07/11 19:47

Election US - Joe Biden est le nouveau Président des Etats-Unis : "Je serai le Président de tous que vous ayez voté pour moi ou pas !" - Donald Trump annonce depuis la Floride où il joue au golf que "l'élection n'est pas finie"

19h47: L'ancien candidat malheureux à la présidence Mitt Romney est le premier élu Républicain d'importance à féliciter Joe Biden. Romney critique aussi vertement l'attitude de Trump : "s'il est dans son droit de réclamer des recomptages, de demander des enquêtes sur de possibles fraudes quand il y a des preuves, il a tort de clamer que notre système électoral est truqué."

19h22 : Regardez cette photo surréaliste diffusée par l'AFP de Donald Trump jouant au golf en Floride au moment où les médias annoncent la victoire de Joe Biden 

.

19h19: Voici le (long) message de Barack Obama après la victoire de Joe Biden et Kamala Harris

 

19h06: Découvrez le message de félicitation à Joe Biden et Kamala Harris du Président Emmanuel Macron

 

19h04: Le premier ministre britannique Boris Johnson a envoyé un tweet de félicitations à Joe Biden, en rappelant que "les Etats-Unis sont notre allié le plus proche et j'ai hâte de pouvoir travailler ensemble sur nos priorités communes".

.

18h45: Dans des concerts de klaxons et d'acclamations, une foule arrive dans le centre de Washington, aux abords de la Maison Blanche, pour célébrer la victoire du démocrate Joe Biden à l'élection présidentielle américaine, ont constaté des journalistes de l'AFP.

18h41: La première femme élue vice-présidente des Etats-Unis, Kamala Harris, a promis de se «mettre au travail» sans tarder pour restaurer «l'âme de l'Amérique», dans sa première déclaration après l'annonce de la victoire de Joe Biden à la présidentielle. «Dans cette élection, il s'agit de beaucoup plus que de Joe Biden ou moi-même. Il s'agit de l'âme de l'Amérique et de notre détermination à nous battre pour elle. Nous avons beaucoup de travail devant nous. Mettons-nous au travail», a-t-elle tweeté.

.

18h39: Joe Biden a été élu samedi président des Etats-Unis, l'emportant face à Donald Trump et mettant fin à une séquence politique inédite qui a secoué l'Amérique et le monde. Après quatre jours de suspense dans un pays à fleur de peau, l'ancien vice-président de Barack Obama a, selon les projections des chaînes CNN, NBC et CBS, franchi le seuil "magique" de 270 grands électeurs. Il deviendra, le 20 janvier 2021, le 46e président des Etats-Unis. Sa colistière, Kamala Harris, entrera dans l'Histoire en devenant la première femme noire à accéder à la vice-présidence.

Donald Trump, qui briguait un second mandat de quatre ans, n'a, à ce stade, pas reconnu sa défaite. Il a jusqu'ici adopté une posture très belliqueuse, promettant une véritable guérilla judiciaire. A l'issue d'une campagne d'une agressivité inouïe, chamboulée par la pandémie de Covid-19, le tempétueux président de 74 ans a échoué à se faire réélire, contrairement à ses trois prédécesseurs Barack Obama, George W. Bush, Bill Clinton.

A la fois révélateur et amplificateur des profondes fractures de l'Amérique, il aura, pendant quatre ans, provocations et tweets à l'appui, brisé tous les codes et piétiné tous les usages. Pour Joseph Robinette Biden Jr., 77 ans, "lion de l'histoire américaine" selon les termes de Barack Obama, la consécration suprême sera arrivée tard, à l'issue d'une riche vie en politique jalonnée de tragédies. Les drames personnels qu'il a traversés ont façonné cet homme au ton chaleureux.

Ses douleurs et ses doutes, qu'il n'hésite pas à partager en public sur le ton de la confidence, font partie intégrante de son personnage.

Après avoir échoué en 1988 et 2008, puis hésité en 2016, celui qui a débuté sa carrière politique nationale au Sénat il y a près d'un demi-siècle - et connaît le fonctionnement de Washington sur le bout des doigts - obtient enfin les clés de la Maison Blanche. A la faveur d'une campagne inédite, le démocrate a pris l'avantage sur l'ancien homme d'affaires en se contentant d'apparitions limitées et en faisant à l'Amérique une promesse de calme.

