01/11 10:16

Toussaint : Sécurité maximale à Nice aujourd'hui alors que la majorité des églises sont fermées et les cimetières placés sous surveillance

Si la plupart des églises sont fermées, le maire de Nice Christian Estrosi assure que la sécurité y sera maximale durant la Toussaint. «J’ai demandé aux services de l’État, en complémentarité de notre Police Municipale, une protection accrue des lieux de culte, des écoles privées et des crèches, explique le premier magistrat de la capitale azuréenne.

Dans la répartition des tâches, j’ai souhaité une présence renforcée de notre Police Municipale dans les cimetières de la ville pour que chacun puisse venir fleurir la tombe de ses proches en toute sécurité. J’ai obtenu des renforts des forces de police et de la force Sentinelle à un niveau sans précédent ». En tout, 120 policiers et 60 militaires ont été déployés ou le seront dans les heures qui viennent sur l'ensemble de la ville.

Au cimetière de Caucade, à l’Ouest de Nice, environ une tombe sur deux avait déjà été fleurie ce samedi. Mais dans les allées, l’affluence était plutôt clairsemée. « Il n’y a pas grand monde, confiait une fleuriste. L’attentat a fait peur à beaucoup de monde. Sans parler du confinement qui n’arrange rien. Beaucoup de personnes âgées ne parviennent pas à imprimer leur attestation et renoncent à venir ».

Dans l’immense cimetière, la Police Municipale veille. Et cette présence semble rassurer. « Il y a des patrouilles en scooter, expliquent Christine et Virginie. Cela a l’air efficace.». Dans ce cimetière comme dans les autres, les horaires d’ouverture ont été réduites pour des raisons de sécurité. Le lieu n’est actuellement accessible qu’entre 9h et 16h30.

Ailleurs sur le web

Vos réactions