30/11 06:35

Producteur tabassé : Les quatre policiers ont été mis en examen cette nuit pour "violences volontaires et faux en écriture publique" et deux d'entre eux écroués - Vidéo

Les quatre policiers mis en cause dans les violences perpétrées contre Michel Zecler lors de l'interpellation du producteur à Paris le 21 novembre dernier ont été mis en examen dans la nuit de dimanche à lundi, a-t-on appris de source judiciaire. Deux d'entre eux ont été écroués. Trois des agents - le brigadier et deux gardiens de la paix - ont été mis en examen pour "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique" et "faux en écriture publique", conformément aux réquisitions du parquet de Paris.

Ce sont les trois policiers au cœur de la vidéo de Loopsider dévoilée jeudi qui a fait scandale et a conduit le chef de l'État Emmanuel Macron à dénoncer une "honte". Le policier soupçonné d'avoir jeté la grenade lacrymogène dans le studio de musique du 17e arrondissement où s'est produite l'agression a lui été mis en examen principalement pour des "violences volontaires" par personne dépositaire de l'autorité publique sur Michel Zecler et sur les neuf jeunes qui se trouvaient dans le sous-sol du studio.

Le parquet avait requis la détention provisoire pour les trois premiers et un contrôle judiciaire pour le quatrième, mais le juge des libertés et de la détention en a écroué deux, le brigadier et un des gardiens de la paix, et laissé les deux autres sous contrôle judiciaire.

Les avocats du groupe des trois, Me Anne-Laure Compoint qui en défend deux et Me Jean-Christophe Ramadier qui en défend un, n'ont pas souhaité commenté ces mises en cause à l'issue de l'audience du juge des libertés et de la détention, vers 04H30 du matin.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de hamilton
30/novembre/2020 - 14h24
L'écume des choses a écrit :

C'est la particularité des avocats pénalistes,

qui dans certains procès médiatiques, proposent leur service pour pêanuts, voire gratuitement ...

la médiatisation de certains procès leur assurant une excellente  couverture médiatique assurant leur notoriété, et permettant ainsi de facturer à un bon niveau par ailleurs.

 

Dans le cas de l'affaire Mohamed Mehra, Dupont Moretti a touché 10 000 € HT, pour l'instruction, payés par la famille Merah; ce qui est peanuts dans ce type d'affaires: vu le temps passé ce n'est même pas le SMIC.

 

Pour les 5 semaines d'audience il a travaillé gratuitement.

 

Et c'est exactement la meme logique pour les avocats qui se sont spécialisés dans la défense des policiers ou gendarmes.

Concernant la protection fonctionnelle, il existe des barèmes qui déterminent en amont leurs honoraires.

Cependant, si le prix demandé en amont par l’avocat ne convient pas à l’administration, le policier ou le gendarme est libre, s’il le souhaite, de compléter de sa poche la protection fonctionnelle que paye l’administration.

Mais souvent, l'avocat accepte le barème proposé par l'administration, car un procès retentissant ,si il le gagne, est un "excellent investissement" pour sa future carrière .

Portrait de hamilton
30/novembre/2020 - 12h54
L'écume des choses a écrit :

la procédure suit son cours...

La mise en examen semble logique ...

Il faut maintenant attendre le procès ...

 

L'une des avocats ,

Anne-Laure Compoint, avocate pénaliste, s'est fait une spécialité de lé défense des flics ripoux:

en effet, elle se distingue notamment dans l’affaire des CRS de Deuil-la-Barre, où elle défend l’un des trois fonctionnaires accusés de viol ou encore dernièrement, en 2019, avec le procès des deux policiers du 36 quai des orfèvres qui sont accusés d’avoir violés en réunion une touriste canadienne.

Compte tenu des tarifs appliqués par cette avocate: comment et par qui est-elle payée dans cette affaire ?

 

 

 

Si vous ne le savez pas, tout agent public bénéficie de la protection fonctionnelle s'il est poursuivi en justice pour une faute commise dans l'exercice de ses fonctions. L'administration doit lui apporter une assistance juridique et couvrir les condamnations civiles prononcées contre lui.

Portrait de sergio43
30/novembre/2020 - 11h56
Capri a écrit :

Merci, je n'avais pas vu qu'ils avaient choisi Me Anne-Laure Compoint. Manifestement, elle est hyper connue et spécialisée dans ce genre d'affaire. Difficile de savoir qui l'a choisie à moins d'être dans la confidence. Je vois bien un scénario du type : on leur demande qui ils veulent comme avocat et l'un d'entre eux (sans doute le plus "éveillé") mentionne Me Compoint. Ou bien, discrètement, quelqu'un (de la police ou de la justice), de niveau subalterne, histoire que personne ne soit "mouillé", leur suggère au détour d'un couloir, le nom de l'avocate si vraiment ils sont "paumés".

oui, peut être : et alors ???... C'est pas interdit smiley

Vous ne vous posez pas la question quand il s'agit de cas inverses ...

