25/12/2020 09:25

Virus mutant : Le Noël de l'enfer pour des milliers de chauffeurs qui ont passé la nuit bloqués dans leurs camions sans pouvoir quitter le Royaume-Uni - Regardez

Des milliers de chauffeurs routiers, dont de nombreux Polonais, n’ont pas pu rentrer chez eux pour Noël, attendant de subir un test covid-19 pour pouvoir quitter le Royaume-Uni. Car si la France a autorisé le trafic à reprendre mercredi matin, elle exige un test négatif, nécessitant des jours de travail pour contrôler le statut positif ou négatif à la covid, malgré la mobilisation de l’armée et d’une équipe de pompiers français. Et malgré les fêtes de Noël.

Pour les chauffeurs, l’attente se fait quasi sans éclairage et sans certitude sur le moment où ils vont pouvoir rentrer, malgré les assurances des autorités françaises et britanniques que le trafic se poursuivrait le jour de Noël. Sur le port de Douvres voisin, certains d’entre eux ont eu des échanges musclés avec des policiers. Des camionnettes sont venues leur apporter de la nourriture gratuite, des hamburgers ou des plats thaïlandais.

Des associations se sont mobilisées pour leur apporter des repas chauds, notamment au sein de la communauté polonaise. Des toilettes portables ont été installées, mais selon certains chauffeurs, elles étaient rapidement pleines.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tobian
26/décembre/2020 - 15h09
L Ecume des choses a écrit :

ou quand les pouvoirs publics prennent les routiers pour des cons

   Les Pouvoirs Publics prennent les routiers pour ce qu'ils sont, c'est à dire d'éventuels porteurs de virus.

   Quand les frontières sont ouvertes: "On laisse rentrer le virus chez nous".

   Quand les frontières sont fermées: "on prend les gens pour des cons"

Portrait de jarod.26
25/décembre/2020 - 09h47

bon courage les gars ce n'est pas fini