05/12 19:46

Loi Sécurité Globale - Plusieurs voitures brûlées, barricades en feu, magasins saccagés... Le chaos au coeur de la manifestation parisienne - Au moins 30 personnes ont été interpellées - Vidéo

19h46: Le ministère de l'Intérieur indique que 52 350 personnes ont manifesté contre la proposition de loi "sécurité globale" aujourd'hui en France, dont 5 000 personnes à Paris.

19h37: La situation était tendue à 19h30 place de la République à Paris où les forces de l'ordre tentent de disperser les derniers participants à la manifestation contre la loi sécurité globale émaillée d'incidents, ont constaté des journalistes de l'AFP. Des scooters et du mobilier urbain ont été incendiés sur la place, point final de la marche partie de la porte de Lilas, dans l'est de la capitale, en début d'après-midi. Un peu plus tôt, la préfecture de police de Paris avait lancé sur son compte Twitter un appel à la dispersion, précisant que les forces de l'ordre "effectuaient les sommations".

Une journaliste de l'AFP présente sur place a vu des manifestants se ruer dans les bouches de métro. Plusieurs avenues et boulevards menant à la place étaient bloquées par la police, a constaté un autre journaliste de l'AFP. Selon la préfecture de police, trente personnes ont été interpellées tout au long du parcours par les forces de l'ordre et 19 d'entre elles ont, selon le parquet de Paris, été placées en garde à vue.

18h44 : Le point sur la situation - Trente personnes avaient été interpellées samedi à 18H00 en marge de la manifestation à Paris contre la loi "sécurité globale" émaillée de nombreux actes de vandalisme et heurts entre des centaines de casseurs et les forces de l'ordre, a annoncé la préfecture de police sur Twitter.

Au total, entre "400 et 500 éléments radicaux", selon une source policière, ont commis de nombreuses dégradations, avec des commerces vandalisés et plusieurs voitures incendiées, dès les premiers hectomètres du parcours emprunté par le cortège, parti peu après 14H00 de la porte des Lilas, à l'est de la capitale.

Peu avant 18H, seule une petite partie des participants, environ 2.000, était arrivée place de la République, terme prévu de la manifestations, a constaté un journaliste de l'AFP. Plus de 90 rassemblements étaient prévus ce samedi en France pour protester notamment contre la loi sur la "sécurité globale". Quelques milliers de personnes ont manifesté dans les principales villes du pays.

18h42: Situation toujours tendue Place de la République

 

.

18h36: Deux CRS ont été blessés cet après-midi à Nantes lors de la manifestation contre la loi sécurité globale, dont l'un a été touché par un cocktail molotov, a-t-on appris auprès de la préfecture de Loire-Atlantique. D'après un photographe de l'AFP présent sur les lieux, les deux policiers ont été évacués par le Samu, non loin du palais de justice. La manifestation, partie vers 15H00, a attiré environ 3.000 personnes, selon la préfecture de Loire-Atlantique. D'après le compte twitter de la police du département, il y a eu cinq interpellations. Vers 18H00, la situation était toujours très tendue dans le centre de Nantes, selon un photographe de l'AFP.

18h20: Au moins 30 interpellations à Paris selon la Préfecture de police

17h50 - Le point sur la situation un peu avant 18h à Paris : Des scènes de vandalisme et de violence, ponctuées par 22 interpellations, ont émaillé la manifestation contre la loi sécurité globale samedi en milieu d'après-midi à Paris, alors que de nombreux rassemblements ont eu lieu en France "Pour les droits sociaux et la liberté". Plus d'une heure trente après le départ du cortège parisien, des projectiles ont été lancés sur les forces de l'ordre, qui ont répliqué en faisant usage de gaz lacrymogènes. Au moins six voitures et un camion stationnées le long de l'avenue Gambetta, dans le 20e arrondissement, ont été incendiées et plusieurs vitrines de banques et agences immobilières ont été endommagées par des casseurs, vêtus de noir et très mobiles.

Des feux sporadiques ont été allumés le long du parcours de la manifestation et des barricades sommaires ont été érigées. Pour permettre l'intervention des pompiers, les forces de l'ordre ont scindé en deux la tête de cortège, composée de quelque 4 à 500 personnes parmi lesquelles des "gilets jaunes" et des militants "antifascistes", selon un journaliste de l'AFP présent sur place. A 16h30, vingt-deux personnes avaient été interpellées, selon le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin qui a évoqué sur son compte Twitter des "individus très violents".

