13/03 09:41

César - En rendant hommage à Adama Traoré et Michel Zecler, le comédien Jean-Pascal Zadi provoque la riposte des policiers : "Il manque la Rolex et la Benz. Détestez-nous, on répondra toujours présent" - Vidéo

C'est un discours qui ne pouvait pas laisser les policiers indifférents. En rendant hommage à Adama Traoré et Michel Zecler hier soir lors de la cérémonie des Cesar, le comédien Jean-Pascal Zadi sacré Meilleur espoir Masculin a déclenché la colère du Syndicat Indépendant des Commissaires de Police qui, dans un tweet s'adresse et lui et écrit : "Cracher sur la Police c'est plus vendeur, que de parler des milliers de policiers qui sauvent des vies ! On adore quand Jean-Pascal Zadi fait son show, au chaud, dans les salons dorés. Il manque la Rolex et la Benz. Détestez-nous, on répondra toujours présent."

De son côté, sur la scène de l'Olympia, l'acteur a entre autre déclaré:  "J'ai envie de parler d'Adama Traoré, j'ai envie de parler de Michel Zecler et ce n'est pas fini...", a-t-il ajouté. "On peut se demander si notre humanité compte lorsque l'esclavage a été retenu comme crime contre l'humanité en 2001 et qu'aujourd'hui, l'espace public, certaines personnes qui ont activement participé aux crimes contre l'humanité sont glorifiées par des statues."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jevaisvousdire
14/mars/2021 - 11h46

Le problème avec les comédiens, si l'on ne leur écris pas de texte à déclamer, ils improvisent que des conneries . 

Portrait de bibilababiole
13/mars/2021 - 20h30

Il y a quelque chose de paradoxal dans son discours. Il dénonce d'un côté que "certaines personnes qui ont activement participé aux crimes contre l'humanité sont glorifiées par des statues",et de l'autre, il glorifie d'une certaine façon un délinquant notoire, dont les actes ne peuvent pas totalement être effacés par les obscures circonstances de sa mort, aussi douloureuse soit elle pour ses proches.  2 poids, 2 mesures dans le discours, même si effectivement on ne peut pas comparer des années d'esclavage avec un  fait divers.

Portrait de renelle
13/mars/2021 - 15h10

personne ne connaissait ce pseudo comédien , il lui fallait se faire remarquer , c'est fait !   qu'une ministre de la culture reste assise impassible devant de tels propos et je ne parle même pas de la meneuse de revue  pose question !.... Que ce soit un syndicat de police qui réagisse  à de tels propos montre à quel point n'importe quel inconnu peut s'essuyer les pieds sur nos institutions  sans qu'un Darmanin un dupont moretti  s'émeuvent,    est gravissime 

Portrait de Amos
13/mars/2021 - 13h20
YVESM a écrit :

Que dire ?

Les Césars ont trouvé leur nouveau Brutus.

Tiens, Brutus Vs César de Khairon n'a eu aucun prix.

Portrait de sibel430
13/mars/2021 - 12h03

Qui regarde encore le cinéma français actuel ? Quant aux policiers, qu'ils se mettent en grève générale et laisser Macron se dépatouiller avec les Traoere and co. Ils auront le soutien des français si ce n'est du cinéma islamo gauchiste .

 
Portrait de YVESM
13/mars/2021 - 11h19

Que dire ?

Les Césars ont trouvé leur nouveau Brutus.

Portrait de lucieat
13/mars/2021 - 10h37

Rien à rajouter, les deux commentaires précédents ont tout dit

Portrait de Partisant
13/mars/2021 - 10h04

C'est simple. Que ceux qui n'approuvent pas ses propos, n'aillent jamais voir un film dans lequel il joue. Fin de carrière pour lui, next ...

Portrait de th93100
13/mars/2021 - 09h51

Marre de ces gens abreuvés de subventions, régimes ultra décalés et avantageux qui passent leur temps à ch... sur le système qui les nourrit ! cette salle de bobos à bonne conscience me fait gerber ! Quant à lui, vivement qu'il retrouve l’anonymat qu'il n'aurait jamais dû quitter