"Nous pouvons mettre fin à cette présidence qui, depuis le début, a cherché à nous diviser, à nous déchirer", martelait-il dans les dernières heures de la campagne. Il sera le président le plus âgé de l'histoire des Etats-Unis au début de son mandat.

Dans un contraste saisissant avec l'énergie déployée sur les estrades de campagne par Donald Trump, celui que le président a affublé du surnom moqueur de "Joe l'endormi" a parfois donné l'image d'un homme frêle, fragile. En fin stratège, il a réussi son pari en remportant la Pennsylvanie, le Michigan et le Wisconsin, trois Etats industriels traditionnellement démocrates que Donald Trump avait arrachés à Hillary Clinton en 2016. Mais dans une Amérique profondément divisée, et face à un Sénat qui pourrait rester aux mains des républicains, il devra trouver le ton juste.

18h31: "Mettons-nous au travail", a lancé Kamala Harris, la vice-présidente élue, peu après l'annonce par les médias américains de la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle des Etats-Unis. L'enjeu de "cette élection dépasse de loin (la personne de) Joe Biden ou moi-même. Elle concerne l'âme de l'Amérique et notre volonté de nous battre pour elle. Nous avons du pain sur la planche, mettons-nous au travail", a écrit sur Twitter Mme Harris, 56 ans, première personne noire à occuper la fonction de vice-présidente dans l'histoire des Etats-Unis.

18h08: Donald Trump annonce dans un communiqué que "cette élection n'est pas finie". "Nous savons tous que Joe Biden se dépêche d'apparaître faussement comme le vainqueur, et que les médias à sa botte en font un maximum pour l'aider : ils ne veulent pas que la vérité éclate."

.

17h58 :  Joe Biden a réagi sur Twitter : "Je suis honoré que vous m'ayez choisi comme président de ce beau pays. Le travail qui m'attend mais je vous promets que je serai le président de tous les Américains, que vous ayez voté pour moi ou pas. Le travail sera dur, mais je vous promet que je serait le Président de tous les américains".

17h50 : La chaîne pro-Trump, Fox News annonce également la victoire de Joe Biden sur son antenne

.

17h33 : Le démocrate Joe Biden remporte l'Etat de Pennsylvanie, selon les projections de l'agence Associated Press

17h32: Après la chaîne NBC, c'est cette fois CNN qui annonce la victoire de Joe Biden qui "sera le prochain président élu"

17h29: La chaîne américaine NBC annonce à l'instant la victoire de Joe Biden qui "sera le prochain président élu"

.

16h59: Donald Trump annonce une conférence de presse de ses avocats dans les prochaines minutes et répète sur twitter avoir gagné largement. Pendant ce temps, Donald Trump est bien arrivé à son golf de Virginie, pour se détendre de toute la tension électorale en faisant un 18 trous. Ses avocats vont eux donner une conférence de presse un peu plus tard dans la journée. Un peu plus tôt, le président américain a de nouveau accusé sans preuve la réception "illégale" de bulletins de vote dans plusieurs Etats plusieurs heures après mardi 20h. Une pratique pourtant autorisée dans plusieurs Etats:

"De mauvaises choses se sont produites ces heures au cours desquelles la transparence juridique a été vicieusement et cruellement interdite. Des tracteurs ont bloqué des portes et les fenêtres étaient masquées avec des cartons pour que les observateurs ne puissent pas voir dans les bureaux de dépouillement. De mauvaises choses sont arrivées à l'intérieur. De grands changements ont eu lieu."

 

.

10h47: Joe Biden a pour l'instant récolté 28.883 voix de plus que son rival, Donald Trump, en Pennsylvanie. L'ancien vice-président de Barack Obama a désormais 0,5 points d'avance sur le président sortant

08h48: Un juge de la Cour suprême des États-Unis a offert  une demi-victoire temporaire au président Donald Trump en Pennsylvanie, en ordonnant que les bulletins de vote arrivés par courrier après le 3 novembre dans cet État soient traités de façon séparée des autres bulletins. Le magistrat conservateur Samuel Alito n'a toutefois pas ordonné l'arrêt du comptage des bulletins ainsi écartés, comme le souhaitait le camp républicain du président, qui ne peut se permettre de perdre cet État-clé s'il veut rester à la Maison Blanche. Donald Trump ne cesse de dénoncer les bulletins par correspondance, les accusant, sans preuve, de générer une vaste fraude électorale.