Au total, près de 90 rassemblements étaient annoncés par les organisateurs en France. Initialement prévue comme un rassemblement syndical contre la précarité, traditionnellement organisé par la CGT le premier samedi de décembre, la journée a vu s'agréger la contestation contre les violences policières et la proposition de loi sécurité globale. Le texte est accusé par ses détracteurs de porter atteinte "à la liberté de la presse, à la liberté d'expression et à la liberté de manifester", et aussi d'instaurer "des outils de surveillance de masse".

La défiance à son encontre a été renforcée par le passage à tabac filmé du producteur de musique Michel Zecler par des policiers, le 21 novembre.

17h33 : Calme relatif dans les rues de Paris alors que plusieurs incendies ont été organisés dans les rues de Paris et en particulier devant une banque qui a été pillée et tous les papiers ont été sortis et les casseurs ont allumé un incendie avec.

 

.

17h20: Dans un tweet, la préfecture de police de Paris a indiqué qu'un incendie était en cours dans le secteur Gambetta, à l'ouest de Paris, en marge de la manifestation, et elle demande aux manifestants de laisser passer et de laisser intervenir les soldats du feu. Des interventions qui sont très difficiles en raison de la foule de manifestants mais également en raison des violences qui se déroulent.

.

17h00; Il y a eu 22 interpellations ont eu lieu en marge de la manifestation parisienne, a annoncé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, sur Twitter. "Merci aux forces de l’ordre mobilisées aujourd’hui, parfois face à des individus très violents", a-t-il ajouté.

.

16h27: Désormais près de 500 casseurs seraient repérés dans la manifestation parisienne

16h25: Avant les incidents, plusieurs milliers de personnes dont de nombreux "gilets jaunes" ont commencé à défiler samedi à Paris contre la précarité et pour les libertés, ont constaté des journalistes de l'AFP. Derrière une banderole proclamant "Liberté, Égalité, Fraternité, pour qui!", les manifestants se sont ébranlés vers 14H15 de la Porte des Lilas en direction de République. Au milieu de ballons syndicaux, notamment de la CGT, FSU et FO, le défilé se déroulait au milieu des fumigènes et du bruit des pétards, au son notamment de "Tout le monde déteste la police".

La présence policière était conséquente, par crainte de débordements. Initialement prévue comme un rassemblement syndical (CGT, FSU, Solidaires, Unef, UNL, Fidl, MNL) contre la précarité, la journée de samedi voit s'agréger la contestation contre les violences policières et la loi sécurité globale, emmenée par la "coordination #StopLoiSécuritéGlobale, collectif de syndicats et d'associations, dont plusieurs organisations de journalistes.

"En deux ans, j'en ai vu des violences, c'est anormal qu'on ne puisse pas filmer", a déclaré à l'AFP Nadine, "gilet jaune" de 53 ans, qui gagne 1.300 euros par mois dans les services à la personne. Mais selon elle, "la violence date d'avant les +gilets jaunes+, dans les banlieues, les jeunes y ont droit depuis longtemps".

Sous une pancarte demandant le "retrait de la loi Sécurité globale", le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez a estimé que les causes convergeaient: "Il n'y a pas d'opposition entre les libertés publiques et individuelles et le fait de se battre contre la précarité et le chômage, surtout dans la période", a-t-il déclaré à l'AFP, en citant les "abus des employeurs" et "les plans sociaux qui tombent". "Mon avenir est en danger", s'est inquiété Maxime, 15 ans, dont deux de "gilet jaune". "Je défile contre la violence policière", a-t-il ajouté.

16h16: Au moins trois voitures sont en feu selon les images diffusées par les chaînes d'information, en direct depuis Paris. Une vitrine d'une agence immobilière de l'avenue Gambetta, dans le 20e arrondissement, a été cassée et des jets de pétards ont également été constatés le long du cortège qui est parti à 14 heures de la Porte des Lilas en direction de la place de la République.

16h11: Un barrage a été formé avenue Gambetta à Paris avec de plus en plus de casseurs et des vitrines cassées

 

15h51: Les forces de l'ordre reçoivent de très nombreux projectiles alors qu(au moins une centaine de black bloc sont repérés par les autorités à cette heure

.

