02/11 10:46

Confinement: Les chasseurs pourront bénéficier de dérogations pour éviter la "prolifération" de sangliers ou de chevreuils annonce le secrétariat d'Etat à la biodiversité

Les chasseurs pourront bénéficier de dérogations au confinement pour éviter la "prolifération" de sangliers ou de chevreuils responsables d'importants dégâts sur les cultures, a indiqué le secrétariat d'Etat à la biodiversité.

"Pendant cette période de confinement, nous nous devons d'éviter un accroissement des dégâts faits aux cultures, aux forêts et aux biens par une prolifération des populations de grand gibier comme les sangliers ou les chevreuils", a déclaré la secrétaire d'Etat Bérangère Abba dans un communiqué.

"C'est uniquement à cette fin et sur demande de l'autorité administrative que des actions de chasse pourront avoir lieu dans les prochaines semaines", a-t-elle ajouté.

Chaque année, les chasseurs doivent payer des millions d'euros d'indemnisation aux agriculteurs pour les dégâts causés par les sangliers.

Dans ce contexte, après la publication des règles du confinement, des discussions avaient été entamées entre les autorités et la Fédération nationale des chasseurs (FNC), qui met en avant sa mission de service public liée à cette régulation du grand gibier.

Ces actions de régulation du grand gibier seront décidées à l'échelon local par les préfets en lien avec les acteurs locaux pour "définir dans chaque département les objectifs de prélèvement", a précisé le secrétariat d'Etat.

Ces prélèvements ne pourront être effectués que par des battues et du tir à l'affût, pas par l'organisation de chasse à courre.

"Je ne veux pas qu'on dise que les chasseurs dérogent à quoi que ce soit et continuent de pratiquer la chasse, ce n'est pas ce qu'on a demandé. Mais si on n'y va pas, comment on va faire ?", a déclaré dimanche à l'AFP le président de la FNC, Willy Schraen.

Selon lui, entre un tiers et un quart des prélèvements de grand gibier sont effectués en France au mois de novembre. "Normalement, rien que pour les sangliers, on doit en tuer 500.000 avant la fin de l'année. Vous imaginez si on ne va pas à la chasse ! Ca fait 500.000 sangliers en plus sur le territoire, peut-être autant de chevreuils", susceptibles de causer des dégâts dans les champs au printemps, a-t-il insisté.

Les discussions avec les préfets pourraient concerner selon lui "six ou sept espèces susceptibles de poser des problèmes": sangliers et chevreuils, mais aussi d'autres cervidés, ainsi que les lapins, les lièvres, les faisans ou les pigeons dans certains départements.

Les consultations locales permettront également de "préciser les conditions sanitaires et gestes barrières à respecter lors de ces actions exceptionnelles de chasse", a précisé le secrétariat d'Etat.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Leon48Leon
3/novembre/2020 - 11h19 - depuis l'application mobile

Chasseurs = assassins
Laissons la nature se réguler d’elle même et laissons les prédateurs en liberté.

Portrait de Gégé69
2/novembre/2020 - 22h07
twighlight zone reboot Re a écrit :

Et donc, les chasseurs vont arrêter de relâcher des sangliers d'élevage (cochon-gliers) par centaines dans la nature (ainsi que des faisans, des grives, des lièvres, etc...) ?

Ben voilà! Bon à chaque sujet sur la chasse c'est reparti entre les "arguments" pour ou contre, je vais redire ce que j'avais déjà écrit, en Suisse ils ont laissé la nature faire, plus de chasseurs, comme par hasard au bout de 2-3 ans, tout s'est régulé! Là c'est la chasse qui engendre et accentue ces proliférations d'animaux...dommage qu'on ne puisse discuter calmement avec les chasseurs!

 

Portrait de GMX
2/novembre/2020 - 19h21

A force de dérogation, le confinement n'existe plus que par le mot et bien sur pour les petites entreprises ( restaurateur, café etc..)

