30/12 09:43

Le généticien Axel Kahn dénonce "la très importante erreur de communication du gouvernement Français" à propos de la vaccination sur Europe 1

Face à la grande réticence d’une partie de la population, le gouvernement a choisi la prudence, alors même que la circulation du coronavirus reste à un niveau élevé en France, et que le Conseil scientifique alerte sur le risque d’une "reprise incontrôlée" de l’épidémie après les fêtes. Il s’agit là, pour le généticien Axel Kahn, invité d’Europe 1 mercredi matin, d’une "très importante erreur stratégique de communication" de la part de l’exécutif.

Si le généticien rappelle qu'il y a en France entre 30 et 35% de "vaccino-sceptiques" pour lesquels "on ne pourra rien", il appelle à cibler les "personnes terriblement hésitantes". "Et pour ces personnes, il faut certainement leur apporter la vérité et la transparence, mais également de l’enthousiasme, que diable !", s'emporte Axel Kahn.

"Ça n’est pas en avançant à tout petit pas qu’on arrivera à les convaincre, au contraire. On va les convaincre qu’en effet, si on va si lentement, c’est qu’on n’est pas sûr de soi et qu’il y a un danger."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Kratusse
30/décembre/2020 - 14h00

Le fait que la France soit le dernier pays au monde en terme de pourcentage de vaccination et bien plus grave parce que ce sont des constats

Déclarer sur tous les médias que la vaccination est la seule solution pour enrayer cette pandémie et être le pays au monde qui vaccine le moins n'a aucun sens

Heureusement que la France est en Europe car on aurait peut-être attendu des semaines pour voir les effets sur des millions d'autres européens avant de commander des vaccins...

Portrait de HELLO
30/décembre/2020 - 11h46

Entièrement d'accord avec lui, ça tergiverse un maximum!

Je ne suis ni un béni oui oui , ni un adepte de "fais pas çi, fais pas ça" mais là on n'est pas prêt de se sortir de ce merdier!

Entre ceux qui disaient que c'était une simple grippette, qu'il n'y aurait pas de 2ème vague...!

Les Pouvoirs Publics sont là pour protéger la population, ils doivent prendre des décisions courageuses en imposant ce vaccin. Si cela n'impactait que la personne qui refuse de se faire vacciner, pas de problème, mais nous sommes  sur un virus contagieux à l'insu des personnes, même asymptomatique. Ce n'est pas comme  le SIDA, où chacun à la main mise sur sa propre protection.

Ce n'est pas le cas avec la COVID, nous sommes tributaires de l'autre!

C'est légitime d'avoir peur mais que faire ? On a un vaccin qui paraît plus que fiable avec des effets secondaires classiques.

Avant on n'avait pas les masques, le gel, et là on a le vaccin!

Le registre espagnol me paraît assez logique : il faut assumer ses choix!

 

Portrait de Amos
30/décembre/2020 - 11h25

Il m'énerve kahn, il n'arrive pas à comprendre qu'on ait peur.

Je suis sur que si un médicament créait des zombies, il serait le premier à le promouvoir parce que ce serait une avancée incroyable.

 

Portrait de Bien Fait
30/décembre/2020 - 10h09

Comme s'il n'y avait QUE dans le domaine de la communication que le gouvernement faisait erreur...