La voie postale est une façon de voter davantage prisée par les démocrates que les républicains. La loi électorale en Pennsylvanie autorise le comptage des bulletins postés jusqu'au mardi 10 novembre et arrivés dans les trois jours suivant l'élection. La décision du juge Alito vient confirmer l'ordre donné par les autorités locales avant le scrutin de décompter ces bulletins distinctement, afin de pouvoir les retirer du total s'ils devaient être invalidés.

07h00: Le point ce samedi matin - Joe Biden s'est montré sûr de sa victoire, cette nuit, sans toutefois la proclamer, en appelant les Américains à "se rassembler" tandis que Donald Trump l'a mis en garde contre toute revendication "illégitime". Toute l'Amérique, et le monde, suivent depuis mardi soir le lent décompte des voix. Si l'ancien vice-président de Barack Obama apparaît sur le point de remporter la course à la Maison Blanche, aucun grand média américain n'a encore désigné le vainqueur. Après une journée de suspense dans son fief de Wilmington, dans le Delaware, Joe Biden n'a finalement fait qu'une très brève allocution, faute de résultat.

"Mes chers Américains, nous n'avons toujours pas de déclaration finale d'une victoire mais les chiffres offrent une tableau clair et convaincant: nous allons gagner cette élection", a-t-il déclaré, sa colistière Kamala Harris à ses côtés. Le démocrate a souligné l'avancée du décompte en sa faveur lors des dernières 24 heures, en rappelant qu'il était depuis passé devant Donald Trump dans les dépouillements encore en cours dans les Etats-clés de la Pennsylvanie et de la Géorgie.

"Nous sommes en bonne voie de décrocher 300 grands électeurs", a affirmé le candidat. Soit bien au-delà du "chiffre magique" de 270 grands électeurs -- la majorité du collège électoral -- ouvrant les portes de la Maison Blanche. Adoptant un ton présidentiel, interrompu en cette fin de soirée par quelques bafouillages, il a encore appelé les Américains à la patience, après une campagne très agressive. "Il est temps de nous rassembler", a-t-il déclaré.

"Nous devons surmonter la colère". Donald Trump lui ne s'est pas exprimé publiquement de la journée. Mais il a estimé dans un tweet, que Joe Biden ne devrait pas revendiquer la victoire de façon "illégitime". "Je pourrais moi aussi la revendiquer. Les procédures judiciaires ne font que commencer!"

Joe Biden, 77 ans, est désormais en tête en Pennsylvanie, Etat-clé qui avec ses 20 grands électeurs pourrait lui permettre de franchir en vainqueur la ligne d'arrivée. Il y compte près de 29.000 voix d'avance, mais aucune chaîne américaine n'a franchi le pas de le déclarer vainqueur. S'il l'emporte dans cet Etat industriel, il deviendra le 46e président américain, quelle que soit l'issue du dépouillement ailleurs.

Dans un communiqué publié en milieu de journée, Donald Trump a adopté un ton moins véhément que la veille, où il avait évoqué une élection "volée", tout en restant évasif sur ses intentions. Au petit matin, le dépouillement en Géorgie, qu'aucun démocrate n'a remportée depuis 1992, avait basculé en faveur de Joe Biden. Mais la marge est tellement "serrée" qu'il y aura un nouveau décompte des votes.

Le compteur pour arriver aux 270 grands électeurs restait donc encore bloqué: 253 ou 264 voix pour Joe Biden, selon que les médias lui aient ou non attribué l'Arizona, et 214 pour Donald Trump.

Dans l'Arizona, Donald Trump a bénéficié de la prolongation du dépouillement. Il s'était rapproché vendredi soir de Joe Biden, menaçant de faire perdre au démocrate les 11 grands électeurs que l'agence AP et Fox News lui avaient attribués dès la nuit électorale, sur la base de résultats partiels et de modèles statistiques, une méthode habituellement sûre. Jeudi, Donald Trump avait crié une nouvelle fois à la fraude, sans apporter de nouveaux éléments.

"Si vous comptez les votes légaux, je gagne facilement. Si vous comptez les votes illégaux, ils peuvent essayer de nous voler l'élection", avait-il lancé depuis la Maison Blanche, dans une tirade truffée d'approximations et de contre-vérités.

Son équipe de campagne a prévenu vendredi que l'élection n'était "pas finie", dénonçant "les projections erronées proclamant la victoire de Joe Biden".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de FAST
8/novembre/2020 - 15h19
eghisheim1961 a écrit :

C'est faux. Son seul nom est Alekhine ! 