15h36: La situation est en train de dégénérer à Paris avec des affrontements au milieu de la manifestations alors que jusque là tout se déroulait dans le calme. Plusieurs individus masqués attaque les forces de l'ordre qui ripostent. Les forces de l'ordre sont présentes en nombre pour encadrer la manifestation et éviter les débordements.

.

14h01: A Toulouse, le cortège de plusieurs milliers de manifestants arrive à destination. Un autre rassemblement interdit par la préfecture est prévu à 17h, à côté du Capitole.

.

13h45: D'après la police, 1200 personnes se sont rassemblées à Rennes, place Charles de Gaulle à l'occasion de la manifestation "pour les droits sociaux et la liberté" et contre l'article 24 de la loi "sécurité globale". Sur son compte Twitter, la police fait état de "jets de projectiles à l'encontre des forces de l'ordre. Des gaz lacrymogènes ont dû être utilisés" au niveau de la d'Isly, secteur interdit à la manifestation par la préfecture.

.

11h51: Certaines villes craignent de nouveaux débordements violents. A Bordeaux et Montpellier, les préfets ont ainsi interdit tout cortège dans l'hypercentre. A Lyon, la manifestation n'est autorisée que sur la rive gauche du Rhône. Les "marches des libertés" de ce samedi ont été rebaptisées "des libertés et des justices", car elles vont souvent se tenir "en convergence avec les actions menées dans le cadre de la journée nationale contre le chômage et la précarité".

11h12: A Paris, un premier rassemblement a eu lieu dans la matinée, devant la Préfecture de police. Une cinquantaine de personnes, pour l'essentiel des "Gilets jaunes", ont demandé vers 10h30 une hausse du pouvoir d'achat et la destitution d'Emmanuel Macron. Jean Christian Valentin, membre des GJ Paris et co-organisateur du rassemblement, a qualifié de "scélérate" la loi sécurité globale. "On se battra toutes les semaines pour que cette loi soit retirée", a-t-il lancé.

Samedi dernier, les "marches" organisées par la "coordination #StopLoiSécuritéGlobale", un collectif de multiples syndicats et associations, dont plusieurs organisations de journalistes, ont fortement mobilisé dans le pays: entre 133.000 personnes, selon le ministère de l'Intérieur, et 500.000 selon les organisateurs.

07h45: la mobilisation en cours contre la loi "sécurité globale" convergera samedi avec celle prévue contre la précarité, maintenant la pression sur l'exécutif. Près de 90 rassemblements sont annoncés par les organisateurs dans les villes, grandes et moyennes, de France. A Paris, la manifestation partira à 14h00 de la Porte des Lilas en direction de la place de la République, sous surveillance après les heurts de samedi dernier près de la Bastille.

Initialement prévue comme un rassemblement syndical contre la précarité, la journée de samedi voit s'agréger la contestation contre les violences policières et la loi sécurité globale. Le texte est accusé par ses détracteurs de porter atteinte "à la liberté de la presse, à la liberté d'expression et à la liberté de manifester", et aussi d'instaurer "des outils de surveillance de masse". La défiance à son encontre a été renforcée par le tabassage filmé du producteur de musique Michel Zecler par des policiers.

Samedi dernier, les "marches" organisées par la "coordination #StopLoiSécuritéGlobale", un collectif de multiples syndicats et associations, dont plusieurs organisations de journalistes, ont fortement mobilisé dans le pays: entre 133.000 personnes, selon le ministère de l'Intérieur, et 500.000 selon les organisateurs.

Face à cette colère, le gouvernement n'a à ce jour annoncé qu'une concession: la réécriture de l'article 24, le plus polémique, encadrant l'image des policiers. La coordination réclame son retrait pur et simple, avec les articles 21 et 22 du texte, et conteste le "nouveau schéma national du maintien de l'ordre (SNMO)" qui limite la couverture médiatique des manifestations. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Amos
6/décembre/2020 - 12h52 - depuis l'application mobile
L Écume des choses a écrit :

Merci donc de confirmer ainsi votre magistrale  grille de lecture à prisme déformant …

A laquelle vous ajoutez une sacrée belle dose d'imagination pour réussir à commenter ce que je n'affirme pas, tout en voulant donner une leçon d'histoire en présupposant que celle-ci m'est inconnue…

Tout en ajoutant à votre maitrise du sophisme, celle de la litote …

Nonobstant la morosité de ces derniers temps, il ne faut pas négliger de façonner la plus grande partie des améliorations opportunes, depuis longtemps, et pour réagir face à complexité conjoncturelle, il serait intéressant de prendre en compte la globalité des synergies pertinentes, rapidement.