Portrait de jeanseb54
2/novembre/2020 - 18h16 - depuis l'application mobile

Ça y est les anti chasse mon convaincu de passer le permis, j’aime sentir l’odeur de la poudre le matin après le petit déjeuner et celle du sang au dîner

Portrait de harfang
2/novembre/2020 - 17h57
Alekine_Brun a écrit :

C'était donc louable. Et maintenant, plus du tout chasseur? Vous avez peut être été capturé par un chasseu(se)r de lion indomptable.

smiley capture volontaire!! rangé des voitures !  smiley

Portrait de harfang
2/novembre/2020 - 15h10

Dans mon 'jeune temps' quand j' étais ingambe.j' étais chasseur mais très spécialisé.Je ne chassais que la bécasse à l affût. Chaque saison était fort rentable et les moissons magnifiques.

Par contre ça coûtait bonbec en préservatifs.

Portrait de hummerH2
2/novembre/2020 - 11h56
Angelussauron a écrit :

 

Oui bien sur que tu risque rien en foret alors pourquoi interdire d'y aller et de l'autoriser pour les chasseurs.

D'ailleurs pour en revenir à la chasse ça ne devrait même pas être une fédération . Les chasseurs devraient être des professionnels rattachés à l'ONF (donc fonctionnaire) et uniquement faire de la régulation.

Non seulement pour chasser, les chasseurs paient une taxe au travers de la validation de leur permis, mais en plus, ils s’acquittent de taxes supplémentaires pour alimenter le compte d’indemnisation des dégâts de grands gibiers géré par leur Fédération Départementale.

Votre idée leur ferait certainement faire pas mal d'économies, mais si demain, les chasseurs ne financent plus les dégâts occasionnés aux cultures , pas sur que les Français seraient disposer à payer encore plus d'impots et de taxes pour payer cette facture à leur place , car l'argent nécessaire aux indemnisations des dégâts occasionnés aux cultures , faudra bien le trouver autre part  smiley

Portrait de Angelussauron
2/novembre/2020 - 11h37
Franck64 a écrit :

Sur les  battues les chasseurs sont très éloignés , pas de risque de contamination 

 

Oui bien sur que tu risque rien en foret alors pourquoi interdire d'y aller et de l'autoriser pour les chasseurs.

D'ailleurs pour en revenir à la chasse ça ne devrait même pas être une fédération . Les chasseurs devraient être des professionnels rattachés à l'ONF (donc fonctionnaire) et uniquement faire de la régulation.

Portrait de Angelussauron
2/novembre/2020 - 11h32
hummerH2 a écrit :

Non, pas du tout une question de "lobby", juste une mission d’intérêt général à effectuer.

Lisez bien les conditions de cette dérogation, et vous comprendrez que cette dérogation ne concerne que les battues effectuées sur demande des autorités administratives, c'est à dire effectuées suite à la demande du Préfet du département ou elles auront lieu.

 

C'est du bla bla ça pour éviter de contrarier la population mais on sait très bien que le lobby chasseur chez nous est très puissant (un peu comme le lobby des armes aux usa).

Donc il y aura une liberté pour eux et encore plus si ils ont un domaine privé pour la chasse (et même si elle se trouve à plus d'un kilomètre de leur domicile).

Portrait de mestoutou
2/novembre/2020 - 11h28
hummerH2 a écrit :

Non, pas du tout une question de "lobby", juste une mission d’intérêt général à effectuer.

Lisez bien les conditions de cette dérogation, et vous comprendrez que cette dérogation ne concerne que les battues effectuées sur demande des autorités administratives, c'est à dire effectuées suite à la demande du Préfet du département ou elles auront lieu.

OK

Portrait de hummerH2
2/novembre/2020 - 11h27
mestoutou a écrit :

Lobby de la chasse = des voix à récupérer quand  le moment viendra = 2022!!!

L'égalité d'après la Lrem!!

 

Non, pas du tout une question de "lobby", juste une mission d’intérêt général à effectuer.

Lisez bien les conditions de cette dérogation, et vous comprendrez que cette dérogation ne concerne que les battues effectuées sur demande des autorités administratives, c'est à dire effectuées suite à la demande du Préfet du département ou elles auront lieu.

Portrait de mestoutou
2/novembre/2020 - 10h56

Lobby de la chasse = des voix à récupérer quand  le moment viendra = 2022!!!

L'égalité d'après la Lrem!!