Moi, je sais qu'un certain balourd l'écrit Alekine, mais c'est un balourd bien sur (qui n'a pas de chat)

Portrait de Citoyen87
8/novembre/2020 - 11h11 - depuis l'application mobile

oh rage, oh désespoir... lol

Portrait de PhilRAI
8/novembre/2020 - 10h20
hans a écrit :

Trump a tout intérêt personnel a ne pas vouloir perdre. En plus de sa mégalomanie, il sait que maintenant il a au moins une dizaine de procès aux cul, que ce soit pour fraude fiscale, fraude familiale, agressions sexuelles et viols. J'ai dans l'idée que des fin janvier les avocatsvont se déchaîner. Alors verra t on Trump finir en prison, ce serait plutôt drôle. 

Oui, on connaît toutes ces accusations bidons contre Trump ! l'affaire russe, et toutes ces conneries qui n'aboutissent sur rien. Par contre Biden a du soucis à se faire vu l'étendue de la fraude électorale qu'il a organisée, comme il l'a lui-même avoué. Il n'est que la marionnette d'une bande de tricheurs, de menteurs et de corrompus.

Portrait de FAST
8/novembre/2020 - 10h17
Alekine_Brun a écrit :

En France nous avons un politicien totalement honnête. C'est christian Jacob.

Vous allez me dire, il fait gangster, arnaqueur et avoir tous les pires défauts.

Quand je vous dis qu'il est honnête, il ne cache rien.

C'est qui Alekine ?

Portrait de The dream
8/novembre/2020 - 09h59

Je pense que cette élection va surtout permettre l'éclosion et la mise en lumière de Kamala Harris et la vice -présidente va rapidement devenir plus médiatique que Papy Biden qui est un peu le Raymond Barre américain, capable de s'endormir n'importe quand et n'importe où... smiley . Cette fois-ci la vice-présidente aura vraiment un rôle à jouer et ne sera pas dans l'ombre d'un assoiffé de pouvoir qui cannibalise l'espace médiatique et politique. Quelqu'un sait-il me dire spontanément sans aller chercher sur internet qui était le vice-président de Donald Trump ?

Portrait de The dream
8/novembre/2020 - 09h50
Alekine_Brun a écrit :

En France nous avons un politicien totalement honnête. C'est christian Jacob.

Vous allez me dire, il fait gangster, arnaqueur et avoir tous les pires défauts.

Quand je vous dis qu'il est honnête, il ne cache rien.

Vu qu'il n'est pas très médiatiquement exposé, personne ne s'est encore intéressé à son cas...Vous verrez que le jour où il aura des ambitions autres que celles d'être Présidant des républicains, les fouilles merde se démèneront afin de lui trouver des casseroles...

Portrait de carino
8/novembre/2020 - 07h52
bacchussss a écrit :

Et vous, je vous rappel que votre président est Emmanuel Macron, que vous n'êtes pas américains. Retour à la réalité difficile je sais.

En effet ! On peut faire usage de notre liberté d'expression pour analyser le vote américain mais il  y a des éléments qu'on ne peut pas entièrement vérifier par nous mêmes .

Par ex on ne paie pas les impôts taxes ... on ne contrôle pas l'insécurité urbaine ... le social la santé  la liberté d'investir , la pression fiscale , le bien être .... 

Vu que les deux candidats ont tous les deux battu le record de Obama en terme de suffrage , cela signifie que leur programme respectif ne devait pas être mauvais .. 

le seul point qu'on peut contrôler est la politique étrangère qui nous affecte directement . 

L'Amérique est divisée et devrait selon moi faire comme l'union sovietique et créer des Etats indépendants . 

Portrait de bacchussss
8/novembre/2020 - 07h18
Mikhail63 a écrit :

Vu votre niveau bas du plafond, je comprend mieux votre admiration pour la moumoute! Peut être faîtes vous parti de ces chauves dont les neurones ont cramés au soleil?smiley

Et vous, je vous rappel que votre président est Emmanuel Macron, que vous n'êtes pas américains. Retour à la réalité difficile je sais.

