24/10/2010 15:20

Isabelle Alonso allume violemment Michel Sardou

Isabelle Alonso n'aime paas Michel Sardou et elle le dit très clairement !

Interrogé dans France Soir sur sa nouvelle version de "Etre une femme ", elle explique:

"J'ai toujours trouvé sa chanson Femme des années 80 grotesque. Pour moi, elle ne veut rien dire. il faudrait m'expliquer ce que signifie : 'Femmes des années 80, mais femmes jusqu'au bout des seins... qu'on envie d'appeler Georges mais qu'on préfère sans soutien-gorge...

Sa version 2010 est encore pire. Dans la même chanson il est capable de dire : 'Fini les revendications, ce qu'elles voulaient maintenant elles l'ont et le salaire d'une femme est celui d'un homme coupé en deux'. C'est à se demander s'il ne voudrait pas que l'on ne gagne rien du tout."
Je ne sais pas si les femmes ont changé mais en tout cas, lui, il ne change pas. Il ne comprend rien, il n'a jamais rien compris et en plus, il veut que ça se sache

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de grardbonnie
26/octobre/2010 - 00h28

elle a un livre a vendre:?: :?: :?: :?: :?: :?:

Portrait de cpapotib
25/octobre/2010 - 10h02

Sinistrus a écrit:
Bonjour,
je pense que les propos de Mme ALONSO;ne veulent pas dire grand chose.
Elle n'est pas trés représentatrice du mouvement fiministe.
Elle a surtout exploitée sa participation à ce mouvement pour se faire une notoriété télévisuelle.
Michel SARDOU s'est exprimé samedi soir sur antenne 2 ,il a justifié ses propos par ette chanson,c'est son droit le plus strict.
Par contre,je pense que Celle qui mérite d'être considérée comme une VRAIE FEMINISTE,c'est MME SIMONE VEIL,qui a fait passer la Loi
sur l'avortement
Voila QUELQU'UN qui mérite Estime et Considération de la part de Tous;

Merci Sinistrus, et respect à Mme Simone Veil (et à d'autres). C'est quand même dinque que ce soit un homme qui parle de respect au féminisme, alors que des femmes le descendent... ou alors ne descendent qu'Isabelle Alonso sous prétexte qu'elle n'a pas d'enfants. Bizarre...

Portrait de sinistrus
25/octobre/2010 - 09h28

Bonjour,
je pense que les propos de Mme ALONSO;ne veulent pas dire grand chose.
Elle n'est pas trés représentatrice du mouvement fiministe.
Elle a surtout exploitée sa participation à ce mouvement pour se faire une notoriété télévisuelle.
Michel SARDOU s'est exprimé samedi soir sur antenne 2 ,il a justifié ses propos par ette chanson,c'est son droit le plus strict.
Par contre,je pense que Celle qui mérite d'être considérée comme une VRAIE FEMINISTE,c'est MME SIMONE VEIL,qui a fait passer la Loi
sur l'avortement
Voila QUELQU'UN qui mérite Estime et Considération de la part de Tous;

Portrait de abeliveacanfly
25/octobre/2010 - 08h57

elle ferait mieux de s'occuper de certains clips de rappeurs ou des femmes presque a poil se frotent ou dandinent a cote de bagnolles ou de tas de fric;belle image de la femme!!!

Portrait de Paulina8
25/octobre/2010 - 08h24

:D Qui est Alonso, le champion de F1 ?
mais non c'est Isabelle Alonso, chienne de garde; on l'avait oubliée.
Elle n'aime pas Sardou, et surtout elle ne comprend rien aux paroles.

