13/11 13:22

EXCLU - Le coup de gueule de Nicolas Dupont-Aignan contre le Conseil de l’Ordre des médecins après l’attaque en justice du Pr Raoult: "C’est de l’acharnement sur un professeur reconnu dans le monde entier" - VIDEO

Ce matin, Nicolas Dupont-Aignan était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Le député de l'Essonne et Président de Debout la France est revenu sur sa situation sanitaire en France, et s'en est pris au Conseil de l'Ordre des médecins.

"Je ne dirais jamais - je ne suis pas médecin donc je veux être très prudent - que l'hydroxychloroquine soigne à tous les coups. En revanche, la manipulation et la machination de l'étude Lancet qui a expliqué qu'elle était dangereuse a explosé en vol", a-t-il déclaré en exclusivité.

Et d'ajouter : "Le lendemain de cette escroquerie, le Ministre de la Santé Olivier Véran a pris une disposition interdisant l'hydroxychloroquine pour les médecins. Pour la première fois, un ministre de la Santé remet en cause la liberté de prescription des médecins. Il le fait sur une information fausse".

Interrogé sur les accusations de l'Ordre des médecins contre le Pr Raoult, Nicolas Dupont-Aignan répond : "C'est insensé ! C'est le Conseil de l'Ordre des médecins qui s'est souvent trompé et qui attaque l'un des plus grands spécialistes reconnu dans le monde entier ! Ce que je sais c'est que ce n'est pas à un Conseil de l'ordre des médecins - qui s'est souvent trompé - de s'acharner sur un collègue qui est reconnu dans le monde entier, qui a soigné et sauvé des patients".

Pour mémoire, Didier Raoult va comparaître devant les instances disciplinaires de l’Ordre des médecins après le dépôt d’une plainte lui reprochant plusieurs entorses déontologiques liées à la promotion de l’hydroxychloroquine pour lutter contre le Covid-19.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Razlebol
14/novembre/2020 - 02h03
bisou bisou mon végé végetalien a écrit :

c'est dingue,il est apparement connu du monde entier de la medecine,on a fait ses louanges partout.... mais depuis cette histoire de hydroxychloroquine,c'est devenu un mec qui faisait que de la merde avant selon le bisounours soi-meme et qui en plus est un grand statisticien... sacré soi-meme....                                                                                    putain avec toi,végé et jtmm,on a le trio gagnant des mecs avec les plus gros boulards sur morandini.com...

"Apparemment" c'est le bon mot, quand quelqu'un te sort je suis le M Bappé de la science... Il a intérêt a assurer derrière. Je te laisserai aller voir son bêtisier sur internet. Le nombre de fois il s'est tromper puis contredit depuis février est simplement effarant.

Et le pire dans tous ca, c'est qu'il refuse d'admettre ces erreurs.

Sinon il faisait de la merde bien avant, il a même été sanctionné pour ca, il suffit juste de chercher un peu pour trouver des articles sur lui qui date d'AVANT la crise, AVANT qu'il s'expose comme il l'a fait.

Autant dire que c'est peu reluisant

Falsifications

Interdiction de publication

Sanction en 2018 par l'INSERM je cite "Selon les évaluateurs, faute d’analyse épidémiologique, de vérifications et de recherches approfondies, le travail de certaines équipes de son unité n’apporte pas de « bénéfice scientifique »."

Harcèlement, pression psychologique

Mais quand on ne cherche pas on ne trouve pas ce que l'on ne veut pas trouver.

Tu défend un type indéfendable.

 

 

Portrait de Tony satch
14/novembre/2020 - 00h33 - depuis l'application mobile

Peut-on donner son avis quand on n’est pas expert car le monde scientifique n’est pas unanime. Les commentaires pseudo expert de comptoirs sont pathétiques, c’est de l’anti Raoult primaire.

Portrait de Mon bon Blaze
13/novembre/2020 - 16h24

Ce type est mauvais. Non pas qu'il ait tort mais il a 6 mois de retard pour l'ouvrir.

C'est l'archétype du populiste : Il dit non pas ce qu'il pense ou amené d'une certaine réflexion personnel, non, non, il dit ce que certain veulent entendre. Bref il ne sert à rien en politique.