Une de vos facettes résout simplement et facilement l'état d'esprit indispensable à votre harmonie

 

@L Écume des choses et en français courant ça donne quoi?
Non parce que mettre des mots à la suite sans vraiment donné de sens où finir, c'est juste étaler sa confiture.

Portrait de Amos
6/décembre/2020 - 12h08
L Écume des choses a écrit :

En ce qui concerne la fragilité induite, on se doit d'essayer précisément les hypothèses optimales, toutes choses étant égales par ailleurs ..

WIKIPEDIA étant votre ami 

et comme vous êtes un virtuose assumé du copier collé, 

allié à une pratique assumée du sophisme, 

dopée par une magistrale  grille de lecture à prisme déformant ..

vous arrivez ainsi à produire une magnifique bouillie logorrhéique, qui ne peut évidements qu'éblouir un trou de balle se dilatant de plaisir à la vue d'une carabine Stutzen Schoenauer.

Votre corps explore maintenant, en collaboration avec votre inconscient et avec votre accord un bien-être précieux pour une transe profonde et bénéfique.

C'est marrant mais je n'ai pas lu wiki sur le coup.

Mais maintenant à vous Mr L'excuse des choses. 

Vous ne savez pas ce qu'est le fascisme, comme beaucoup vous le confondez avec le nazisme. Le fait qu'ils soit alliés et que la fin du fascisme s'en rapproche par obligation.

Mussolini voulait un retour de l'empire romain, il était nationaliste mais il a eu sa carte au PCI pendant plus de 10 ans.

Ce n'est qu'après avoir vu certaines choses qu'il a changé.

Il avait une maitresse juive et ne les a jamais attaqué jusqu'au moment où la pression hitlérienne fut trop forte.

Mais vous avez le verbe, comme JMLP d'ailleurs, cela ébloui les classes laborieuses mais ça ne cache pas un fanatisme.

Je ne suis pas fanatique, et je ne suis pas RN non plus. Vous en revanche vous vous croyez anar, mais l'anarchie ne marchera jamais car il y a toujours un homme qui veut le pouvoir.

Portrait de Mikhail63
6/décembre/2020 - 10h42
Antivirus a écrit :

les manifs, ça s'appelle la liberté d'expression. Déjà qu'on n'a plus le droit de rien faire, manquerait plus qu'on n'ait plus le droit de s'exprimer !! Ça s'appellerait une dictature. Pour l'autorisation, elle se trouve sur internet, il suffit de taper "autorisation manifestation" dans Google et vous la trouvez

A vous lire, vous en avez rien à foutre que des casseurs viennent brûler et détruire le bien d'autrui! 

Portrait de Papeau
6/décembre/2020 - 09h21
Antivirus a écrit :

les manifs, ça s'appelle la liberté d'expression. Déjà qu'on n'a plus le droit de rien faire, manquerait plus qu'on n'ait plus le droit de s'exprimer !! Ça s'appellerait une dictature. Pour l'autorisation, elle se trouve sur internet, il suffit de taper "autorisation manifestation" dans Google et vous la trouvez

OK, mais pour le moment on est en état d'urgence sanitaire, cela veut dire quoi ? et bien il autorise le gouvernement à prendre des décisions dans l'intérêt de la nation sans passer par un vote du Sénat même si elles sont anticonstitutionnelles.

Par exemple le couvre-feu, l'attestation de sortie, la fermeture des commerces....   

Sinon ça sert à rien de nous répéter sans cesse qu'il faut faire le réveillon de Noël avec pas plus de 6 personnes, et d'un autre côté on autorise les manifestations de rue rassemblant des milliers de personnes pendant des heures, et ce, chaque semaine ! 

Portrait de Amos
6/décembre/2020 - 09h06
Antivirus a écrit :

les manifs, ça s'appelle la liberté d'expression. Déjà qu'on n'a plus le droit de rien faire, manquerait plus qu'on n'ait plus le droit de s'exprimer !! Ça s'appellerait une dictature. Pour l'autorisation, elle se trouve sur internet, il suffit de taper "autorisation manifestation" dans Google et vous la trouvez

Liberté d'expression ne veut pas dire liberté de tout casser. 

