20/11 14:02

Confinement - Le président de la Fédération française des artisans fleuristes: "On peut vendre des sapins mais pas des fleurs devant nos boutiques ! C’est un non-sens" - VIDEO

Ce matin, Florent Moreau, le président de la Fédération française des artisans fleuristes, était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Depuis ce vendredi, les fleuristes sont autorisés à vendre les sapins de Noël, en extérieur.

"Administrativement, le fleuriste est fermé depuis le 2 novembre. L'activité continue pour le retrait de commande et la livraison. Depuis ce matin, on peut vendre uniquement des arbres de Noël - comme l'indique le décret - sur le trottoir en vente à emporter, mais pas le reste de notre offre végétale habituelle", explique-t-il.

Et d'ajouter : "Aujourd'hui on ne peut vendre que les sapins de Noël. (...) Les ventes de sapins ne vont pas sauver les fleuristes. Ça représente à peu près 4% du chiffre d'affaires annuel pour ceux qui vendent des sapins. Ça ne sauvera pas les entreprises".

"On a de la peine à comprendre la logique : le sapin est un végétal, la fleur et les autres plantes le sont aussi. Pourquoi celui-ci plutôt qu'un autre ?", s'interroge-t-il.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JakoII
21/novembre/2020 - 14h20
Ste'ph a écrit :

vous mélangez tous, c'est un supplice de vous lire... Ricounet.39 a raison : certains ne veulent pas comprendre...

ne veulent pas comprendre quoi ? Il n'y a pas d'épidémie dangereuse depuis juin, les dégâts humains sont plus que minimes même sur le dernier volet épidémique, vous ne comprenez pas qu'il n'y a justement aucun mélange dans mon propos, la seule chose évidente est que tout est fait pour mettre les dirigeants à l'abri du pénal qui les attend en exacerbant la gravité de tout ce qui se passe depuis presque 1 an. On est en plein délire, en regard des dégâts économiques gravissimes.

Portrait de air libre
21/novembre/2020 - 11h55
Ricounet.39 a écrit :

Les gens n'ont pas compris (certains ne veulent pas comprendre) et préfèrent critiquer sans arrêt plutôt que de réfléchir un peu.

La question n'est pas de savoir si il y a un risque de contamination ou pas en pratiquant telle ou telle activité, mais la question est : est-ce que c'est essentiel ou pas ? Ok, il peut y avoir discussion pour certaines activités. Si ce n'est pas essentiel on ne fait pas, peu importe le risque. Pour éviter les pleurnichards ils ont autorisé la vente des sapins, et dès qu'on donne un peu à un français... il veut toujours plus, la preuve.

De même, pratiquer le VTT tout seul en forêt peut sembler anodin mais en cas de blessure on prend un lit d'hôpital. En temps normal il y a 280 accidents par jour à cause des activités sportives. Tous ne vont pas à l'hôpital mais c'est toujours ça d'évité.

la question est avant tout de savoir s'il y a risque de contamination en pratiquant telle ou telle activité, c'est bien la le fond du problème, si non il n'y aurait pas besoin de confinement et les mesures prises l'ont été en dépit du bons sens, c'est bien ce qui fait raler une bonne partie des Français, quant a l'argument de dire que la pratique du sport conduit a surcharger les hopitaux cela ne tient pas debout,  il faudrait aussi tenir compte des accidents de la route, du travail, de la vie quotidienne etc....

Portrait de Ste'ph
21/novembre/2020 - 10h19
JakoII a écrit :

Dès qu'on en donne un peu à un français ? Vous avez une affaire avec des salariés que vous ne pouvez plus payer, vous, et la ruine imminente de toute votre vie, pour une fausse maladie qui tue à 0,4% avec plus aucun malade nulle part ou presque ? Et arrêtez les conneries des urgences, il y a une majorité de faux-positifs en raison de tests dont on sait qu'ils sont nazes mais dont on nous abreuve des chiffres-bidon, c'est 4000 le séjour au lieu de 1000 à cause du Covid en milieu hospitalier, même rapport pour les consultations de toubibs, la catastrophe est supposément mondiale mais la bourse ne s'est jamais aussi bien portée avec les nouveaux faux-médocs genre Remdesivir qu'on commande en milliards d'euros juste au lendemain de la validation de l'inutilité et dangerosité de ces intraveineuses hors de prix, l'arrivée massive de vaccins préparés en 2 minutes 30 au lieu de 5 ans et qu'on voudrait imposer à tout le monde, un gouvernement dont les décisions nous placent au dernier rang face au Covid, c'est tout ça qui est raisonnable et cohérent ?