Portrait de cpapotib
25/octobre/2010 - 03h09

Les féministes, Alonso notamment, s'en prennent à un système encore inégalitaire, et non pas aux hommes, quoi qu'on en dise. Cessons la paranoia. ;)Tous les hommes ne sont pas machos, heureusement ! Il y en a même qui sont prêts à se battre pour octroyer l'égalité aux femmes, comme des blancs militent dans des associations anti-racistes et des hétérosexuels contre l'homophobie.
Pour Sardou, dire que les femmes ont ce qu'elles ont voulu, c'est un peu maladroit, mais parler de l'inégalité des salaires dont les femmes se contentent sans râler, il n'a pas tort !
Je respecte les féministes, ces femmes (et hommes, car il y en a) qui ont assez de caractère pour oser critiquer le système, pour toutes celles (comme moi, j'avoue) qui se reposent sur leurs acquis (fragiles acquis, voire non acquis en matière de salaires, par exemple). Et quand j'entends des femmes critiquer le féminisme, cela me fait bondir !! :(
Et à ceux qui disent que Sardou est un tantinet macho comme les hommes de sa génération, et que ça l'excuse, je demande si c'est bien une excuse. Peut-on dire Guerlain est un tantinet raciste, comme les gens de sa génération, donc il faut l'excuser? :mrgreen: (je plaisante) (et ne parlons pas de Sexion d'Assaut qui sont un tantinet homophobes et misogynes : leur public étant la nouvelle génération, je prends peur):(
J'exagère, bien sûr, mais c'est juste pour montrer que les propos des féministes, Alonso entre autres, ne devraient pas être démontés systématiquement, SVP. ;) (et encore moins par des femmes :( )

Portrait de cpapotib
25/octobre/2010 - 02h44

Firenze a écrit:
"le discours qui dit que les féministes, à la moindre critique, castrent les hommes est un cliché macho éculé assez pathétique.
Et utiliser simone veil pour taper sur les femmes qui continuent à se sentir concernées par le sort des femmes (les salaires nettement inférieurs, les images dégradantes, le manque d'éluEs, le calcul des retraites défavorable, les blagues sexistes, etc, etc, tout ça n'a pas cessé, je sais aps si vous êtes au courant...), c'est juste honteux. simone veil mérite mieux que ça. le féminisme aussi. les femmes aussi.
mais comme souvent, c'est plus facile de taper sur ceux et celles qui l'ouvrent que de changer soi-même." "ceux qui montent au créneau contre elle sont des gens que ça ennuie profondément de réfléchir aux inégalités hommes/femmes. un peu comme on zappe qd y a la guerre ou des horreurs à la télé. qd qq1 l'ouvre et qu'il est trop tard pour faire la sourde oreille, et ben pour certains c'est + facile de casser. finalement, ceux qui veulent qu'elle "la mette en veilleuse" n'exprime rien d'autre qu'un ennui profond pour ceux qui leur rappellent des choses injustes. ça les fait ch*** le féminisme, alors du coup, il est +facile de dire "untelle décrédibilisé ce combat", combat auxquels ils ne prennent eux-mms jamais part, parce que ça gênerait leur confort..."

+ 100. Merci Firenze.

Portrait de bnda
24/octobre/2010 - 19h39

et alonso elle comprends quoi......

Portrait de Plume78
24/octobre/2010 - 19h37

Tout ça pour une chanson !

Portrait de Koric
24/octobre/2010 - 18h37

La prochaine fois, elle s'en prendra à l'odieux Julien Clair pour sa chanson misogyne : "Femmes, je vous aime". :arrow:

Portrait de poutchi20
24/octobre/2010 - 16h26

C'est elle qui n'a rien compris!!!

Portrait de Myrianette
24/octobre/2010 - 16h12

Ce qu'il lui faudrait c'est un séjour en hôpital psychiatrique pour qu'elle sorte des ses délires obsessionnels et après elle nous reviendra tout adoucie.

Portrait de whodunnit
24/octobre/2010 - 15h58

Cette femme ne supporte AUCUN avis contraire au sien , AUCUNE critique , j'ai pu le constater en vrai , et encore moins venant d'une femme !
Qu'elle se calme , elle a confirmé l'impression que j'avais d'elle derrière le petit écran.

Portrait de pourvuquejenesoispas
24/octobre/2010 - 15h51

je ne savais pas que les qualificatifs "gratuites" et "absurdes" étaient synonymes :8)

Portrait de SOSIE
24/octobre/2010 - 15h38

Dans un voyage en absurdie
Que je fais lorsque je m'ennuie,
J'ai imaginé sans complexe
Qu'un matin je changeais de sexe,
Que je vivais l'étrange drame
D'être une femme.