Portrait de carino
8/novembre/2020 - 07h03
Mikhail63 a écrit :

Ben oui, mais bon, faut pas demander aux quelques rares aficionados de la moumoutte milliardaire, qui commencent à fondre comme neige au soleil, d'être des gens cultivés et intelligents, çà se saurait! La plupart qui ont voté pour le gosse de riche, sont des cas soc à pick up et arme en bandouillère! ce que l'on appelle chez nous, les beaufs!

vous faites vite des conclusions sur les électeurs .... sachez que dans 40 Etats le résultat de 2016 est le même qu'en 2020 et ce avec des écarts impressionnant que ce soit du coté bleu et rouge 

Avant de tenter de qualifier l'intello d'un électeur sachez qu'une grande majorité  des gens expriment leurs votes de façon fort similaire pendant leurs vies .... et qu'ici aux Etats Unis ils n'ont pas 36 choix ... Ils en ont deux !!!! 

il se fait fortement de façon traditionnel  qu'on ait Trump Gore Bush Kerry Mc Cain ... rien que pour donner un exemple en 2008 quand Obama a ete consideré quasi comme un messie  , il avait perdu dans 21 Etats .lors de son premier match et 23 lors de son second match .... Il y a au moins 40 états qui votent de manière similaire depuis des lustres ... 

sachez aussi une chose ... que votre théorie alimenté par des analystes un peu idots  laissent à penser qu'un electeur de Pennysilvanie deviendrait tous les 4 ans betes, intelligents , intelligents betes cultivés pas cultivés... quand c'est l'un qui gagne il est instruit et quand c'est l'autre il ne l'est pas ... 

 

 

 

Portrait de carino
8/novembre/2020 - 06h48

Bonjour ceux qui me lisent ici me connaissent .... 

Suis perplexe sur les recours de Trump mais en même temps je ne connais rien à l'appareil judiciaire américain . Selon ce que j'ai ecouté les elements de preuves ne sont pas du tout suffisants pour faire basculer la situation et meme demander le revote . 

Des situations comme les défections de machines, le vote de defunts , des enveloppes qui arrivent après ou encore la présence de spécialistes démocrates dans les bureaux de dépouillage ont deja ete connues en Italie et ca n'avait pas changé grand chose si ce n'est que le parti gagnant a accusé le plus grand revers de ses 20 dernières années en perdant en 2 ans 5 millions de votes

Une chose dont je suis cependant sur c'est qu'il n y aura pas de continuité et que cette situation n'est pas bonne du tout pour les défis écologiques qui sont des challenges à long terme . 

Biden sera le candidat sortant en 2024 et sa vice ne sera pas sous les feux des projecteurs pendant 4 ans comme bcp le pensent . Qui a vu Pence en 4 ans   qui avait vu le meme Biden sous Obama ?

Biden qui a batu le record du nombre de votes en sa faveur va cependant commencer son mandat avec 71 millions de votes défavorables .... situation jamais advenues aux etats Unis c'est 6 millions de plus que Trump en 2016 

Il a choisi une politique trop contrastante avec celle de l'opposition .  

Je peux comprendre le vote par correspondance massif qui a été facile à obtenir mais la Floride et l'ohio ont été gagné très fortement par Trump avec des ecart loin des autres swing state avec des marges de 300-400 000 votes en faveur du president sortant . 

Si on efface l'avantage des votes de californie on obtient une situation de quasi egalité entre Biden et Trump ... 66 milions de votes chacun 

Pour info ils en sont qu'à 66 % du comptage en Californie .... après 4 jours ce qui confirment les difficultés que ce grands pays connait pour l'organisation des ses elections .

Quoi que soit la suite des recours judiciaires , une chose est sur , les Etats unis sont très loin des performances européennes ( Allemagne et France) en ce qui concerne l'organisation des élections . 

Je terminerai par un avis personnel . On avait parlé de la volonté Ecossaise de prendre son indépendance et rejoindre l'Union européenne. Je suis partisan de cela . Cependant l'importance des Etats Unis est bcp trop forte pour envisager ce type de débat Aux States alors que ce serait vraiment idéal . avoir moins de 10 swing states où il y avait un enjeu c'est vraiment faible par rapport à 52 Etats .

les candidats ne sont même pas allé dans 42 Etats vu que le vote était déjà connu  ... la preuve ils annoncent déjà une victoire démocrate en Californie dès que le déroulement du vote est terminé et c'est pareil pour les républicains dans le centre sud 

Portrait de fab42
8/novembre/2020 - 01h27

Trump et ses trumpettes (ou ses fans) font ce qu'on appelle un déni de réalité. Ce n'est pas parce que vous allez répéter un mensonge x fois qu'il va devenir réalité!

