27/12 16:03

Le journaliste Hugo Clément, qui, à de nombreuses reprises a prêté sa voix pour dénoncer les souffrances animales, désigné comme « Personnalité de l’année 2020 » par PETA

Le journaliste Hugo Clément, qui à de nombreuses reprises a prêté sa voix pour dénoncer les souffrances animales, et  plus que jamais ces derniers mois, vient d'être désigné comme « Personnalité de l’année 2020 » par PETA. 

« Cette année, Hugo Clément a porté la voix de la majorité des Françaises et Français qui ne supportent plus de voir les animaux souffrir », déclare Mimi Bekhechi, porte-parole de PETA. « Ses efforts soutenus pour dénoncer d’atroces pratiques réservées aux animaux et ses initiatives visant à les défendre ont permis de contribuer à un meilleur avenir pour les animaux en France. »

Dans son communiqué, l'association explique que "le journaliste a porté le projet populaire du premier référendum pour les animaux dans notre pays, accroissant la pression mise par les associations, comme PETA et ses centaines de milliers de soutien, sur ceux qui les exploitent et poussant les politiques à agir, menant à des projets de lois déposés et des annonces ministérielles. Il a également assumé un rôle de lanceur d’alerte et a dévoilé des actes de cruauté impensables envers des animaux, lors de battues de chasse ou, tout récemment, dans les coulisses du Puy du Fou. Sur les réseaux sociaux, il a vivement critiqué plusieurs influenceurs s’étant mis en scène avec des animaux sauvages captifs, une prise de position fortement soutenue par les internautes."

PETA, dont la devise dit notamment : « Les animaux ne nous appartiennent pas et nous n’avons pas à les utiliser pour nos vêtements, nos divertissements, ni à leur faire subir la moindre autre forme de maltraitance », souligne également "à quel point ces actions sont importantes dans un contexte où l’on reconnait de plus en plus que les animaux, qui ressentent la joie, la peur, et la douleur au même titre que nous, n’ont pas à être asservis et exploités pour nos intérêts. Il reste beaucoup de chemin à faire mais, cette année, grâce aux efforts engagés de Hugo Clément, la voix des animaux a été portée jusqu’aux oreilles de celles et ceux qui peuvent et doivent agir en leur faveur. Les personnes souhaitant également aider les animaux à leur niveau peuvent commencer en faisant la chose la plus simple et concrète pour les protéger : les laisser hors de leurs assiettes. PETA met son « Guide du végan en herbe » gratuit à disposition."

Rappelons que les années précédentes, ce sont Joaquin Phoenix, Pamela Anderson, Rémi Gaillard et Roger Moore qui ont reçu ce titre de l’association. 

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de FAST
28/décembre/2020 - 15h17
Genesis III a écrit :

Ah la la, les gauchiasses de tout poil ... PETA est probablement l'organisme qui a fait le plus de mal à la cause animale, avis général de tous les professionnels animaliers et vétos, c'est un gruyère de trous de balle qui n'y connaissent strictement RIEN et gèrent des dossiers exclusivement politiques, d'activisme d'ultra-gauche.

Allez donc bouffer avec eux leurs saloperies vegan et commencez avec eux par vous en prendre aux abandonneurs d'animaux, il y en a partout mais vous n'en avez rien à foutre, bouffis d'orgueil mal placé que sont tous les militants gauchistes avec leurs causes de tarés et leurs suiveurs sans cerveau. Vous verrez, vous servirez ENFIN peut-être à quelque chose.

 

smiley

Pourquoi tant de haine smiley

Portrait de FAST
28/décembre/2020 - 13h02
©Schoenauer© a écrit :

+ 10 000

Toi, contente toi de te préoccuper de la victoire de ton idole Trump !

Tu as pleuré ?

