27/11 07:16

Regardez l'intégralité du témoignage dans TPMP, de Michel, le producteur tabassé par les policiers - Il raconte minute par minute ce qui s'est passé ce soir là - Vidéo

Les faits se déroulent le 21 novembre, autour de 19h40, selon l’enquête de Loopsider. Parce que le patron de Black Gold Corp Studios ne porte pas son masque à l’entrée de son local, les forces de l’ordre entrent après lui, sans dire un mot, dans son studio, comme le détaille le journaliste. Des mains le tirent en arrière.

Les images montrent les policiers tentant de le faire sortir. ”À ce moment-là, j’ai peur. Je me demande ce qu’il se passe”, raconte Michel. Les policiers l’attrapent de manière virulente. Lui, essaie d’interpeller des passants. ”Ça va tellement vite, je me demande si ce sont de vrais policiers”, indique-t-il.

L’un des trois hommes ferme la porte. Les coups pleuvent.

Dans leur rapport, les policiers ont écrit à plusieurs reprises que l’homme les avait frappés. Or, selon ces mêmes images, Michel résiste en refusant de se laisser embarquer, puis tente de se protéger le visage et le corps mais ne semble pas porter de coups. La scène de lutte dure cinq minutes. Par ailleurs, l’homme, noir, aurait fait l’objet d’injures racistes de la part des policiers, selon Loopsider. Dans un second temps, des personnes qui se trouvaient dans le sous-sol du studio parviennent à rejoindre l’entrée, provoquant le repli des policiers à l’extérieur et la fermeture de la porte du studio.

Les policiers tentent ensuite de forcer la porte et jettent à l’intérieur du studio une grenade lacrymogène qui enfume la pièce. D’autres images dévoilées par Loopsider et tournées par des riverains montrent les policiers pointer leurs armes dans la rue et intimer à Michel l’ordre de sortir du studio.

A la suite de son interpellation violente, le producteur avait, dans un premier temps, été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête ouverte par le parquet de Paris pour « violences sur personne dépositaire de l’autorité publique » et « rébellion». Mais le parquet de Paris a, finalement, classé cette enquête et ouvert, mardi, une nouvelle procédure pour « violences par personnes dépositaires de l’autorité publique » et « faux en écriture publique », confiée à l’inspection générale de la police nationale (IGPN).

Selon les informations de franceinfo, les fonctionnaires font partie de la brigade territoriale de contact (BTC) du commissariat du 17e arrondissement, composée de 10 à 15 hommes. Les patrouilles des brigades territoriales de contact sont le plus souvent composées de trois fonctionnaires : deux en uniforme, un en civil, conformément à ce que l'on voit sur les images diffusées par Loopsider. Les brigades territoriales de contact sont des unités composées de jeunes policiers censés rapprocher les policiers de la population, mais aussi répondre aux urgences, aller dans les quartiers "chauds" et procéder à des interpellations.

Après une journée de polémique, le ministre de l'Intérieur a pris la parole jeudi soir sur le plateau du journal de 20 heures de France 2. Le ministre de l'Intérieur déclare : « Ces images sont inqualifiables, extrêmement choquantes. Dès que j'en ai pris connaissance, j'ai demandé la suspension des trois policiers. Dès que les faits seront établis par la justice, je demanderai également leur révocation. Ils ne devront plus porter cet uniforme, ils ont sali l'image de la République. Je dis aux policiers et gendarmes que je les soutiens sans faille, mais la contrepartie, c'est le respect absolu des règles de la République. Quand ils les enfreignent, ils doivent être punis par la justice. »

Invité ce soir à témoigner sur le plateau de "Touche pas à mon poste, Michel a raconté minute par minute ce qui s'est passé ce soir là mais explique également ne pas savoir pourquoi les policiers s'en sont pris à lui. Entre colère, tristesse et émotion, le témoignage était très fort ce soir et jeanmarcmorandini.com vous propose de le revoir ci-dessus en intégralité.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tchoobidoo
28/novembre/2020 - 07h06 - depuis l'application mobile

Pour une personne passer à tabac il en ressort avec 0 marque sur le visage ! Franchement bravo ! Perso il n’y as pas de fumer sans feu ! Et nul n’est innocent !!!

Portrait de 7440
27/novembre/2020 - 19h32
eghisheim1961 a écrit :

Il y a une petite vieille dans mon village qui tous les matins va acheter son journal puis son pain sans masque depuis des mois avant de rentrer chez elle. Selon vous, les policiers devraient la passer à tabac aussi ?