Le peuple us s'est exprimé point barre, comme il l'avait fait en 2016 sans que les trumpettes ne s'offusquent.

Portrait de Monsieur Zerotrois
8/novembre/2020 - 00h28

Donald Trump a été réélu haut la main. 

Portrait de Chapeau noir
7/novembre/2020 - 23h31

Dans le cul qu'il est le Nouveau président,'c'est l'enterré en direct,Mr Trump est le président des USA élu loyalement par le peuple !

Rendez-moi monsmileyétoilesmiley

Portrait de fab42
7/novembre/2020 - 22h51

Le plus jouissif s'est que personne ne prête attention aux gesticulations de l'autre taré de golfeur. Tous les chefs d'État félicitent Biden comme s'il n'existait pas.

Merci le monde pour ce moment et merci aux américains qui nous ont débarrassé de cette verrue. 

Portrait de Cathodegauche
7/novembre/2020 - 22h05

Le covid a été inventé pour affaiblir l'économie américaine  et favoriser l'élection du fils de Satan. Joe Biden ca ne vous fait penser à rien ? Son vrai vrai nom c'est Jamal Ben Laden, tout à fait,  c'est le frère de l'autre. Ne vous fiez à ses dents blanches en toc, il va s'allier à Barack qui, comme par hasard, a comme second prénom Hussein, comme Saddam. Il faut décrypter tout ça.

Et Kamala Harris ? Kamala ça signifie mort dans le dialecte wikikimou et Harris est une marque de brioche, comme par hasard. Ne mangez plus de brioche Harris. Tout ça n'est pas clair. Les illuminati sont là.  Comme par hasard plus personne n'entend parler de Paco Rabane, mais bon sang c'est bien sûr, il s'est rasé la barbe, grimé en noir, foutu une perruque, lifté le visage ... pour devenir Kamala.

Revenons à Trump, notre sauveur  envoyé par le seigneur tout-puissant. Quand il a dit qu'il fallait attraper les femmes par la chatte tout le monde s'est offusqué sans décrypter...il parlait de la chatte noire qui s'apprête à éteindre le soleil perchée sur le dos d'une très vieille femme habillée en noir. Les voix de Trump ont été volées, je les entends ces voix, elle me reviennent certaines nuits de beuverie et me disent que L'AMÉRIQUE SE TRUMP DONALD A GAGNé !!!! 

Voilà à peu près résumé le délire dans lequel baigne les pro Trump, ce soir vous l'avez dans le Q anon Q anu...s

Portrait de LaRésistante.
7/novembre/2020 - 20h28

Ironie du sort! Trump perd à Philadelphie,berceau de l'Amérique ,ville ou a été signée la déclaration d'indépendance.

Portrait de FAST
7/novembre/2020 - 19h38
twilight zone reboot a écrit :

ce sera surtout le président mort avant la ceremonie de prise de pouvoir....sympa aussi la video qui tourne sur lui ou on le voit avec sa main trainant un peu partout sur la gente féminine de toute age...le petit vicieux...

ce sera surtout le président mort avant la ceremonie de prise de pouvoir

Toujours aussi abruti je constate

Portrait de FAST
7/novembre/2020 - 19h36
Soi-même a écrit :

Bonjour, je vois que tu pratiques toujours autant la calomnie : ce que tu affirmes est faux, je réclamais la justice et non les justiciers.

Ca fait quand même plaisir de te revoir alors que tu t'es pris une bien belle branlée, avec un raciste en moins au pouvoir.

Ah bon, là aussi il a pris une bonne branlée?

Ça m'étonne smiley

Portrait de Octobre Rouge
7/novembre/2020 - 19h22

La délivrance est proche !

 

Portrait de Octobre Rouge
7/novembre/2020 - 19h20

C'est l'agonie de la bête,le coup de grâce est pour bientôt !

Portrait de swatss
7/novembre/2020 - 19h03
Climato a écrit :

On nous expliquait ce matin que Fox avait soi-disant lâché Trump, et on parle maintenant de Fox comme d'une chaine "pro-Trump". On se moquerait pas un peu de nous ?

Vous n'avez pas tout compris ; FOX est pro Trump jusqu'à un certain niveau.

Mais Fox respecte aussi la démocratie aux USA , chose que Trump est sa clic proche ne font pas.