Portrait de sergio43
30/novembre/2020 - 11h54
MEFAITPOCHIER a écrit :

Pourquoi "le producteur" ? Il a un nom ce mec

Il y a eu d'autres mecs tabassés et on n'a jamais évoqué leur profession.

Vous préférez "l'ancien délinquant" emprisonné pour drogue, vol avec violence ? ... smiley

C'est dans la presse et d'ailleurs il ne s'en cache pas mais en restant très très discret sur le sujet smileysmiley

Portrait de sergio43
30/novembre/2020 - 11h50
L'écume des choses a écrit :

la procédure suit son cours...

La mise en examen semble logique ...

Il faut maintenant attendre le procès ...

 

L'une des avocats ,

Anne-Laure Compoint, avocate pénaliste, s'est fait une spécialité de lé défense des flics ripoux:

en effet, elle se distingue notamment dans l’affaire des CRS de Deuil-la-Barre, où elle défend l’un des trois fonctionnaires accusés de viol ou encore dernièrement, en 2019, avec le procès des deux policiers du 36 quai des orfèvres qui sont accusés d’avoir violés en réunion une touriste canadienne.

Compte tenu des tarifs appliqués par cette avocate: comment et par qui est-elle payée dans cette affaire ?

 

 

 

""Compte tenu des tarifs appliqués par cette avocate: comment et par qui est-elle payée dans cette affaire ?""

Vous ne vous posez jamais la question quand à l'inverse ?...  smiley

Portrait de Mon bon Blaze
30/novembre/2020 - 10h09
Antivirus a écrit :

bien sur qu'on en parlerait !! Lorsque Zemmour s'est fait insulter, Macron l'a personnellement appelé et l'a fait largement savoir, alors que Zemmour n'a pas subi un 100e de ce que cet homme a subi. Cette fois Macron ne s'est pas fendu d'un coup de fil, il y a juste eu un statut sur fb. Alors arrêtez de victimer sans arrêt les hommes blancs (dont je fais partie) Il n'y  aucune injustice à faire état de ce qui s'est passé et qui est gravissime pour la liberté et la démocratie

Bon le problème c’est que la police qui n’a déjà plus vraiment d’autorité dans notre pays se retrouve totalement décrédibiliser. Est ce qu’il y a vraiment un intérêt à surmédiatiser cette affaire? Des événements de délinquance gravissimes il s’en passe tous les jours, et on n’en parle plus pour ne pas affoler la population.

Si ces policiers ont deconné qu’ils soient condamnés . Mais à qui profite cette surmediatisation qui jette l’opprobre aux yeux de l’opinion publique sur toute une corporation ?

Portrait de ange ou démon
30/novembre/2020 - 10h06

C'est bien navrant pour cette personne.

Mais quand des forces de l'ordre se font agressées  on en parle un peu moins non? je ne soutiens absolument ces policiers violents mais on ne sait pas le pourquoi ils en sont venus là ? 

Portrait de MEFAITPOCHIER
30/novembre/2020 - 09h47

Pourquoi "le producteur" ? Il a un nom ce mec

Il y a eu d'autres mecs tabassés et on n'a jamais évoqué leur profession.

Portrait de Antivirus
30/novembre/2020 - 08h44
Pine d'ours a écrit :

La question est : 

si cet homme avait été blanc , est ce que nous parlerions encore de cet affaire ?

bien sur qu'on en parlerait !! Lorsque Zemmour s'est fait insulter, Macron l'a personnellement appelé et l'a fait largement savoir, alors que Zemmour n'a pas subi un 100e de ce que cet homme a subi. Cette fois Macron ne s'est pas fendu d'un coup de fil, il y a juste eu un statut sur fb. Alors arrêtez de victimer sans arrêt les hommes blancs (dont je fais partie) Il n'y  aucune injustice à faire état de ce qui s'est passé et qui est gravissime pour la liberté et la démocratie

Portrait de Harriet
30/novembre/2020 - 08h42
Capri a écrit :

Je pense que oui. Ce qui est ultra-choquant, c'est le mensonge sur toute la ligne des policiers. Dans un procès, si on est "parole contre parole" (absence de témoin, lieu clos), la parole des policiers vaut 10x plus que la parole de simples citoyens - prévenus - pour le(s) juge(s) car 1) la justice dépend de la police pour les enquêtes -- 2) les policiers sont assermentés. Si la scène n'avait pas été filmée, que ce serait-il passé ?

