15/02 13:59

Confinement: Gros accrochage entre le Dr Cohen et le maire de Metz François Grosdidier dans "Morandini Live": "Vous êtes incapable de comprendre !" - VIDEO

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait un nouveau numéro de "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Au cours de l'émission, un accrochage entre le Dr Jean-Michel Cohen et le maire de Metz François Grosdidier s'est produit en direct au sujet des mesures en Moselle, département touché par les variants du coronavirus.

"Le confinement total, c’est une mesure moyen-ageuse. Il faut le rappeler : en 1400, on faisait ça pour la peste", a débuté Jean-Michel Cohen. Des propos qui ont provoqué la colère de l'élu. "Arrêtez de parler de Moyen-Age ! Le confinement, on l’a fait lors de la première vague (...) Vous croyez qu’en tant que maire et président d’une métropole, je demande un reconfinement local, court et fort par plaisir ? C’est parce que c’est nécessaire. Il est bien moins insupportable ce reconfinement que ce couvre-feu qui dure depuis des mois", a lancé François Grosdidier.

"Vous êtes dans le paradoxe. Vous râlez après le couvre-feu mais vous voulez un confinement total. Vous n’avez ni les connaissances, ni les éléments pour juger", a répondu le Dr Cohen. "Écoutez un maire de terrain. Un couvre-feu, comme je le demandais, qui avait lieu à 22h l’été quand il y avait du relâchement sur les terrasses des cafés, ça sert à quelque chose sur un plan sanitaire. Un couvre-feu à 18h, c’est contre productif. Si vous voulez bien considérer les situations de terrain que nous connaissons et que vous ignorez. Je connais mieux les comportements des usagers que vous !", a continué en colère le maire de Metz.

"Les temps horaires des couvre-feu limitent les circulations, que vous le vouliez ou non. Que vous me racontez qu’il y a un intérêt à faire un couvre-feu à 22h plutôt qu’à 18h n’a pas de sens sur le plan scientifique. Commencez par le faire respecter chez vous. On voit qu’à 18h, il y a plein de gens dans les rues", a précisé Jean-Michel Cohen. Avant que son interlocuteur rétorque : "Vous vous moquez du monde. En Moselle, on respecte les mesures. Moi je suis l’avis des propres médecins de mon propre territoire, que vous n’êtes pas. Nous connaissons la façon dont les gens se comportent. Est-ce que vous êtes capable de comprendre les situations de terrain ?".

"Je vous comprends mais je crois que vous ne maitrisez pas l’ensemble des paramètres qui sont liés à cette maladie (...) Renseignez-vous auprès de vos médecins de terrain, vous verrez le niveau de détresse de la population. Arrêtez de dire que le confinement est une chose obligatoire et indispensable. On a vu ce qui s'est passé au mois de mars !", a ajouté le docteur. "Depuis Paris, vous êtes incapable de comprendre que la situation peut être différente selon les territoires. Pourquoi quand on parle d'un reconfinement local, vous parlez de reconfinement national ?", a conclu le maire de Metz.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de TITOU750_TIT1
15/février/2021 - 20h35
arquen a écrit :

Sauf erreur de ma part le Dr Jean-Michel Cohen est un Nutritionniste, reconnu et renommé, Expert de l'obésité mais en aucun cas un Epidémiologiste, un Urgentiste ou un Virologue ? Les propos qu'il a tenus ce matin ont été plus que limites et me font penser à un Boulanger qui critique une pâtisserie sans être lui-même Pâtissier ou un Vendeur Automobile qui s'improvise Electro-Mécanicien.

c'est clair et il doit être grassement payé pour rien car il n'y connaît rien

Portrait de Merlinot49
15/février/2021 - 19h43
Avril1927 a écrit :

 

Oh la belle réponse niveau maternelle. Tu penses qu'une seule et unique personne arrive à croire aux fakes de ce niveau. Monte un peu le niveau gamin si tu veux être crédible.

 

Article de BFM. J'ai fait ton travail vue que tu ne sais pas chercher :Les hôpitaux et cliniques français vont recevoir une circulaire leur demandant de se réorganiser au cas où le nombre de patients Covid augmenterait de nouveau. 