Effectivement, c'est primordial pour la santé publique d'empêcher un petit fleuriste perclus de taxes d'ajouter un bouquet de roses au sapin. Bande d'irresponsables crétins, on est tous en train de crever de la connerie de cette criminelle génération d'abrutis "en marche".

vous mélangez tous, c'est un supplice de vous lire... Ricounet.39 a raison : certains ne veulent pas comprendre...

Portrait de JakoII
21/novembre/2020 - 09h45
Ricounet.39 a écrit :

Les gens n'ont pas compris (certains ne veulent pas comprendre) et préfèrent critiquer sans arrêt plutôt que de réfléchir un peu.

La question n'est pas de savoir si il y a un risque de contamination ou pas en pratiquant telle ou telle activité, mais la question est : est-ce que c'est essentiel ou pas ? Ok, il peut y avoir discussion pour certaines activités. Si ce n'est pas essentiel on ne fait pas, peu importe le risque. Pour éviter les pleurnichards ils ont autorisé la vente des sapins, et dès qu'on donne un peu à un français... il veut toujours plus, la preuve.

De même, pratiquer le VTT tout seul en forêt peut sembler anodin mais en cas de blessure on prend un lit d'hôpital. En temps normal il y a 280 accidents par jour à cause des activités sportives. Tous ne vont pas à l'hôpital mais c'est toujours ça d'évité.

Dès qu'on en donne un peu à un français ? Vous avez une affaire avec des salariés que vous ne pouvez plus payer, vous, et la ruine imminente de toute votre vie, pour une fausse maladie qui tue à 0,4% avec plus aucun malade nulle part ou presque ? Et arrêtez les conneries des urgences, il y a une majorité de faux-positifs en raison de tests dont on sait qu'ils sont nazes mais dont on nous abreuve des chiffres-bidon, c'est 4000 le séjour au lieu de 1000 à cause du Covid en milieu hospitalier, même rapport pour les consultations de toubibs, la catastrophe est supposément mondiale mais la bourse ne s'est jamais aussi bien portée avec les nouveaux faux-médocs genre Remdesivir qu'on commande en milliards d'euros juste au lendemain de la validation de l'inutilité et dangerosité de ces intraveineuses hors de prix, l'arrivée massive de vaccins préparés en 2 minutes 30 au lieu de 5 ans et qu'on voudrait imposer à tout le monde, un gouvernement dont les décisions nous placent au dernier rang face au Covid, c'est tout ça qui est raisonnable et cohérent ?

Effectivement, c'est primordial pour la santé publique d'empêcher un petit fleuriste perclus de taxes d'ajouter un bouquet de roses au sapin. Bande d'irresponsables crétins, on est tous en train de crever de la connerie de cette criminelle génération d'abrutis "en marche".

Portrait de Ricounet.39
20/novembre/2020 - 19h01

Les gens n'ont pas compris (certains ne veulent pas comprendre) et préfèrent critiquer sans arrêt plutôt que de réfléchir un peu.

La question n'est pas de savoir si il y a un risque de contamination ou pas en pratiquant telle ou telle activité, mais la question est : est-ce que c'est essentiel ou pas ? Ok, il peut y avoir discussion pour certaines activités. Si ce n'est pas essentiel on ne fait pas, peu importe le risque. Pour éviter les pleurnichards ils ont autorisé la vente des sapins, et dès qu'on donne un peu à un français... il veut toujours plus, la preuve.

De même, pratiquer le VTT tout seul en forêt peut sembler anodin mais en cas de blessure on prend un lit d'hôpital. En temps normal il y a 280 accidents par jour à cause des activités sportives. Tous ne vont pas à l'hôpital mais c'est toujours ça d'évité.

Portrait de stbx00
20/novembre/2020 - 16h42
Kratusse a écrit :

Un non-sens de plus mais il devrait être habitué maintenant... Depuis le début du confinement ne s'est pas passé une journée sans constater des choix injustifiés

Ce qu'il faut comprendre c'est que l'objectif est de limiter les déplacements des gens le plus possible. Les fleuristes sont fermés, on les autorise simplement à vendre des sapins car c'est la période mais l'idée n'est pas que les gens recommencent à venir acheter des fleurs. On peut regretter cette situation mais il y a une certaine logique contrairement à ce qui est dit.  

Portrait de Kratusse
20/novembre/2020 - 15h40

Un non-sens de plus mais il devrait être habitué maintenant... Depuis le début du confinement ne s'est pas passé une journée sans constater des choix injustifiés

Portrait de JakoII
20/novembre/2020 - 14h21

Ben oui, mon gars, mais en même te=ps les français ont donné un blanc-seing à Macron pour qu'il nomme ministres des militants de base du PS, genre les deux catastrophes que sont Véran et l'ancien Ministre de l'intérieur, tellement naze que j'en oublie son nom. Avec des crétins pareils, comment s'étonner de l'empilage d'aberrations ?