12/04 16:02

Loi climat: Les députés votent une mesure visant à supprimer certaines lignes aériennes intérieures, en cas d’alternatives en train de moins de 2h30 - VIDEO

L'Assemblée nationale a voté samedi soir en première lecture la suppression de certaines lignes aériennes intérieures, en cas d'alternatives en train de moins de 2H30, après un débat animé et des divergences jusque dans la majorité. Cette mesure emblématique du projet de loi climat vise à supprimer des liaisons entre Paris (Orly) et Nantes, Lyon ou Bordeaux, mais prévoit des exceptions pour les trajets en correspondance. La Convention citoyenne pour le climat avait réclamé de renoncer aux vols intérieurs en cas d'alternatives de moins de 4h en train, et non 2h30.

Le projet de loi gouvernemental entérine surtout l'existant, puisque le gouvernement avait contraint Air France à renoncer aux liaisons concernées en contrepartie d'un soutien financier en mai 2020. Il interdira aux concurrents de s'engouffrer dans la brèche. "Nous avons choisi (le seuil en train de) 2H30 car 4H ca vient assécher des territoires souvent enclavés comme le grand Massif central... Ce serait inique sur le plan de l'équité des territoires", a argumenté le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari. Mais la mesure a suscité une levée de boucliers de parlementaires de différents bords, souvent élus du Sud Ouest, territoire d'implantation d'Airbus, à Toulouse, et de nombre de ses sous-traitants.

Un décret devra préciser la mesure et les éventuelles autres lignes susceptibles d'être concernées comme Paris-Rennes ou Lyon-Marseille. Le projet de loi prévoit également une compensation carbone graduelle des vols intérieurs -- Air France l'applique déjà -- et l'interdiction de l'agrandissement des installations aéroportuaires par expropriation si elles entraînent une hausse des émissions.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cortex
12/avril/2021 - 22h42
moije a écrit :

" ... multiplier sans relâche toutes les sources d'utilisation de l'électricité "

Ce n'est pas ce qui est fait avec les voitures électriques ?

Aucune solution n'est parfaite. Après, entre charger ma voiture électrique/utiliser un train électrique (ce qui n'est pas top mais de plus en plus, c'est faisable avec des énergies renouvelables) et remplir un réservoir de kérozène (avec de l'énergie fossile qu'on ne pourra par ailleurs plus à moyen terme faute de ressources), mon choix est vite fait.

Rien n'est tout blanc, rien n'est tout noir... Il existe aussi beaucoup de nuances de gris. Il convient de mesurer la somme des éléments de manière pragmatique

Portrait de Cortex
12/avril/2021 - 22h38
Nono75 a écrit :

C'est comme pour tout, cela dépend d'où on vient et où on va.

Cela fonctionne moins si on n'habite pas Nantes centre mais plus loin, cela oblige à entrer dans Nantes avec les bouchons, tout ça.

Et cela fonctionne encore moins avec Orly car pas de TGV sauf à passer par Massy et encore.

Ensuite je ne sais pas toi mais l'heure de fin d'embarquement chez Air France (car oui cela va affecter essentiellement Air France) est de 15 minutes pour les Orly - métropole et 20 minutes pour tous les autres vols (CDG, métropole, étranger, etc.), pratique lorsqu'on n'a pas de bagage à enregistrer et que l'on s'est enregistré en ligne.

Mauvais exemple. Il n'existe pas de vols entre Orly et Nantes de toute manière. Donc quitte à prendre le n'avion : bah faut aller d'Orly à Roissy. La durée totale augmente de combien ?

Portrait de Nono75
12/avril/2021 - 20h34
Cortex a écrit :

Moins de 2h30 en train ? ça me parait plutôt faisable et ça fait perdre, entre Paris et Nantes, finalement pas de tant de temps. Explications :

En avion : fin de l'enregistrement : 1h avant le vol (allez, admettons 30 mins sur certaines compagnies) mais il faut passer les contrôles (donc on ajoute, minimum 15 mins) + rejoindre la porte (minimum 15 minutes). Vol entre Paris et Nantes : 1h. L'aéroport de Nantes est à 30 mins du centre de Nantes s'il n'y a pas de bouchons. Temps total : entre 2h30 et 3h00 si tout va bien. Et je n'ai pas compté les bagages (dépôt et récupération puisque sur les vols intérieurs, on utilise rarement ce service).