Les hôpitaux français sont sommés de se préparer à un éventuel nouvel afflux massif de patients, a-t-on appris ce dimanche, confirmant une information du Journal du Dimanche. Le ministère de la Santé, via la direction générale de la Santé  et de l'offre de soins, a envoyé une circulaire datée de vendredi aux hôpitaux, cliniques et agences régionales de santé  pour leur demander de se réorganiser au plus vite.

"Il s’agit d’une démarche d’anticipation, qui tient compte d’une pression sanitaire de l’épidémie toujours forte", explique à BFMTV la direction générale de la Santé. "Son objectif est de mobiliser tous les acteurs de la santé d’un territoire dans l’éventualité d’une reprise épidémique qui, alors que les variantes du virus circulent, peut se produire".Des interventions progressivement déprogrammées

L'idée est d'augmenter le nombre de lits disponibles en déprogrammant des opérations, de manière à se tenir prêts en cas de nouvelle flambée épidémique liée aux nouveaux variants anglais, sud-africain et brésilien.

 "Cette organisation de crise doit être mise en oeuvre dans chaque région, quel que soit le niveau de tension hospitalière et doit être opérationnelle dès le jeudi 18 février", adjoint ce courrier, comme le rapporte le JDD.
Portrait de YVESM
15/février/2021 - 18h34

Un point positif pour le Dr Cohen, il vit du côté de Paris et pas de Metz. Nous verrons ce qu'il dira quand du côté de Paris cela reprendra aussi en R0 et en variants.  Ses régimes hypocaloriques ne seront pas d'une grande efficacité. Souhaitons lui d'être vacciné, mais Il l'est peut être déjà, contrairement au maire de Metz.

Portrait de Sitedemedia
15/février/2021 - 17h31

Cohen doit avoir des dossiers compromettants sur des gars de Cnews pour être toujours là à donner son avis sur un sujet qui le depasse. C’est vraiment bizarre.

Portrait de bonheur-25
15/février/2021 - 17h00
creoleacid a écrit :

On a dû mal à voir en quoi le nutritionniste expert en maigrissement De Cohen est légitime dans ce débat, si ce n'est son abonnement aux plateaux télés.

il est tout a fait legitime, le gars en face c'est Grosdidier, il va surement l'aider

Portrait de Nono75
15/février/2021 - 16h59
VNBis a écrit :

Et que ferez vous après?

Les variants de la grippe saisonnière c'est tous les ans ...

Ce qui créé ces mutations c'est la multiplicité de "traitements" vaccinaux fabriqués à la va-vite envoyés dans des patients qui on le virus en eux

Lorsque un virus n'est pas éradiqué par un traitement il s'adapte à celui-ci

Nous avons le cas avec les traitements antibiotiques qui ne vont pas à leur terme ou avec les désinfections incomplètes dans les hôpitaux qui créent des maladies nosocomiales comme le staphylocoque doré par ex. 

Mais rassurez-vous ce virus va s'en aller comme il est venu

Et inquiétez-vous il y en aura d'autres ! smiley

Moi ce qui m'inquiète c'est la désorganisation de notre administration, le manque de lits hospitaliers et nos carences en fabrication et stocks stratégiques

Il parait que les antibiotiques n'ont aucun effet sur les virus... D'ailleurs " Les antibiotiques c'est pas automatique ! " smiley

Portrait de creoleacid
15/février/2021 - 16h59
VNBis a écrit :

Et que ferez vous après?

Les variants de la grippe saisonnière c'est tous les ans ...

Ce qui créé ces mutations c'est la multiplicité de "traitements" vaccinaux fabriqués à la va-vite envoyés dans des patients qui on le virus en eux

Lorsque un virus n'est pas éradiqué par un traitement il s'adapte à celui-ci

Nous avons le cas avec les traitements antibiotiques qui ne vont pas à leur terme ou avec les désinfections incomplètes dans les hôpitaux qui créent des maladies nosocomiales comme le staphylocoque doré par ex. 

Mais rassurez-vous ce virus va s'en aller comme il est venu

Et inquiétez-vous il y en aura d'autres ! smiley

Moi ce qui m'inquiète c'est la désorganisation de notre administration, le manque de lits hospitaliers et nos carences en fabrication et stocks stratégiques

Il ne s'agit pas de moi ou des épidémiologistes derrière leur ordi mais des habitants de Moselle inquiets de ceux qui se passe dans leur département, personne ne dit que le confinement est une solution magique mais avec ces cas de variants en augmentation là-bas, ça peut déjà être un moyen d'y voir plus clair un moment. 