Portrait de FAST
28/décembre/2020 - 13h01
hans a écrit :

Alors choupette, on accuse et on calomnie, une fois de plus. On ment sans vergogne. Alors ma petite Marinette au rabais, juste pour toi des extraits du figaro du 18/12,journal qui ne peut pas être qualifié d'islamo gauchiste. Régale toi ma poupée :

"L'un des témoins évoque notamment les autruches sollicitées lors de spectacles, qui viennent d'un élevage au Puy du Fou. «À la fin de la saison, elles partent à l'abattoir. Ce sont des animaux qu'on fait évoluer devant les visiteurs pendant toute une saison et qui sont destinés à mourir pour la consommation humaine», affirme-t-il. Nicolas de Villiers concède que ces pratiques ont bel et bien existé pendant quatre ans, à partir de 2012, mais qu'elles sont désormais révolues.

Lors d'un spectacle de Noël, un autre témoin prétend que certains dromadaires se seraient aussi vus administrer des médicaments, notamment des calmants. «On droguait les animaux pour qu'ils soient calmes face au public», explique l'un des témoins. Nicolas de Villiers affirme qu'un vétérinaire leur a bien prescrit «un tranquillisant, qui n'est pas une drogue». Mais depuis huit ans, selon le directeur, une «nouvelle méthode» permet aux dromadaires de monter sur scène sans ledit traitement. Une affirmation réfutée par un autre témoin, qui a elle aussi travaillé à l'animalerie. Selon elle, ce tranquillisant aurait continué  à être utilisé bien après 2012, et au moins jusqu'en 2017.

Une cavalière relate en outre des maltraitances sur des chevaux qui auraient eu lieu en 2016 et 2017. Elle évoque quelqu'un de «très agressif» partant se cacher pour «mettre une raclée» à son cheval. «C'est arrivé», concède Nicolas de Villiers"

+ 1000

Et vlan, envoyé

Portrait de FAST
28/décembre/2020 - 13h00
Steyr∞Schœnauer7.64 a écrit :

Le médecin  vous a dit de prendre vos pilules alors faites le sinon c'est retour H.P.

Dommage pour vous mais il a entièrement raison, tout est vérifiable !

Vous êtes sans doute un chasseur, il vas vous falloir bientôt plein de ces petites pilules que vous mentionnez, l'interdiction de la chasse approche à grands pas !

Portrait de Parapluie
28/décembre/2020 - 07h52

Venant d'une association qui accuse Mario, le personnage de jeu vidéo, de maltraitance animale parce qu'il saute sur des carapaces de tortues, le jeu Pokemon parce qu'on y capture des "animaux" et qui veut changer des expressions impliquants des animaux comme "prendre le taureau par les cornes" il n'y a pas de quoi être fier ! Ils sont cinglés...

Portrait de Morbidini75
28/décembre/2020 - 01h22

H. Clément : Un journaliste bidon, voila ce que j'en pense.

Il ne sert à rien, si ce n'est servir de trompe- l'oeil en se faisant passer pour subversif, engagé (waouh vous avez vu je suis Végan, et à Noel je mange mon sapin ouin ouin ouin)

Portrait de mikapat
27/décembre/2020 - 20h38

Toute personne qui défend et dénonce la maltraitance animale a tout mon respect. Je le trouve très honnête et sincère. Bravo à lui. 

Portrait de elviva
27/décembre/2020 - 19h32
L Ecume des choses a écrit :

PETA une bande d'extrémistes ...  sot disant défenseurs de la cause animale ...

PETA , ONE VOICE, L214 et autres officines animalistes: d'où vient tout leur pognon ?

+10000 !

Portrait de gn
27/décembre/2020 - 19h21
Fab82 a écrit :

@MonaLou03 et du coup, que faites vous en terme d’action bienveillantes envers les animaux mis à part avoir le cul posé sir votre chaise derrière votre clavier ajouter les bonnes penseuses ?

Bien dit !!! smiley

Portrait de Azrael68
27/décembre/2020 - 18h51 - depuis l'application mobile

Pfff ! Encore un grand donneur de leçon !

Portrait de lxa75
27/décembre/2020 - 18h26

ça 1 journaliste , Ah! que je rigole  .  cet arriviste surfe sur une actualité qui dérange mais ne mérite en aucun cas une carte de journaliste