13/01/2021 08:27

Inceste - Viré hier après des propos sur Olivier Duhamel, le philosophe Alain Finkielkraut est furieux: "C'est une éviction d'une incroyable goujaterie. LCI me bâillonne. Je suis sous le choc"

Alain Finkielkraut est furieux et il le dit ce matin dans Le Parisien après avoir été viré hier de la chaîne LCI où il était un débatteur régulier. La chaîne du Groupe TF1 a pris cette décision après des propos tenus par le philosophe sur l'antenne à propos des accusations d'inceste portées contre Olivier Duhamel. Alain Finkielkraut dénonce la façon dont il a été écarté de LCI : "C'est une éviction injuste, une éviction d'une incroyable goujaterie. LCI me bâillonne. Je suis sous le choc. On ne vire pas les gens pour ça. Comme si j'avais commis un délit irrémédiable. Mais qu'on écoute mes propos dans leur intégralité ! Et si on les trouve toujours ambigus, qu'on me demande de m'expliquer à l'antenne. A aucun moment, je n'ai été complaisant avec Olivier Duhamel. Aucun ! »

Interrogé sur l’ouvrage La Familia grande, de Camille Kouchner, qui accuse son beau-père Olivier Duhamel d’inceste sur son frère jumeau lorsque celui-ci était adolescent, Alain Finkielkraut a sérieusement choqué des téléspectateurs en questionnant le consentement de la victime présumée. 

Après avoir qualifié de "très graves", d'"inexcusables" et de "crime abominable" les faits reprochés à Olivier Duhamel, Alain Finkielkraut a ensuite dénoncé "l'époque" de la "société victimaire". Il a rappelé que la Justice était fondée sur le principe du contradictoire et la "recherche du cas dans sa singularité". Alain Finkielkraut a également dénoncé "des plateaux de télévisions devenus des tribunaux avec une surenchère dans la condamnation."

Et Alain Finkielkraut de s'interroger :  :  On vous tombe immédiatement dessus. (...) Même pour spécifier le crime, il faut savoir s'il y a eu consentement ou non. À chaque fois que vous voulez faire une distinction, ça apparaît comme une absolution. À chaque fois que vous recherchez la spécificité, on vous accuse à peu près de complicité de crime." Regardez l'extrait ci-dessus

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Libertas
13/janvier/2021 - 22h16
LORDERIC a écrit :

Les réseaux sociaux donnent le pouvoir aux petits de ce monde, aux cerveaux à pensée unique, et réduisent les autres progressivement au silence.

Le XXème siècle a connu cela avec le communisme, le maoïsme, le fascisme, le nazisme et le maccarthysme...avant de disparaître, donc gardons espoir, le médiapartisme, l'islamo-gauchisme, l'indigénisme et le racialisme devraient connaître le même sort !

Merci pour cette note d'espoir. Sachez que même si la plupart des êtres humains se laissent influencer et acceptent de se soumettent à ce nouveau totalitarisme, il en reste qui gardent leur indépendance d'esprit. Il faudrait surtout faire prendre conscience aux gens qu'ils ne sont pas libre. C'est seulement ainsi qu'ils auront l'envie de le devenir.

Portrait de LORDERIC
13/janvier/2021 - 21h01

Les réseaux sociaux donnent le pouvoir aux petits de ce monde, aux cerveaux à pensée unique, et réduisent les autres progressivement au silence.

Le XXème siècle a connu cela avec le communisme, le maoïsme, le fascisme, le nazisme et le maccarthysme...avant de disparaître, donc gardons espoir, le médiapartisme, l'islamo-gauchisme, l'indigénisme et le racialisme devraient connaître le même sort !

Portrait de Nerfertiti
13/janvier/2021 - 15h24

En gardant comme chroniqueurs Cohn bendit et Rokaya Diallo, LCI a l’indignation sélective 

 

 

Portrait de Greenday2013
13/janvier/2021 - 14h24

Il fait exprès de tenir des propos tendancieux pour faire le buzz.

Voilà le résultat.

Portrait de mikapat
13/janvier/2021 - 09h29

Je n’ai aucune sympathie pour ce type, et j’approuve son éviction. Ce n’est pas la première fois qu’il a des propos plus que limites. 

Je n’oublie pas non plus que certains ont été dégagés pour des propos beaucoup moins choquants sur divers sujets sensibles.