Portrait de filou034
15/février/2021 - 16h57

le maire n'a pas les connaissances mais le " doc cohen" j'en doute fort a part trainé sur les plateaux en tant que nutritionniste c'est tout côté épidémie je doute de ses compétences

Portrait de Merlinot49
15/février/2021 - 16h04
Avril1927 a écrit :

Preuve ?

 

Renseigne toi, lis les journaux, ils en parlent partout. 

Portrait de Nerfertiti
15/février/2021 - 15h35
creoleacid a écrit :

On a dû mal à voir en quoi le nutritionniste expert en maigrissement De Cohen est légitime dans ce débat, si ce n'est son abonnement aux plateaux télés.

Tout à  fait

De plus, je l'ai trouvé très méprisant et très condescendant avec le maire de Metz qui essaie de faire tout ce qu’il peut  pour sa commune et ces habitants 

Il le prenait pour un imbécile. Moi, je suis médecin donc moi je sais et toi tu n’es que maire donc toi tu ne sais pas

Affligeant

 

Portrait de VNBis
15/février/2021 - 15h28
creoleacid a écrit :

Ce qui fout les jetons dans le cas présent est les variants potentionnellement résistants à certains vaccins, fermer les écoles/ un confinement local et bref me semble aller de soi pour y voir plus clair. 

Et que ferez vous après?

Les variants de la grippe saisonnière c'est tous les ans ...

Ce qui créé ces mutations c'est la multiplicité de "traitements" vaccinaux fabriqués à la va-vite envoyés dans des patients qui on le virus en eux

Lorsque un virus n'est pas éradiqué par un traitement il s'adapte à celui-ci

Nous avons le cas avec les traitements antibiotiques qui ne vont pas à leur terme ou avec les désinfections incomplètes dans les hôpitaux qui créent des maladies nosocomiales comme le staphylocoque doré par ex. 

Mais rassurez-vous ce virus va s'en aller comme il est venu

Et inquiétez-vous il y en aura d'autres ! smiley

Moi ce qui m'inquiète c'est la désorganisation de notre administration, le manque de lits hospitaliers et nos carences en fabrication et stocks stratégiques

Portrait de creoleacid
15/février/2021 - 15h17
VNBis a écrit :

Je suis bien d'accord avec vous.

Cela dit le confinement ne sert à rien sinon 1 seul aurait suffit

D'autre part les services de réa étaient en surchauffe bien avant le covid (93% de sat. dans le privé et 97% dans le public en 2017 ...) c'est donc un problème qu'il faut traiter indépendamment des confinements et couvre-feu. Je ne comprends pas que ça n'aie été fait avec les 500 milliards dépensés lors du 1er confinement

Ce qui fout les jetons dans le cas présent est les variants potentionnellement résistants à certains vaccins, fermer les écoles/ un confinement local et bref me semble aller de soi pour y voir plus clair. 

Portrait de VNBis
15/février/2021 - 15h13
creoleacid a écrit :

On a dû mal à voir en quoi le nutritionniste expert en maigrissement De Cohen est légitime dans ce débat, si ce n'est son abonnement aux plateaux télés.

Je suis bien d'accord avec vous.

Cela dit le confinement ne sert à rien sinon 1 seul aurait suffit

D'autre part les services de réa étaient en surchauffe bien avant le covid (93% de sat. dans le privé et 97% dans le public en 2017 ...) c'est donc un problème qu'il faut traiter indépendamment des confinements et couvre-feu. Je ne comprends pas que ça n'aie été fait avec les 500 milliards dépensés lors du 1er confinement

Portrait de creoleacid
15/février/2021 - 15h03

On a dû mal à voir en quoi le nutritionniste expert en maigrissement De Cohen est légitime dans ce débat, si ce n'est son abonnement aux plateaux télés.

Portrait de Merlinot49
15/février/2021 - 14h14

Le couvre feu marche tellement bien qu'à partir du 18 février les hôpitaux se mettent en organisation de crise.