Portrait de Amos
6/décembre/2020 - 09h04
L Écume des choses a écrit :

Pas de souci mon cher ami,

Dans le but de pallier à l'inconstance observée, c'est avec un plaisir non dissimulé que je vais vous apporter toute la lumière dont vous avez besoin: la lumière ne peut exister sans les ténèbres.

Et je comprends tout à fait que votre curiosité insatiable ne peut qu'entrainer une soif inextinguible de connaissance.

Je ne vous ferai bien évidement pas l'affront de vous expliquer ce qu'est le fascisme, manifestement vous semblez ne le connaitre que trop bien .

 Le crypto-fascisme est le fait d'adhérer au fascisme de façon détournée, en ne revendiquant pas ouvertement les idées du fascisme, ce terme est étymologiquement lié aux termes crypto-judaïsme ou crypto-christianisme, se référant à la pratique secrète d'une religion de façon cachée.

Désormais, quelque chose en vous résout simplement et facilement votre équilibre syntone pour vous permettre de faire ce que vous avez à faire

 

Le fascisme est une idéologie totalitaire et nationaliste italienne du XX° siècle, elle fut créée par un ancien communiste pour combattre le communisme. Très proche du bonapartisme dans son approche, elle ne s'attaque que rarement aux minorités et population religieuse à part le catholicisme (mais pour une raison de pouvoir).

C'est dans cette optique que Mussolini créera le Vatican pour que les catholiques perdent de leur position.

Ai je bon?

Si je suis votre logique, Napoléon 1°, Napoléon 3 et Charles de Gaulle sont des crypto fasciste.

Portrait de Cl
6/décembre/2020 - 08h42

Lors des manifestations  des Gilets jaunes  Castaner se rendait sur les lieux auprès des forces de l'ordre  : quant à Darmanin il préfère rester invisible !!!!!!

Portrait de Antivirus
6/décembre/2020 - 08h33
Papeau a écrit :

Monsieur le Premier ministre,

pourquoi vous imposez à l'honnête citoyen de ne pas sortir plus de 3h dans un rayon de 20 Km du domicile, ou de ne pas faire des groupes à plus de 6 personnes, alors que vous autorisez chaque semaine les manifestations de rue sans limitation de personnes ?  

Comme vous autorisez les manifestations de rue, quelle case faut-il cocher sur l'attestation de sortie ? 

 

les manifs, ça s'appelle la liberté d'expression. Déjà qu'on n'a plus le droit de rien faire, manquerait plus qu'on n'ait plus le droit de s'exprimer !! Ça s'appellerait une dictature. Pour l'autorisation, elle se trouve sur internet, il suffit de taper "autorisation manifestation" dans Google et vous la trouvez

Portrait de Cl
6/décembre/2020 - 08h28

C'est à chaque fois la même  chose lorsque les Black Blocs cassent  pillent  incendient  il n'y a jamais de policiers pour intervenir !!!!!  C'est voulu !!!!

C'est pour donner une mauvaise image des manifestants 

Tout le monde a compris 

Les pauvres commerçants sont bien patients !!!!! est- ce que tous les samedis on va  voir ce spectacle 

Portrait de air libre
6/décembre/2020 - 08h21

il n'a échappé a personne que des manifs ont eu lieu dans toute la France et qu'il n'y a qu'a Paris que les dégradations ont eu lieu, en plus on connait les fauteurs de troubles, la grande question c'est pourquoi la police est incapable de les arrêter, volontairement ou non.

Portrait de Mikhail63
6/décembre/2020 - 07h17

La case:

déplacements pour se rendre dans un établissement culturel autorisé ou un lieu de culte; déplacements pour effectuer des achats de biens (et les brûler: voitures), pour des services dont la fourniture est autorisée (caillassage de banques).

Portrait de Papeau
6/décembre/2020 - 07h06

Monsieur le Premier ministre,

pourquoi vous imposez à l'honnête citoyen de ne pas sortir plus de 3h dans un rayon de 20 Km du domicile, ou de ne pas faire des groupes à plus de 6 personnes, alors que vous autorisez chaque semaine les manifestations de rue sans limitation de personnes ?  