Eh bien cette dame a bien eu de la chance car dans mon secteur un monsieur qui promenait son chien et n'avait pas son attestation pendant le 1er confinement s'est pris 135€, petite précision la commune ou il habite est d'environs 500 habitants, enfin bref...

Portrait de LouisonBobet
27/novembre/2020 - 18h50

il dit qu'il n'a rien fait........... non! il s'est passé forcement quelque chose qu'il ne dit pas .... outre le fait de ne pas porter de masque et de se sauver pour eviter l'amende;

 en plus l'Ane houna ne oriente les réponses 

 
Portrait de sergio43
27/novembre/2020 - 18h25
j'.t.m .m a écrit :

Mon pôvre...

Manque d'arguments ?... smileysmiley

Regardez la photo du 21/11 au soir (dans l'article) et celle du 26/11 chez l'ane houna : étonnant, non  smiley

Portrait de 7440
27/novembre/2020 - 17h21
Dragon75 a écrit :

@7440 Cédric Jouviat était blanc? Merci et au revoir

Je n'ai pas parlé volontairement des GJ puisque d'après la majorité des intervenants de ce blog ce qui est arrivé aux GJ était justifié puisque c'était selon les dires de certains de parfaits abrutis et des alcoolos notoires.

Portrait de sergio43
27/novembre/2020 - 16h02

Moi, je le trouve très bien quelques jours après chez anehouna pour un mec qui a été tabassé, dit il, pendant 20  minutes par plusieurs flics ... 

Il m'a pas l'air traumatisé, pas une seule cicatrice sur le visage qui a été martelé pendant ce temps, au point qu'un flic se serait même fait mal en le tapant au visage : une faculté de récupération étonnante, pour le moins smiley 

 

Portrait de sergio43
27/novembre/2020 - 15h58

Moi, je le trouve très bien chez anehouna pour un mec quyi a été tabassé, dit il, pe ndant 2  minutes pa

Portrait de Greenday2013
27/novembre/2020 - 14h07
Rolland Laporte a écrit :

Ce qui est marrant, c'est que ce serait l'inverse, des jeunes, qui auraient frappé un policier, n'auraient qu'un rappel à la loi (cf le maire frappé) et eux vont être virés, envoyés en prison et ne pas avoir de pension à leur sortie.

 

Bien d'accord.

Portrait de Greenday2013
27/novembre/2020 - 14h06

C'est possible qu'un jour on ait une personne de couleur agressée sans qu'elle n'ait RIEN FAIT de répréhensible avant ?

Ici on parle d'une personne qui se baladait sans masque et qui a fuit devant les forces de l'ordre. C'est à cause de ce type de personnes que l'on est forcés à être confinés.

Portrait de Harriet
27/novembre/2020 - 13h12
geneve a écrit :

J'aimerai aussi entendre la version de la police, car se faire une opinion sur UNE SEULE VERSION, c'est un peu court. Mais JAMAIS, on n'entend la police ! On n'entend pas les paroles échangées et rappelons que le port du masque est obligatoire - pour tout le monde...

C'est vrai aussi, à la lecture de quelques commentaires, que son visage en sang, s'est étonnement retrouvé sans la moindre trace de bleus, d'égratignure, de pansement... La médecine est formidable !!!!

Après, on croit qui ont veut, mais tout ça me semble un peu facile !

   

MIchel Z . a été interpellé  et placé en garde à vue ...

Il y a bien eu une version des policiers  ... Seulement , leur déposition ne coïncide pas avec la réalité factuelle (relatée par les caméras de surveillance du studio) ...

Alors ma question est simple ... même si on ne sait pas ce qui s'est passé en amont , pourquoi ces policiers , si persuadés de la légitimité et du bien fondé  de leur action/comportement ,  ont-ils menti ? 

Portrait de Antivirus
27/novembre/2020 - 13h05

certains commentaires sont à gerber! Même avec des images, parce qu'il est noir, certains abrutis ici ne le croient pas ! Ça aurait été un flic en train de raconter la même chose, vous ne mettriez pas sa parole en cause, la vidéo parle d'elle--même. les assaillants auraient dit la meme chose : il nous a poussés à l'intérieur et frappés", on voit bien sur la vidéo que c'est le contraire qui s'est passé. Si le gouvernement a si vite réagi, c'est bien parce qu'il y a bavure. Quand on aura révoqué les flics car les preuves auront été établies, vous ferez comme Trump qui refuse d'avoir perdu l'élection, vous continuerez à penser qu'un noir est forcément coupable ???? J'ai honte de vous. Ciao, je vais vomir

Portrait de Dragon75
27/novembre/2020 - 12h50 - depuis l'application mobile
themax33 a écrit :

Les images sont assez éloquentes pour que le ministre, le préfet et le procureur se soient exprimés sévèrement. Après, vous pouvez croire aussi ce que vous avez envie de croire, l'enquête de L'IGPN donnera ses conclusions après avoir entendu notamment les policiers, vous pourrez baser votre opinion là dessus.