Je vous rejoins.. j'avais écrit ici même, que sans caméras c'est M. Zecler  qui serait écroué aujourd'hui ... Il faudrait vraiment qu'on équipe les policiers, en intervention, de "caméra piéton"...

Ainsi ils  seraient à la fois protégés des individus qu'ils appréhendent et le seraient également en cas d'accusations, à leur égard,  non fondées ....

Portrait de Antivirus
30/novembre/2020 - 08h40
toutvabien a écrit :

Un homme  refuse un controle. Il est secoué par des policiers: 2 policiers en prison

une manif samedi, une de plus: 92 policiers et gendarmes blessés. 0 racailles en prison

Cherchez l' erreur

c'est une blague ???????

il est "secoué" par des policiers ??? Des policiers qui s'introduisent chez lui, ce qui est interdit par la loi, qui le tabassent, lancent une grenade lacrymogène dont l'usage est interdit dans un lieu clos, et qui ensuite font un faux témoignage pour accabler la victime, sachant qu'ils sont assermentés et que c'est case prison pour la victime ???

Je pense qu'il y a vraiment des imbéciles sur ce site. S'il était arrivé la même chose à un de vos proches, tout ça pour un masque, vous ne réagiriez pas de la meme manière

Le pire, en plus d'une certaine catégorie de flics qui s'autorisent tout, ce sont les idiots qui les soutiennent et veulent une police qui ne nous protège pas mais sème la terreur.

Portrait de lysniais
30/novembre/2020 - 08h33

Justice rapide et punitive sans rappel à la loi, c'est pas courant. Ha bah oui ils sont policiers et blancs....

Portrait de Capri
30/novembre/2020 - 08h33

4 policiers mis en cause. 3 mis en examen. 2 mis en détention provisoire. ça va se finir par "1 inculpé" et il s'en sortira avec un non-lieu grâce à Me Compoint. Je pense à tous les policiers qui font bien leur travail. La manipulation est tellement énorme ici (faux témoignages, faux procès verbaux...) que ça perturbe énormément. Je bugue. Si on ne peut pas avoir confiance en la Police, c'est grave.

Portrait de Capri
30/novembre/2020 - 08h27
hans a écrit :

Il serait intéressant de savoir si ce sont les prévenus qui ont choisi maître compoint pour les défendre ou si c'est elle qui s'est portée volontaire. Intéressant car cette avocate semble spécialisée dans la défense des ripoux de la police(policiers impliqués dans le vol de cocaïne au quai des orfèvres, policier accusé de viol par une touriste canadienne et quelques autres oiseaux au pedigree incertain). 

Merci, je n'avais pas vu qu'ils avaient choisi Me Anne-Laure Compoint. Manifestement, elle est hyper connue et spécialisée dans ce genre d'affaire. Difficile de savoir qui l'a choisie à moins d'être dans la confidence. Je vois bien un scénario du type : on leur demande qui ils veulent comme avocat et l'un d'entre eux (sans doute le plus "éveillé") mentionne Me Compoint. Ou bien, discrètement, quelqu'un (de la police ou de la justice), de niveau subalterne, histoire que personne ne soit "mouillé", leur suggère au détour d'un couloir, le nom de l'avocate si vraiment ils sont "paumés".

Portrait de Capri
30/novembre/2020 - 08h15
Pine d'ours a écrit :

La question est : 

si cet homme avait été blanc , est ce que nous parlerions encore de cet affaire ?

Je pense que oui. Ce qui est ultra-choquant, c'est le mensonge sur toute la ligne des policiers. Dans un procès, si on est "parole contre parole" (absence de témoin, lieu clos), la parole des policiers vaut 10x plus que la parole de simples citoyens - prévenus - pour le(s) juge(s) car 1) la justice dépend de la police pour les enquêtes -- 2) les policiers sont assermentés. Si la scène n'avait pas été filmée, que ce serait-il passé ?

Portrait de Capri
30/novembre/2020 - 08h11
toutvabien a écrit :

Un homme  refuse un controle. Il est secoué par des policiers: 2 policiers en prison

une manif samedi, une de plus: 92 policiers et gendarmes blessés. 0 racailles en prison

Cherchez l' erreur

Le problème, je trouve, ce sont les faux témoignages des policiers qui sont assermentés. On voit qu'ils ont refait toute l'histoire à leur avantage et qu'ils ont menti sur toute la ligne. Sincèrement, ça fait flipper (je suis un homme blanc).

Les 2 responsables du syndicats VIGI qui ont démissionné ces jours-ci (je vous invite à voir leurs temoignages) expliquent bien les choses. L'un d'entre eux parle des problèmes du budget de la justice : 72 euros par habitant et par an en France, deux fois moins qu’en Allemagne (146 euros par habitant et par an) pour 155 euros Royaume-Uni. La France est au 14ème niveau en Europe - source : eurostat