Comme vous autorisez les manifestations de rue, quelle case faut-il cocher sur l'attestation de sortie ? 

 

Portrait de fdupont
6/décembre/2020 - 01h28 - depuis l'application mobile

Mais quel honte ce pays franchement...

Portrait de C'est Mon Avis
5/décembre/2020 - 23h26

Tant qu'on ne responsabilisera pas les organisateurs de ces manifestations (ils doivent répondre des débordements), rien ne les empêchera de foutre la merde tous les samedis !

Tu organises -> tu es responsable des dégâts occasionnés durant la manif que TU AS organisé !

Portrait de bengalister
5/décembre/2020 - 20h30
popeye55 a écrit :

Quand est-ce que  l'on va mettre Mélencon en prison ?

Honnêtement la sale ambiance en France qui s'est accentuée ses 10 dernières années pour moi les 3/4 sont dus à son parti et toute la nébuleuse autour.

Il n'en ressortira jamais rien de bien chez lui et son parti de ZinZinSoumis. Il a une bonne équipe communicante et qui touche les jeunes mais derrière ce sont des vieilles idées avec du rouge à lèvre. Les cadres apparatchiks de son parti ont des idées dangereuses pour la paix sociale et couleront la France encore + que Macron ou tout autre candidat.

Portrait de bengalister
5/décembre/2020 - 20h24
Amos a écrit :

Crypto fasciste, ce sont les fascistes qui viennent de Krypton? Ce sont des émules de Zod?

Expliquer votre pensée? 

Vous savez je ne suis pas aussi intelligent que vous avec mon 50 de QI, j'ai bien besoin de l'aide d'un génie pour m'expliquer les mots.

 

Non les crypto-fascistes sont les fascistes spécialistes de la cryptologie, les messages codés ça les connait. Après les néo-fascistes, la fachosphère, il y a donc les crypto-fascistes.

LFI ce sont juste aussi des néo-communistes et Trotskystes.

Portrait de popeye55
5/décembre/2020 - 20h06

Quand est-ce que  l'on va mettre Mélencon en prison ?

Portrait de Amos
5/décembre/2020 - 19h37
Sorj a écrit :

C’est ce qui les rend agressifs et insultants et ça ne va qu’empirer, monter crescendo.

Imaginez un peu la frustration de ceux qui se prennent pour des génies , de réaliser que les crétins bas du front ont plus de conscience politique qu’eux depuis longtemps.

Personnellement je préfèrerais être Forest Gump plutôt que William James Sidis

Portrait de Jilou1994
5/décembre/2020 - 19h35

On a le pays que l'on mérite. On vote pour des mous du genou, des sentimentaux, et voilà le résultat. Nous pouvons être certains que cela va devenir encore plus violent.   

Portrait de Amos
5/décembre/2020 - 19h33
L Écume des choses a écrit :

Apparemment le préfet Allemand est toujours incapable de maintenir la tranquillité et la sécurité publique.

Vu le nombre de policiers et gendarmes, c'est donc bien un question de management ...

Le préfet Allemand est au summum de l'incompétence ...

Une question de formation insuffisante ...sans doute...

Et tous ces crypto fascistes qui sont  uniquement là pour entretenir la haine

Crypto fasciste, ce sont les fascistes qui viennent de Krypton? Ce sont des émules de Zod?

Expliquer votre pensée? 

Vous savez je ne suis pas aussi intelligent que vous avec mon 50 de QI, j'ai bien besoin de l'aide d'un génie pour m'expliquer les mots.

 

Portrait de hamilton
5/décembre/2020 - 19h32
LeGaulois a écrit :

Au lieu de radoter en vous en prenant encore une fois au préfet Lallement, ouvrez les yeux et prenez-vous en à votre gourou Mélenchon !!

Et on vous a déja expliqué à de multiples reprises que c'est Lallemend et non Allemand ! Décidément, vous faites parti des moins de 70 ! Et je ne parle pas d'âge mais de QI.

Votre seul but ici est de créer la haine. 

Vous etes dur avec le légume du jour !

