27/10/2020 15:18

Le pape François assure dans une lettre rendue publique aujourd'hui rêver d'une Europe "sainement laïque" et "solidaire et généreuse"

Le pape François a assuré dans une lettre rendue publique ce mardi rêver d'une Europe "sainement laïque" et "solidaire et généreuse" alors que l'épidémie de Covid-19 qui frappe le vieux continent pousse certains vers l'isolement.

"Je rêve d’une Europe sainement laïque, où Dieu et César", c'est-à-dire l'Eglise et les gouvernements nationaux, "soient distincts mais pas opposés", a-t-il écrit dans cette lettre adressée à son numéro 2, le cardinal-secrétaire d'Etat Pietro Parolin.

Mgr Parolin devait se rendre à Bruxelles du 28 au 30 octobre pour participer à la commémoration de plusieurs anniversaires liés à l'Eglise catholique et l'UE, mais ce voyage a été annulé en raison de l'aggravation de la crise sanitaire due à l'épidémie de Covid-19.

"Je rêve d’une Europe solidaire et généreuse. Un lieu accueillant et hospitalier, où la charité – qui est la suprême vertu chrétienne – vainc toute forme d’indifférence et d’égoïsme", poursuit le pape argentin. "L’originalité européenne réside avant tout dans sa conception de l’homme et de la réalité; dans sa capacité d’initiative et dans sa solidarité active. Je rêve alors d’une Europe amie de la personne et des personnes. Une terre où la dignité de chacun soit respectée", assure François.

Il appelle à l'unité face à la pandémie, rappelant que "le projet européen apparaît (...) comme volonté de mettre fin aux divisions du passé". "Il naît de la conscience qu’ensemble et unis on est plus forts (...) A notre époque (...) où prévaut toujours plus l’idée de s’en sortir tout seul, la pandémie se présente comme un tournant qui oblige à faire un choix", estime-t-il.

"Dans les chroniques européennes de ces derniers mois, la pandémie a mis en évidence tout cela: la tentation de s’en sortir tout seul (...) mais aussi, grâce au grand esprit de médiation qui caractérise les Institutions européennes, le désir de parcourir avec conviction le chemin de la fraternité qui est aussi le chemin de la solidarité", a conclu le pape.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de .Kazindrah.
27/octobre/2020 - 23h01

Ce n'est pas un rêve, c'est juste une utopie.

Portrait de n.azz44
27/octobre/2020 - 17h17

Helas cher pape, n’attend pas ceci de tes fideles. ils se disent catholiques mais visiblement n’ont pas lu la bible et le message porteur d’humanisme Et de solidarité que ce dernier véhicule. 

Portrait de auriol64
27/octobre/2020 - 16h10
Tribouille a écrit :

C'est pas un vrai Pape,c'est un anti-Pape,et l'autre Pape allemand???

Un vrai Pape règne jusqu'à sa mort !

Où est le vrai Pape !smiley

C'est probablement un soupape de sécurité qui prend le relai du Pape qui nous a fait défaut???

Portrait de Tribouille
27/octobre/2020 - 15h37

C'est pas un vrai Pape,c'est un anti-Pape,et l'autre Pape allemand???

Un vrai Pape règne jusqu'à sa mort !

Où est le vrai Pape !smiley