30/04 07:18

Coronavirus - Trois cas de variant indien ont été détectés pour la première fois en France métropolitaine, a annoncé cette nuit le ministère de la santé

Trois cas de variant indien du Covid-19 ont été détectés en France métropolitaine, a annoncé cette nuit le ministère de la santé dans un communiqué. Un premier cas, dans le Lot-et-Garonne, avait déjà été annoncé en fin d’après-midi par l’agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine, tandis que selon le ministère, « deux autres cas ont été détectés dans les Bouches-du-Rhône ».

Le ministre de la santé, Olivier Véran, avait déclaré mardi qu’« aucun cas de variant d’origine indienne » n’avait été détecté « en France métropolitaine », seuls deux cas en Guadeloupe ayant jusqu’ici été confirmés.

Ce variant B.1.617, détecté pour la première fois en Inde, soupçonné d’être plus contagieux que les souches précédentes du coronavirus, est jugé en partie responsable d’une deuxième vague épidémique dévastatrice en Inde.

« On a identifié que c’était le variant indien » à propos du cas en Lot-et-Garonne d’« un patient revenu d’Inde », a annoncé Benoît Elleboode, directeur général de l’ARS de Nouvelle-Aquitaine, à BFM-TV et CNews.

« Le séquençage a été fait à Toulouse sur un patient qui était revenu d’Inde et qui refaisait un test parce qu’il devait repartir à l’étranger. On a identifié que c’était le variant indien et donc tout le dispositif de “retrotracing” [traçage des cas contacts], d’isolement et de protection de toutes les personnes a été mis en place vis-à-vis de ce variant indien. » 

« Il s’agit d’une femme résidant dans le département », « symptomatique », qui « a été testée positive le 9 avril, et s’est isolée avec sa famille à son domicile », précise le communiqué du ministère de la santé.

« Seul l’un des contacts à risque identifié est devenu positif pendant son isolement », précise-t-il. Plusieurs autres suspicions Les deux cas dans les Bouches-du-Rhône concernent « deux personnes arrivant d’Inde, sans lien l’une avec l’autre », « mises en quarantaine immédiatement après leur arrivée » et « testés positives au tout début de leur quarantaine respectivement le 19 et le 27 avril ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de The dream
30/avril/2021 - 10h33

Comment peut-on pour le moment encore laisser des personnes revenir en France en provenance d'Inde ????

Portrait de LOIC 33
30/avril/2021 - 10h28

Souhaitons être épargnés par ces mutants, docteur Macron ne sera qu'un mauvais souvenir dans l' esprit de beaucoup de français, mais le mal sera fait....

Portrait de Citoyen1981
30/avril/2021 - 09h01
Sitedemedia a écrit :

Et ça continue encore et encore.

C’est que le début d’accord, d’accord. 

Sacré Francis smiley

Portrait de Nerfertiti
30/avril/2021 - 08h53

faut pas rêver, il va se propager en France

Portrait de Bob28
30/avril/2021 - 08h53

Comment est-ce possible qu'il y ait des cas contact, alors que ces personnes avaient des tests négatifs à l'entrée sur le territoire et se sont mise en quarantaine de 10 jours ?

Portrait de jarod.26
30/avril/2021 - 08h43

tss tss on l'a sent bien ce 4ème confinement 

Portrait de LOIC 33
30/avril/2021 - 08h26

Ce n'est pas très encourageant malgré les annonces TRES optimistes de Macron.....

Portrait de FrenchDreamer
30/avril/2021 - 08h00

<mode francais on> 

Mais pourtant le monsieur Veran très compétant à la télévision nous à dit, tout est fini

<mode francais off>

Portrait de Sitedemedia
30/avril/2021 - 07h57

Et ça continue encore et encore.

C’est que le début d’accord, d’accord.