Au depart il me faisait rire, mais en fait et après quelques temps, le spectacle qu'il donne me ferait presque de la peine pour lui.Etre connecté ici du matin au soir, a radoter sans cesse les mêmes choses avec les mêmes mots, a poster des posts volontairement provocateurs, a les remonter sans cesse si personne ne réagit, tel le sale gosse un peu simplet, qui gesticule et grimace devant des adultes en espérant enfin qu'on s’intéresse à lui, c'est un bien triste spectacle qui résulte certainement d'une bien triste vie.En plus, comble de malchance, on a greffé à ce sale gosse un logiciel vieux de 50 ans et qui n'a manifestement jamais été mis à jour depuis !! Bref, plutôt un bien triste spectacle à contempler en fait ! smiley

Portrait de Sorj
5/décembre/2020 - 19h32
Amos a écrit :

Il ne peut pas avoir 70 de QI, il est de gauche voir d'extrême gauche donc il a un QI de 210 supérieur à Einstein.

Vous savez bien que c'est la droite qui a un QI de 70 et l'extrême-droite un QI de 50

C’est ce qui les rend agressifs et insultants et ça ne va qu’empirer, monter crescendo.

Imaginez un peu la frustration de ceux qui se prennent pour des génies , de réaliser que les crétins bas du front ont plus de conscience politique qu’eux depuis longtemps.

Portrait de Amos
5/décembre/2020 - 19h20
LeGaulois a écrit :

Au lieu de radoter en vous en prenant encore une fois au préfet Lallement, ouvrez les yeux et prenez-vous en à votre gourou Mélenchon !!

Et on vous a déja expliqué à de multiples reprises que c'est Lallemend et non Allemand ! Décidément, vous faites parti des moins de 70 ! Et je ne parle pas d'âge mais de QI.

Votre seul but ici est de créer la haine. 

Il ne peut pas avoir 70 de QI, il est de gauche voir d'extrême gauche donc il a un QI de 210 supérieur à Einstein.

Vous savez bien que c'est la droite qui a un QI de 70 et l'extrême-droite un QI de 50

Portrait de Amos
5/décembre/2020 - 19h06
L Écume des choses a écrit :

Apparemment le préfet Allemand est toujours incapable de maintenir la tranquillité et la sécurité publique.

Vu le nombre de policiers et gendarmes, c'est donc bien un question de management ...

Le préfet Allemand est au summum de l'incompétence ...

Une question de formation insuffisante ...sans doute...

Et tous ces crypto fascistes qui sont  uniquement là pour entretenir la haine

Tiens je veux l'opinion d'un anar. Qu'aurez du faire le préfet Lalleland  pour empêchez les débordements?

Portrait de Amos
5/décembre/2020 - 19h03
L Écume des choses a écrit :

des professionnels c'est toujours mieux que des amateurs...

et l'humour est une preuve d'intelligence....

et ici ca pue la peste brune

quote=L Écume des choses]

des professionnels c'est toujours mieux que des amateurs...et l'humour est une preuve d'intelligence....et ici ca pue la peste brune

[/quote]

Si je suis votre raisonnement ceux qui font de l'humour sont intelligent donc Bigard est intelligent, Bizarre vous disiez l'inverse hier. 

Avec vous ça pue la peste rouge.

Entre 2 pestes on se comprend.

Portrait de Mikhail63
5/décembre/2020 - 19h03

Moi, çà ne m'étonne guère! A chaque fois qu'il y a ce genre de manifs,çà se termine par des voitures incendiées et des forces de l'ordre caillassées

Portrait de LOL
5/décembre/2020 - 18h46

on attends quoi pour interdire ces manifestations? Nos ancêtres se sont en effet battu pour avoir le droit de manifester mais là ce ne sont plus des manifestations, ce sont des délinquants anarchistes qui viennent se défouler sur les biens de pauvres innocents.

Le droit à la propriété et à la sécurité de son patrimoine est un des fondements de notre société. Ca vaut pour les petits commerçants, comme pour les propriétaires des voitures brulés et pour les propriétaires du mobilier urbain (nous tous)!

STOP

Portrait de Cl
5/décembre/2020 - 18h44

Je plains ces pauvres commerçants  !!! 

 

Portrait de nataflo1
5/décembre/2020 - 18h21

Pauvres commerçants!!!!!

Portrait de calendrier17
5/décembre/2020 - 18h21
○Schoenauer a écrit :

 

Alors vous !  Vous ne voulez pas qu'on vous tutoie mais vous le faites. Non seulement vous vous rabaissez à ce que vous reprochez à l'autre mais de plus vous insultez. Franchement ? Vous n'êtes pas crédible. 

pauvre ignare