20/11 14:59

Eric Drouet, figure du mouvement des "gilets jaunes", relaxé des faits de rébellion dont il était accusé lors du salon de l'Agriculture, le 22 février dernier

Eric Drouet, figure du mouvement des «gilets jaunes», a été relaxé vendredi par le tribunal correctionnel de Paris des faits de rébellion dont il était accusé lors du salon de l'Agriculture, le 22 février 2020. Il lui était reproché d'avoir résisté à son interpellation, alors qu'il se trouvait à proximité d'Emmanuel Macron, venu lui aussi visiter le salon.

Alors que les policiers étaient venus procéder à un contrôle d'identité et une palpation, le chauffeur-routier avait opposé une résistance passive, «gesticulant» et «refusant de se laisser contrôler» sans pour autant leur porter de coups, ont-ils témoigné. Eric Drouet avait ensuite été extrait du salon et placé en garde à vue.

Le prévenu a nié s'être opposé au contrôle d'identité, assurant avoir simplement voulu «rester sur place». «On veut juste m'écarter du chemin du président de la République, ça m'arrive tout le temps depuis deux ans» a-t-il ajouté. «C'est un cas d'école», «c'est quelqu'un qui ne plaît pas, on va l'écarter», a déclaré son avocat Me Khéops Lara, qui avait plaidé la nullité du contrôle de son client et demandé sa relaxe.

Le parquet de Paris avait de son côté requis une peine de 50 jours-amende à 10 euros, considérant que M. Drouet avait fait des gestes témoignant d'une «opposition» lors de son arrestation. Après avoir visionné une vidéo amateur de l'interpellation, le tribunal a relaxé Eric Drouet, expliquant qu'«aucun élément ne permettait de caractériser une quelconque violence» de sa part, tout en rejetant l'exception de nullité plaidée par Me Lara.

A l'issue de l'audience, l'avocat s'est félicité d'un «résultat logique». «On met en garde à vue quelqu'un parce qu'on ne veut pas qu'il pose une question au président ?». Deux policiers s'étaient portés partie civile. L'un des deux a dit regretter une décision «qui donne du pouvoir aux gens qui n'ont pas envie d'être interpellés».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nivolet
21/novembre/2020 - 14h51

Putain de gilets jaunes , je lance une souscription afin qu ils remboursent , le mal qu ils ont fait à la France 

Portrait de Nivolet
21/novembre/2020 - 14h50

Putain de gilets jaunes , je lance une souscription afin qu ils remboursent , le mal qu ils ont fait à la France 

Portrait de l'écume des choses
21/novembre/2020 - 08h51
LeGaulois a écrit :

Cette décision de justice est scandaleuse, cet éric drouet aurait dû être fermement condamné. Mais tant que notre justice sera composée quasi-essentiellement de gauchistes, notre justice sera tronquée.

c'est mal connaitre le secteur de la magistrature, ou le syndicat majoritaire est le très droitier syndicat de la magistrature, avec 60 % des voix aux élections professionnelles

Portrait de djbaxter
20/novembre/2020 - 20h40
LeGaulois a écrit :

Cette décision de justice est scandaleuse, cet éric drouet aurait dû être fermement condamné. Mais tant que notre justice sera composée quasi-essentiellement de gauchistes, notre justice sera tronquée.

Tu commentes sans savoir.. Les vidéos sur place ont démontré qu'il n'y avait pas de rébellion caractérisée... c'est évident. 

Et les milliers de gilets jaunes qui ont eu des sanctions immédiates et lourdes devant la justice ne croient pas une seconde que la justice a été tronquée quand c'était leur tour. Elle a été manipulée par le gouvernement contre les gilets jaunes, avec des instructions écrites de l'intérieur aux parquets etc. Ils étaient bien contents d'avoir de la viande fraîche sur qui taper car ces gens-là respectent le droit et les décisions de justice dans leur ensemble, au contraire des racailles qui connaissent les couloirs depuis leur adolescence, ont les associations de défense avec eux et le réel soutien des gauchistes pour le coup.

Portrait de lxa75
20/novembre/2020 - 17h41

La justice copine des voyous ???? 

Portrait de LeGaulois
20/novembre/2020 - 17h40

Cette décision de justice est scandaleuse, cet éric drouet aurait dû être fermement condamné. Mais tant que notre justice sera composée quasi-essentiellement de gauchistes, notre justice sera tronquée.