@themax33 au dernière nouvelle ils sont en garde à vue

Portrait de Dragon75
27/novembre/2020 - 12h49 - depuis l'application mobile
7440 a écrit :

Je repose la question si ça avait un blanc? Ça aurait été passé sous silence. C'est bien connu les victimes sont toujours les mêmes les beurs et les blacks, mais les blancs eux, ne sont jamais victimes, ce sont les vilains oppresseurs...

@7440 les GJ éborgné ils n’étaient ils pas blancs pour la la majorité? Next

Portrait de Dragon75
27/novembre/2020 - 12h48 - depuis l'application mobile
7440 a écrit :

Je repose la question si ça avait un blanc? Ça aurait été passé sous silence. C'est bien connu les victimes sont toujours les mêmes les beurs et les blacks, mais les blancs eux, ne sont jamais victimes, ce sont les vilains oppresseurs...

@7440 Cédric Jouviat était blanc? Merci et au revoir

Portrait de Rolland Laporte
27/novembre/2020 - 12h32

Ce qui est marrant, c'est que ce serait l'inverse, des jeunes, qui auraient frappé un policier, n'auraient qu'un rappel à la loi (cf le maire frappé) et eux vont être virés, envoyés en prison et ne pas avoir de pension à leur sortie.

 

Portrait de 7440
27/novembre/2020 - 12h28
Gregeagle a écrit :

Même les policiers avec 20 ans de carrière n'ont jamais vu ça. 

Ils ont hontes pour leur collègues.

Donc oui  c'est normal  ce battage médiatique .

Ils ont droit de faire des erreurs mais faire un faux  rapport d'intervention  c'est devenir des flics ripoux

Je repose la question si ça avait un blanc? Ça aurait été passé sous silence. C'est bien connu les victimes sont toujours les mêmes les beurs et les blacks, mais les blancs eux, ne sont jamais victimes, ce sont les vilains oppresseurs...

Portrait de Gregeagle
27/novembre/2020 - 12h06
7440 a écrit :

Est-ce qu'il y aurait autant de battage médiatique et politico-judiciaire si ça avait été un blanc, bien évidement que non ça serait passé sous silence, comme d'hab quoi...

Et le hanouna aime décidément bien remuer la merde...

Même les policiers avec 20 ans de carrière n'ont jamais vu ça. 

Ils ont hontes pour leur collègues.

Donc oui  c'est normal  ce battage médiatique .

Ils ont droit de faire des erreurs mais faire un faux  rapport d'intervention  c'est devenir des flics ripoux

Portrait de 7440
27/novembre/2020 - 11h53

Est-ce qu'il y aurait autant de battage médiatique et politico-judiciaire si ça avait été un blanc, bien évidement que non ça serait passé sous silence, comme d'hab quoi...

Et le hanouna aime décidément bien remuer la merde...

Portrait de themax33
27/novembre/2020 - 11h45
geneve a écrit :

J'aimerai aussi entendre la version de la police, car se faire une opinion sur UNE SEULE VERSION, c'est un peu court. Mais JAMAIS, on n'entend la police ! On n'entend pas les paroles échangées et rappelons que le port du masque est obligatoire - pour tout le monde...

C'est vrai aussi, à la lecture de quelques commentaires, que son visage en sang, s'est étonnement retrouvé sans la moindre trace de bleus, d'égratignure, de pansement... La médecine est formidable !!!!

Après, on croit qui ont veut, mais tout ça me semble un peu facile !

   

Les images sont assez éloquentes pour que le ministre, le préfet et le procureur se soient exprimés sévèrement. Après, vous pouvez croire aussi ce que vous avez envie de croire, l'enquête de L'IGPN donnera ses conclusions après avoir entendu notamment les policiers, vous pourrez baser votre opinion là dessus.

Portrait de geneve
27/novembre/2020 - 11h06

J'aimerai aussi entendre la version de la police, car se faire une opinion sur UNE SEULE VERSION, c'est un peu court. Mais JAMAIS, on n'entend la police ! On n'entend pas les paroles échangées et rappelons que le port du masque est obligatoire - pour tout le monde...