Même trajet en train : Départ de CDG (ouep, depuis l'aéroport !). On ne marche pas, on ne passe pas les contrôles ni le dépôt et la reprise des bagages. Arrivée à Nantes (centre). Temps total : 3h35. Bonus : à l'heure de l'ultra connecté, pas besoin de mettre son portable en mode avion et il y a même du wifi...

Il est vrai qu'il faut s'insurger ! Moins de soucis, un tout petit effort pour finalement perdre un tout petit peu de temps, ça vaut vraiment la peine râler !

C'est comme pour tout, cela dépend d'où on vient et où on va.

Cela fonctionne moins si on n'habite pas Nantes centre mais plus loin, cela oblige à entrer dans Nantes avec les bouchons, tout ça.

Et cela fonctionne encore moins avec Orly car pas de TGV sauf à passer par Massy et encore.

Ensuite je ne sais pas toi mais l'heure de fin d'embarquement chez Air France (car oui cela va affecter essentiellement Air France) est de 15 minutes pour les Orly - métropole et 20 minutes pour tous les autres vols (CDG, métropole, étranger, etc.), pratique lorsqu'on n'a pas de bagage à enregistrer et que l'on s'est enregistré en ligne.

Portrait de senator
12/avril/2021 - 18h51
dakota a écrit :

Il y a le wifi dans le train ???

Super !!! On peut passer les 3h30 de train à envoyer plein de mails à droite et à gauche alors !!!

Ah ben oui, mais... Un mail part de mon ordinateur et va devoir quitter ma pièce. La première étape consiste donc à aller jusqu’à la box qui consomme de l’énergie, l’équivalent d’un gros réfrigérateur par an. Deuxième étape, le mail se rend sur le serveur de votre fournisseur d’accès. Troisième étape, il passe de votre fournisseur d’accès au fournisseur d’accès de votre correspondant tout en faisant, selon une estimation, la moitié du tour de la Terre pour y arriver même s’il revient à côté de chez vous"

Envoyer un simple mail équivaut donc à laisser une ampoule allumée pendant 24 heures. À l’échelle d’une entreprise de 100 salariés en un an, sachant qu’un salarié français reçoit en moyenne 58 mails par jour et en envoie 33, cela pollue autant que quatorze allers-retours Paris New-York. Autre exemple, 10.000 messages stockés sur une boîte mail pendant un an correspondent à un voyage Paris-Marseille en voiture.

Bon... l'avenir écologique ne pourra passer que par le pigeon voyageur !!! smiley

Bien vu !

Portrait de Cortex
12/avril/2021 - 17h30
dakota a écrit :

Il y a le wifi dans le train ???

Super !!! On peut passer les 3h30 de train à envoyer plein de mails à droite et à gauche alors !!!

Ah ben oui, mais... Un mail part de mon ordinateur et va devoir quitter ma pièce. La première étape consiste donc à aller jusqu’à la box qui consomme de l’énergie, l’équivalent d’un gros réfrigérateur par an. Deuxième étape, le mail se rend sur le serveur de votre fournisseur d’accès. Troisième étape, il passe de votre fournisseur d’accès au fournisseur d’accès de votre correspondant tout en faisant, selon une estimation, la moitié du tour de la Terre pour y arriver même s’il revient à côté de chez vous"

Envoyer un simple mail équivaut donc à laisser une ampoule allumée pendant 24 heures. À l’échelle d’une entreprise de 100 salariés en un an, sachant qu’un salarié français reçoit en moyenne 58 mails par jour et en envoie 33, cela pollue autant que quatorze allers-retours Paris New-York. Autre exemple, 10.000 messages stockés sur une boîte mail pendant un an correspondent à un voyage Paris-Marseille en voiture.

