aujourd'hui ! c'est sûrement ce que certains cherche mais à joué avec le feu on se brûle

Portrait de ThierryG
8/mai/2021 - 17h28

Messieurs les militaires, faire des tribunes, c'est bien, mais agir, c'est mieux. Je pense que nous sommes majoritaire à voir positivement l'idée que vous preniez temporairement le contrôle du pays et que vous puissiez y remettre un peu d'ordre, tout en traduisant les traitres qui ont vendu la France devant un tribunal révolutionnaire !Total soutien à vous!

Portrait de lucieat
8/mai/2021 - 14h22
Amos a écrit :

Et pour y faire quoi? Ils n'ont pas le droit de se servir de leurs armes non plus.

Effet toujours un peu plus dissuasif que rien du tout, et en cas d'attaque comme il vient de se passer, riposte, on tire dans les jambes et on ramasse.

Le tout est de déranger un maximum leur petit commerce, ils vont se déplacer mais le temps qu'ils remontent un nouveau réseau sur le terrain d'autres dealers, il faudra s'adapter.

Et s'ils se trucident entre eux, tant pis, ce sont les risques du "métier"

Portrait de Amos
8/mai/2021 - 13h26
lucieat a écrit :

Comme "Sentinelle", pourquoi ne pas employer l'armée pour patrouiller dans les cités au pied des immeubles de dealers ?

la police ne peut pas être partout et se fait agresser, je pense que si c'est des militaires armés et harnachés comme ils sont qui assurent une permanence, c'est bien plus impressionnant.

Il est plus que temps d'agir sérieusement. Certains pensent que c'est traumatisant pour la population, je pense au contraire que les gens se sentiraient plus en sécurité, ceux qui n'ont rien à se reprocher n'ont rien à craindre

Et pour y faire quoi? Ils n'ont pas le droit de se servir de leurs armes non plus.

Portrait de preshovich
8/mai/2021 - 12h10
lucieat a écrit :

Comme "Sentinelle", pourquoi ne pas employer l'armée pour patrouiller dans les cités au pied des immeubles de dealers ?

la police ne peut pas être partout et se fait agresser, je pense que si c'est des militaires armés et harnachés comme ils sont qui assurent une permanence, c'est bien plus impressionnant.

Il est plus que temps d'agir sérieusement. Certains pensent que c'est traumatisant pour la population, je pense au contraire que les gens se sentiraient plus en sécurité, ceux qui n'ont rien à se reprocher n'ont rien à craindre

Nos dirigeants ont trop peu de déclencher un embrasement incontrôlable. 

Portrait de YVESM
8/mai/2021 - 11h27

La parole est à PARLY 3.

Elle pourrait prendre la parole, ce 8 mai, en mettant ses pantoufles dorées, et nous parler de ses connaissances militaires qu'elle a développées à Air France et à la SNCF, où  elle est connue pour des faits d'arme de torpillage et de saut en parachute doré.

Portrait de lucieat
8/mai/2021 - 10h03

Comme "Sentinelle", pourquoi ne pas employer l'armée pour patrouiller dans les cités au pied des immeubles de dealers ?

la police ne peut pas être partout et se fait agresser, je pense que si c'est des militaires armés et harnachés comme ils sont qui assurent une permanence, c'est bien plus impressionnant.

Il est plus que temps d'agir sérieusement. Certains pensent que c'est traumatisant pour la population, je pense au contraire que les gens se sentiraient plus en sécurité, ceux qui n'ont rien à se reprocher n'ont rien à craindre