Femme des années 80,
Mais femme jusqu'au bout des seins,
Ayant réussi l'amalgame
De l'autorité et du charme.

Femme des années 80,
Moins Colombine qu'Arlequin,
Sachant pianoter sur la gamme
Qui va du grand sourire aux larmes.

Être un P.D.G. en bas noirs,
Sexy comm'autrefois les stars,
Être un général d'infanterie
Rouler des patins aux conscrits.

Enceinte jusqu'au fond des yeux,
Qu'on a envie d'app'ler monsieur,
Être un flic ou pompier d'service
Et donner le sein à mon fils.

Femme cinéaste, écrivain,
A la fois poète et mannequin,
Femme panthère sous sa pelisse
Et femme banquière planquée en Suisse.

Femme dévoreuse de minets,
Femme directeur de cabinet,
A la fois sensuelle et pudique
Et femme chirurgien-esthétique.

Une maîtresse Messaline
Et contremaîtresse à l'usine,
Faire le matin les abattoirs
Et dans la soirée le trottoir.

Femme et gardien de la paix,
Chauffeur de car, agent-secret,
Femme général d'aviation,
Rouler des gamelles aux plantons.

Être un major de promotion,
Parler six langues, ceinture marron,
Championne du monde des culturistes,
Aimer Sissi impératrice.

Enceinte jusqu'au fond des yeux,
Qu'on a envie d'app'ler monsieur,
En robe du soir, à talons plats,
Qu'on voudrait bien app'ler papa.

Femme pilote de long-courriers
Mais femme à la tour contrôlée,
Galonnée jusqu'au porte-jarretelles
Et au steward rouler des pelles.

Maîtriser à fond le système,
Accéder au pouvoir suprême :
S'installer à la Présidence
Et de là faire bander la France.

Femme et gardienne de prison,
Chanteuse d'orchestre et franc-maçon,
Une strip-teaseuse à corps perdu,
Emmerdeuse comme on en fait plus.

Femme conducteur d'autobus,
Porte des halles, vendeuse aux puces,
Qu'on a envie d'appeler Georges
Mais qu'on aime bien sans soutien-gorge.

Femme des années 80,
Mais femme jusqu'au bout des seins,
Ayant réussi l'amalgame
De l'autorité et du charme.

Femme des années 80,
Moins Colombine qu'Arlequin,
Sachant pianoter sur la gamme
Qui va du grand sourire aux larmes.

Être un P.D.G. en bas noirs,
Sexy comm'autrefois les stars,
Être un général d'infanterie,
Rouler des patins aux conscrits.

Femme cinéaste, écrivain,
A la fois poète et mannequin,
Femme panthère sous sa pelisse
Et femme banquière planquée en Suisse.

Femme dévoreuse de minets,
Femme directeur de cabinet,
A la fois sensuelle et pudique
Et femme chirurgien-esthétique.

Être un major de promotion,
Parler six langues, ceinture marron,
Championne du monde des culturistes,
Aimer Sissi impératrice.

Femme et gardien de la paix,
Chauffeur de car, agent-secret,
Femme général d'aviation,
Rouler des gamelles aux plantons.

Femme pilote de long-courriers
Mais femme à la tour contrôlée,
Galonnée jusqu'au porte-jarretelles
Et au steward rouler des pelles.

Maîtriser à fond le système,
Accéder au pouvoir suprême :
S'installer à la Présidence
Et de là faire bander la France.

Femme des années 80,
Moins Colombine qu'Arlequin,
Sachant pianoter sur la gamme
Qui va du grand sourire aux larmes

Portrait de Miss Safine
24/octobre/2010 - 15h27

Elle est toujours aussi bloquée dans ses idées féministes à la noix, celle là!
Tant qu'elle ne s'autorise pas à parler, comme à une époque, au nom de toutes les femmes, elle peut bien entretenir le rôle de sa vie, "chienne de garde", ça m'est bien égal puisqu'elle se ridiculise toute seule...:|

Portrait de ab41
24/octobre/2010 - 15h26

Isabelle alonso; t'es drole toi.