Bon... l'avenir écologique ne pourra passer que par le pigeon voyageur !!! smiley

Ai-je dis qu'il fallait utiliser le wifi dans le train ?? Non, j'ai simplement dit qu'il était disponible.

 

S'agissant de l'impact carbone. Je vous laisse juger s'il convient de multiplier sans relâche toutes les sources d'utilisation de l'électricité ou si, parfois, se limiter un peu, ne serait pas mieux pour la planète et les générations futures.

 

Je ne suis certainement pas dans le diktat écologique mais, un petit (tout petit !) effort par-ci, par-là, n'est selon mon point de vue (j'ai le droit d'en avoir un ?) pas si gênant que ça smiley

Portrait de dakota
12/avril/2021 - 17h19
Cortex a écrit :

Moins de 2h30 en train ? ça me parait plutôt faisable et ça fait perdre, entre Paris et Nantes, finalement pas de tant de temps. Explications :

En avion : fin de l'enregistrement : 1h avant le vol (allez, admettons 30 mins sur certaines compagnies) mais il faut passer les contrôles (donc on ajoute, minimum 15 mins) + rejoindre la porte (minimum 15 minutes). Vol entre Paris et Nantes : 1h. L'aéroport de Nantes est à 30 mins du centre de Nantes s'il n'y a pas de bouchons. Temps total : entre 2h30 et 3h00 si tout va bien. Et je n'ai pas compté les bagages (dépôt et récupération puisque sur les vols intérieurs, on utilise rarement ce service).

Même trajet en train : Départ de CDG (ouep, depuis l'aéroport !). On ne marche pas, on ne passe pas les contrôles ni le dépôt et la reprise des bagages. Arrivée à Nantes (centre). Temps total : 3h35. Bonus : à l'heure de l'ultra connecté, pas besoin de mettre son portable en mode avion et il y a même du wifi...

Il est vrai qu'il faut s'insurger ! Moins de soucis, un tout petit effort pour finalement perdre un tout petit peu de temps, ça vaut vraiment la peine râler !

Il y a le wifi dans le train ???

Super !!! On peut passer les 3h30 de train à envoyer plein de mails à droite et à gauche alors !!!

Ah ben oui, mais... Un mail part de mon ordinateur et va devoir quitter ma pièce. La première étape consiste donc à aller jusqu’à la box qui consomme de l’énergie, l’équivalent d’un gros réfrigérateur par an. Deuxième étape, le mail se rend sur le serveur de votre fournisseur d’accès. Troisième étape, il passe de votre fournisseur d’accès au fournisseur d’accès de votre correspondant tout en faisant, selon une estimation, la moitié du tour de la Terre pour y arriver même s’il revient à côté de chez vous"

Envoyer un simple mail équivaut donc à laisser une ampoule allumée pendant 24 heures. À l’échelle d’une entreprise de 100 salariés en un an, sachant qu’un salarié français reçoit en moyenne 58 mails par jour et en envoie 33, cela pollue autant que quatorze allers-retours Paris New-York. Autre exemple, 10.000 messages stockés sur une boîte mail pendant un an correspondent à un voyage Paris-Marseille en voiture.

Bon... l'avenir écologique ne pourra passer que par le pigeon voyageur !!! smiley

Portrait de Cortex
12/avril/2021 - 17h10

Moins de 2h30 en train ? ça me parait plutôt faisable et ça fait perdre, entre Paris et Nantes, finalement pas de tant de temps. Explications :

En avion : fin de l'enregistrement : 1h avant le vol (allez, admettons 30 mins sur certaines compagnies) mais il faut passer les contrôles (donc on ajoute, minimum 15 mins) + rejoindre la porte (minimum 15 minutes). Vol entre Paris et Nantes : 1h. L'aéroport de Nantes est à 30 mins du centre de Nantes s'il n'y a pas de bouchons. Temps total : entre 2h30 et 3h00 si tout va bien. Et je n'ai pas compté les bagages (dépôt et récupération puisque sur les vols intérieurs, on utilise rarement ce service).