C'est vrai aussi, à la lecture de quelques commentaires, que son visage en sang, s'est étonnement retrouvé sans la moindre trace de bleus, d'égratignure, de pansement... La médecine est formidable !!!!

Après, on croit qui ont veut, mais tout ça me semble un peu facile !

   
Portrait de Merlinot49
27/novembre/2020 - 11h03
Nono75 a écrit :

Déjà il doit y avoir le maquillage (quand on passe à la télé on est souvent maquillé pour la lumière, les reflets, etc.).

Ensuite lorsqu'on se fait frapper le réflexe est de protéger son visage non ?

Je peut me tromper, mais sa lèvre à l'air bien coupé sur la photo, mais  lors des interviews plutôt bien remise. 

Portrait de lysniais
27/novembre/2020 - 10h50

On juge encore sur la fin d'une video. Qu'en est-il du commencement de cette histoire. Comme les propos tenus, tellement facile en l'absence de son. Moi je crois lire que Michel les traite de face de craie, il me semble ....

Portrait de ajc21
27/novembre/2020 - 10h48

en tout cas le mec est quand un sacré comédien, hier à la sortie de l'IGS, le mec était soit disant trop fatigué pour répondre aux questions des journalistes qui l'entendait, mais peu aprs il a retrouvé toute sa vitalité pour être sur les plateaux de TPMP

Portrait de letarsier
27/novembre/2020 - 10h00

S'il est aussi vite apte à aller s'époumoner sur un plateau télé, c'est que son ITT est de ZERO. Soit son avocat est une quiche de l'avoir laissé faire, soit il enfume son monde sur les minutes qui ont précédé l'incident musclé et son contexte.

Portrait de Alice201
27/novembre/2020 - 09h38

Les propos de la victime sont incohérentes, bizarres avec beaucoup d'incertitude. Je ne tiens pas pour la police mais hier soir en découvrant cela j'ai quand même l'impression qu'il y a quelque chose qui s'est passé avant. Rien n'excuse cet acharnement en tout cas.

 

Portrait de Nono75
27/novembre/2020 - 09h18
Beleg a écrit :

je trouve bizarre que le type n'a plus de bleu . Je n'y crois pas du tout à cette histoire. J'aimerais qu'on laisse la parole aux policiers

Déjà il doit y avoir le maquillage (quand on passe à la télé on est souvent maquillé pour la lumière, les reflets, etc.).

Ensuite lorsqu'on se fait frapper le réflexe est de protéger son visage non ?

Portrait de Beleg
27/novembre/2020 - 09h09

je trouve bizarre que le type n'a plus de bleu . Je n'y crois pas du tout à cette histoire. J'aimerais qu'on laisse la parole aux policiers

Portrait de Cl
27/novembre/2020 - 08h06

Reportage très émouvant  de Michel 

Isabelle Morini Bosc n'était pas du tout intéressée on a vu à l'écran qu'elle dormait 

Portrait de arquen
27/novembre/2020 - 04h03

Ce qui m'intéresse c'est ce qu'il s'est passé avant l'enregistrement de la vidéo-surveillance. Silence Radio de la présumée victime à ce propos. Sauf si on a affaire avec des décérébrés je ne vois vraiment pas la Police agir ainsi de façon purement gratuite.

Si la présumée victime voulait que son témoignage ne soit plus crédible du tout c'est désormais chose faite en venant dans cette émission.

Portrait de Capri
27/novembre/2020 - 03h14
macaronchoco a écrit :

1. Pourquoi ne portait-il pas de masque?

2. Pourquoi serait-il au dessus des lois?

3. Pourquoi ses parents ne lui ont-ils pas appris à respecter les mesures obligatoires imposés par l'état? 

Reprenons les faits dans l'ordre:

Si les 3 points ci-dessus avaient été respectés, nous n'en serions pas là!

 

Tout est dit!

Vos écrits sont tout bonnement incroyables. Imaginez, ne serait-ce qu'un instant, que vous portiez un masque et que celui-ci ait "cassé" (perso, ça m'est déjà arrivé) ? Est-ce une raison pour que 3 policiers d'une brigade spéciale vous "poussent" chez vous et vous passent à tabac ? La personne a bien fait de ne pas rendre de coups... il fallait juste qu'elle encaisse... sinon, elle aurait été fautive... Je ne sais pas combien les policiers en question encourent comme peine pour leurs méfaits (faux témoignage, coups et blessures intentionnels ayant pu causer la mort...) mais ça va être chaud pour eux !