06/01 15:58

Affaire Olivier Duhamel: Le tabou de l’inceste brisé ce matin dans "Morandini Live" par Kathya de Brinon, violée à 9 ans par son grand-père - Regardez son témoignage

Ce matin, Kathya de Brinon, victime d’inceste et présidente fondatrice de l’association SOS Violenfrance, était l'invitée de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Concernant l'affaire Olivier Duhamel, accusé d'inceste, elle explique "être révoltée". "La famille savait mais ils n'ont pas dénoncé. En ne dénonçant pas qu'ont-ils fait ? On va peut-être découvrir qu'il y a eu beaucoup d'autres petites victimes. Dans l'association, je vois que, quand une personne a touché un enfant, elle ne s'arrête pas là", a-t-elle débuté.

"J'ai été élevée par mes grands-parents paternels. Mon grand-père paternel est tombé gravement malade, atteint d'un cancer. Toute la famille s'est retrouvée au même endroit, dont le grand-père maternel que je ne connaissais absolument pas", s'est souvenue Kathya de Brinon en précisant que celui-ci "avait été exclu de la famille".

"Un jour, quand j'avais 9 ans, il me prend par la main et me dit qu'il va m'emmener visiter le parc de notre maison. Dans le parc, il a commencé à me déshabiller. Il m'a dit 'si jamais tu n'acceptes pas, je tue ceux que tu aimes'. Dès la première fois, j'ai été menacée", ajoute-t-elle en précisant "ne pas comprendre à l'époque" son attitude mais "sentir que ce n'est pas normal".

"Ça a duré presque trois ans. Le pire, c'est qu'il m'a prostitué à ses amis contre de l'argent pour lui. Moi, j'avais un billet et quelques bonbons (...) Une fois, j'ai commencé à le dire à ma tante, mais elle m'a dit 'on ne parle pas de choses comme ça'. Je pense qu'elle a compris et qu'elle s'est dit que la famille allait exploser en vol. Elle n'a pas dénoncé. Il faut dénoncer !", continue Kathya de Brinon en précisant que "[son] grand-père a brisé [sa] vie".

"Quand j'ai réussi à en parler, j'ai été amenée chez le médecin. Il a confirmé que j'ai été violée. Tout a été inscrit dans un rapport. Avec ce rapport, mon père partait au commissariat, sauf qu'il ne l'a pas fait. Ma mère n'a pas souhaité de poursuites judiciaires parce que son père était une personnalité en province, dans son travail. C'est du déni de la part de ma mère et elle dit que je mens", conclut-elle. Son témoignage est à retrouver dans un livre intitulé "La femme aux cicatrices - Survivante de l'inceste" (édition Maïa).

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JELLY
7/janvier/2021 - 06h06

inceste et pédophilie en même temps.Pourriture.Il sera protégé comme d habitude.....

Portrait de Madli
6/janvier/2021 - 19h05
djibou35 a écrit :

Ce n'est pas de l'inceste il n'y a aucun lien de sang entre O. Duhamel et sa victime c'est le beau pere dans ce cas on parle de pédophilie.

Du point de vue juridique c'est de l'inceste définition de l'inceste, les parlementaires ont retenu ceci :

  "Les viols et les agressions sexuelles sont qualifiés d’incestueux lorsqu’ils sont commis au sein de la famille sur la personne d’un mineur par un ascendant, un frère, une sœur ou par toute autre personne, y compris s’il s’agit d’un concubin d’un membre de la famille, ayant sur la victime une autorité de droit ou de fait."

Portrait de djibou35
6/janvier/2021 - 16h52

Ce n'est pas de l'inceste il n'y a aucun lien de sang entre O. Duhamel et sa victime c'est le beau pere dans ce cas on parle de pédophilie.