Même Fox sonne maintenant Biden gagnant avec 290 grand électeurs.

Ne pas admettre ça en dit long...

Portrait de Citoyen87
7/novembre/2020 - 18h44 - depuis l'application mobile

Peu importe, tant que ce n'est plus Trump !

Portrait de Galileo.
7/novembre/2020 - 18h39

Youpiiiiiiii  !!!!!!!!!!  smiley

 

Papy Zinzin Présideeennnnnt !!!!!!!!!!  smiley

 

Gaston Lagaffe Senior  à la Maison Blanche !!!!  smiley

Ça va être la grosse poilade presque tous les jours  !!!!!! smiley

Portrait de jcfrom06
7/novembre/2020 - 18h32
Ernst Stavro Blofeld a écrit :

Il est absolument IMPOSSIBLE que ce soit aussi serré en Géorgie et dans d'autres états. La fraude est MANIFESTE et évidente. Ils ont inventé des votes pour Biden jusqu'à ce qu'il gagne ces états... et ils ont même attendus 3 jours pour bien avoir le temps de creuser l'écart au maximum. Trump avait 700 000 voix d'avance en Pensylvanie avant le dépouillement des votes par correspondance. Tous ceux qui contribuent à dire que Biden a gagné ou qui font semblant de ne pas voir qu'il y a quelque chose qui cloche sont COMPLICES. C'est extrêmement grave. 

oh le vilain complotiste aux ordres de trump.... on peut nier les faits mais un jour on se les prends en pleine figure. et c'est le moment pour trump... ça va être bon de le voir se se débattre pour tacher de rester aux pouvoirs, ensuite il viendra le temps ou il redeviendra un justiciable comme un autre..... TRUMP you're fired smiley

 

Portrait de Angelussauron
7/novembre/2020 - 18h30
Ernst Stavro Blofeld a écrit :

Il est absolument IMPOSSIBLE que ce soit aussi serré en Géorgie et dans d'autres états. La fraude est MANIFESTE et évidente. Ils ont inventé des votes pour Biden jusqu'à ce qu'il gagne ces états... et ils ont même attendus 3 jours pour bien avoir le temps de creuser l'écart au maximum. Trump avait 700 000 voix d'avance en Pensylvanie avant le dépouillement des votes par correspondance. Tous ceux qui contribuent à dire que Biden a gagné ou qui font semblant de ne pas voir qu'il y a quelque chose qui cloche sont COMPLICES. C'est extrêmement grave. 

 

Ce qui est grave c'est de vouloir mener les états-unis à la guerre civile. Rien que pour la phrase, lors du débat, de dire aux suprémacistes blancs de se préparer, il aurait dû être destitué sur le champ. Une phrase bien évidemment plein de sous entendu mais très clair à comprendre.

Et ce qu'il est entrain de faire là c'est uniquement de créer le chaos dans son pays il sait très bien qu'il a perdu du moins légalement. Maintenant il passe à l'étape de créer ce chaos pour garder son poste.

Portrait de Citoyen87
7/novembre/2020 - 18h24 - depuis l'application mobile

C'est la fête dans les rues ! Champagne !

Portrait de Alexdelouest
7/novembre/2020 - 18h21
ChrisEure a écrit :

Il y a de mauvais perdants par ici !!!! allez, vous en avez profité pendant 4 ans de votre canard orange ! faites pas la tête !

K. Harris sera une très bonne présidente ... oups, vice-présidente !

C’est Macron le président pas Biden juste pour te rappeler. 

Portrait de sancho111
7/novembre/2020 - 18h17 - depuis l'application mobile

C’est l’administration fédérale qui nomme le prochain président le 12 décembre prochain, après le vote des Grands électeurs et l’épuisement de tous les recours) pas les
Médias

Portrait de lxa75
7/novembre/2020 - 18h15

Le décoloré va être vert de rage et pourtant , il y a des bruits qui courent qu'il se représenterai dans 4 ans  en attendant le nouveu veut être le présidents de tous ... ILS DISENT TOUS ça .. mais la réalité est tout autre  smiley

Portrait de Climato
7/novembre/2020 - 18h15 - depuis l'application mobile

On nous expliquait ce matin que Fox avait soi-disant lâché Trump, et on parle maintenant de Fox comme d'une chaine "pro-Trump". On se moquerait pas un peu de nous ?