30/04 11:05

Un hommage national, présidé par Jean Castex, a été rendu ce matin à Stéphanie Monfermé, la fonctionnaire de police tuée à Rambouillet - VIDEO

11h01: C'est avec une chanson de Bonnie Tyler" It's a heartache", que  la policière aimait que se poursuit l'hommage. L'émotion sur place est très forte, avec la présence de plusieurs de ses proches et collègues

10h58: Jean Castex remet désormais la légion d’honneur à titre posthume, qui sera suivie d'une minute de silence. 

10h45: Le Premier ministre Jean Castex prend la parole, et rappelle le caractère heureux et serviable de Stéphanie Monfermé. 

"Le 23 avril, elle venait de reprendre son service quand un homme a surgi de nulle part pour l'assassiner avec une haine et une détermination". 

Avant de refuser de "prononcer le nom de l'assassin" de la policière. 

"Pourquoi cette haine d'un homme à l'égard d'une femme qu'il ne connaissait pas ? Parce qu'elle incarnait la police française et donc l'autorité de l'Etat"

Elle a été assassinée "parce qu'elle servait son pays".

"Le terrorisme islamisme n'est rien d'autre qu'un fanatisme sanguinaire, il nous a déclaré la guerre, mais c'est une guerre de lâches."

Stéphanie Monfermé "assurait un rôle essentiel dan son service".

"Le travail que faisait Stéphanie Monfermé, 25.000 agents administratifs le font tous les jours au sein de la police nationale". 

Jean Castex indique que Stéphanie Monfermé et son mari Alain étaient unis par l'amour mais aussi par le travail. Elle l'aider après son service dans la boulangerie de Thoiry qu'ils venaient de reprendre. "C'est à cette vie simple et droite que je suis venu aussi rendre hommage", déclare le Premier ministre. 

Nous voyons bien que les attentats dont la France est la cible provient de son refus catégorique du communautarisme."

"Penser à Stéphanie, penser à toutes celles et tous ceux trop nombreux qui ont succombé sous le coup de la barbarie c'est nous unir".

"L'évocation des nombreux attentats déjoués ne saurait atténuer l'immense effroi dans lequel nous a plongé l'ignoble crime de Rambouillet". 

"Nous sommes rassemblés pour nous incliner devant la mémoire d'une femme assassinée".
Avant de citer Aragon: "Ce matin nos sanglots forment un même glas".

10h37: Un portrait de Stéphanie Monfermé est désormais installé. Il a été apporté par deux policiers, suivi des deux coussins pour les décorations qui lui seront remises.

10h34: L'hommage présidé par Jean Castex démarre . L'honneur aux drapeaux est rendu avant une revue des troupes par Jean Castex puis une citation à l'ordre de la Nation.

10h27: Deux récompenses seront décernées à la policière décédée dont la Légion d'honneur, qui sera remise sur un coussin car Stéphanie Monfermé a été inhumée jeudi.

10h26: Le premier Ministre Jean Castex vient d'arriver sur place , accompagné de la maire de Rambouillet, et de six ministres. 

10h15: Après l’attaque contre une fonctionnaire de police à Rambouillet vendredi 23 avril, le premier ministre, Jean Castex, présidera ce matin dès 10h30 une cérémonie d'hommage nationale à Rambouillet. L'assassinat à coups de couteau d'une agente administrative du commissariat de Rambouillet a soulevé un vif émoi dans le pays, venant s'ajouter à la décapitation de l'enseignant Samuel Paty il y a six mois et la tuerie de la préfecture de police de Paris en octobre 2019. "Du combat engagé contre le terrorisme islamiste, nous ne céderons rien", avait tweeté Emmanuel Macron vendredi dernier. Lundi, un millier de personnes se sont rassemblées à Rambouillet et des policiers devant les commissariats de plusieurs villes de France en hommage à la fonctionnaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de FrenchDreamer
30/avril/2021 - 19h40

Quelques bougies, quelques cérémonies, quelques légions et next. 

La triste réalité de la France aujourd'hui jusqu'au prochain... peut être vous tout simplement ! 

Portrait de celec
30/avril/2021 - 16h49
Marine70 a écrit :

Ils sont entièrement responsables de sa mort et ils osent commémorer. Si le clandestin avait été renvoyé en Tunisie, la policière serait en famille . Honte à vous .

1000 fois d'accord!!! C'est à chaque fois la même chose, malheureusement cela devient lassant de constater une fois de plus de les morts de nos compatriotes ne changent rien...

Portrait de bergil
30/avril/2021 - 15h53

"Le terrorisme islamisme n'est rien d'autre qu'un fanatisme sanguinaire, il nous a déclaré la guerre, mais c'est une guerre de lâches." dit le premier ministre

Donc en cas de guerre qui doit nous défendre ?

Portrait de YVESM
30/avril/2021 - 14h35

C'est le fameux en même temps macronien : on ne s'occupe pas sérieusement de l'immigration illégale, puis on va aux enterrements.

Portrait de pasfacile
30/avril/2021 - 12h21

Ras de la bol de la République des chrysanthèmes. La présence du garde des sceaux est une insulte à la mémoire de cette Policière Stéphanie MONTFERME ! 

Portrait de ago47
30/avril/2021 - 11h36
hummerH2 a écrit :

Ducon-Moretti , qui avait l’indécence d’être présent, a surement du expliquer aux membres de la famille de cette policière assassinée sauvagement égorgée, qu'ils souffraient d'un sentiment d'insécurité qui relevait du fantasme !

Je me suis fait la même réflexion que vous en le voyant. Mais pas que lui. Une grande partie du gouvernement. Ils sont en campagne pour le Boss et tout est bon pour se montrer. Même les circonstances les plus tristes comme celle ci. Je me demande ce qu'elle pense d'où elle est cette policière ? Qu'elle repose en paix (si elle le peut en voyant tout ça).

Portrait de MICMAH458
30/avril/2021 - 11h29
creoleacid a écrit :

N'oublions pas que le danger est l'ultra-droite et des militaires à la retraite, tristes et en colères qui signent une tribune.

Le danger vient des militaires qui dénoncent l'incapacité du gouvernement à faire appliquer les lois ?  Ils disent seulement, mais encore faut-il comprendre et pouvoir analyser un texte, que SI L'ON NE FAIT RIEN (adressé au gouvernement), ce sont les soldats de l'active qui seront obligés d'intervenir.  Je précise : sous les ordres des politiques incapables de..., et non pas de leur propre initiative.  Les militaires que vous fustigez restent profondément ancrés dans leurs valeurs de défense de la France, et nulle part ne revendiquent leurs intentions de prendre le pouvoir à la place des dirigeants, envers qui ils restent subordonnés et obéissants aux ordres qu'on leur donnera.  C'est en tout cas ma vision et ma compréhension de la chose.

Portrait de hummerH2
30/avril/2021 - 11h23

Ducon-Moretti , qui avait l’indécence d’être présent, a surement du expliquer aux membres de la famille de cette policière assassinée sauvagement égorgée, qu'ils souffraient d'un sentiment d'insécurité qui relevait du fantasme !

Portrait de creoleacid
30/avril/2021 - 11h17

N'oublions pas que le danger est l'ultra-droite et des militaires à la retraite, tristes et en colères qui signent une tribune.

Portrait de Marine70
30/avril/2021 - 11h16 - depuis l'application mobile

Ils sont entièrement responsables de sa mort et ils osent commémorer. Si le clandestin avait été renvoyé en Tunisie, la policière serait en famille . Honte à vous .