Même trajet en train : Départ de CDG (ouep, depuis l'aéroport !). On ne marche pas, on ne passe pas les contrôles ni le dépôt et la reprise des bagages. Arrivée à Nantes (centre). Temps total : 3h35. Bonus : à l'heure de l'ultra connecté, pas besoin de mettre son portable en mode avion et il y a même du wifi...

Il est vrai qu'il faut s'insurger ! Moins de soucis, un tout petit effort pour finalement perdre un tout petit peu de temps, ça vaut vraiment la peine râler !

Portrait de djbaxter
12/avril/2021 - 16h53

Plus sérieusement, une tribune au JDD :

« les émissions de CO2 par passager ont diminué de 80% au cours des 70 dernières années pour ne plus représenter, avant crise Covid que 2 à 3% des émissions globales. Moins que le secteur digital dont les tenants du streaming vidéo ne sont jamais montrés du doigt. Et pourtant l'aviation subit des attaques sans commune mesure avec son impact réel sur le climat. Elle est devenue l'otage d'une idéologie qui ../.. déroule un avion-bashing, un dénigrement qui frôle le fanatisme, comme pour se donner bonne conscience et faire oublier qu'on pollue ailleurs ../.. (!)

Les activités aéronautiques représentent plus de 1,1 million d'emplois directs et indirects en France, et 4,3% du PIB national. C'est une réussite industrielle, un fleuron de notre capacité à innover et un garant majeur de notre indépendance en matière de transport et de défense. Au-delà des nombreux emplois et du dynamisme économique qu'elle génère dans nos territoires, l'aéronautique est l'un des meilleurs représentants de notre savoir-faire. »

Les écolos = l'art de se tirer une balle dans le pied. Pendant qu'ils sont en train de défoncer Air France et Airbus, la Chine s'est lancée sur le marché de l'aviation commerciale.. et nous on fait plancher nos étudiants sur .. la déconstruction du colonialisme, l'intersectionnalité et les genres fluides. $$$ On va nourrir des générations avec çà ! Ahaha

Portrait de djibou35
12/avril/2021 - 16h36
djbaxter a écrit :

T'es tout fou toi, tu crois que tu peux monter sur un cheval, espèce de spéciste !

Non, tu peux y aller :

- à pieds mais sans chaussures car elles sont taxées au carbone et au km en fonction de la distance de livraison chez toi,

- à vélo mais sans batterie car c'est de l'énergie nucléaire qui va dedans

- sur les mains mais sans les gants, car le cuir c'est le Mal, et la Laine.. comme pour le cheval, t'es qui pour tondre un mouton ? 

smiley

je ne sais pas a quoi tu tourne mais c'est de la bonne  ne change passmiley

Portrait de Yanik65
12/avril/2021 - 16h35

Jusqu'à quand va-t-on accepter cette doxa de 3 tocards au nom de l'écologie alors qu'on est un des pays les plus écolos au Monde ?

Portrait de djbaxter
12/avril/2021 - 16h28
djibou35 a écrit :

Youpi on continue a tuer un peut plus Economie de se pays, cool la phase suivante: Voiture interdite si on est a moins d'une journée a cheval ...

T'es tout fou toi, tu crois que tu peux monter sur un cheval, espèce de spéciste !

Non, tu peux y aller :

- à pieds mais sans chaussures car elles sont taxées au carbone et au km en fonction de la distance de livraison chez toi,

- à vélo mais sans batterie car c'est de l'énergie nucléaire qui va dedans

- sur les mains mais sans les gants, car le cuir c'est le Mal, et la Laine.. comme pour le cheval, t'es qui pour tondre un mouton ? 

smiley

Portrait de djibou35
12/avril/2021 - 16h14

Youpi on continue a tuer un peut plus Economie de se pays, cool la phase suivante: Voiture interdite si on est a moins d'une journée a cheval ...