24/10 11:16

Enquête : Les tests de dépistage virologiques sont rendus dans les 24 heures une fois sur deux, et en moins de 48 heures neuf fois dix

Les tests de dépistage virologiques du Covid-19 sont rendus dans les 24 heures une fois sur deux, et en moins de 48 heures neuf fois dix, selon une étude de la Drees publiée ce vendredi. « Les tests validés entre le 12 et le 18 octobre ont été prélevés moins de 24 heures auparavant dans 52,4 % des cas et moins de 48 heures auparavant dans 89 % des cas », indique le service statistique du ministère de la Santé. Et 96,7 % sont rendus au bout de trois jours, ce qui signifie que seuls 3,3 % des résultats ne sont toujours pas connus au-delà de ce délai.

Vendredi dernier, Santé publique France avait indiqué que 94 % des résultats de tests étaient désormais enregistrés dans la base de données Sidep moins de trois jours après leur réalisation, contre 93 % la semaine précédente, 88 % celle d'avant et seulement 70 % mi-septembre. 

Les délais moyens de rendu des résultats, critère essentiel pour l'efficacité du contrôle de l'épidémie de Covid-19, ont toutefois stagné la semaine dernière, après plusieurs semaines de nette amélioration. Entre le 12 et le 18 octobre, « les délais ont été très légèrement affectés par l'augmentation du nombre de tests.

Le délai médian de rendu du test est de 1,0 jour sur cette période contre 0,9 la semaine précédente », précise la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques. Plus de 1,6 million de tests RT-PCR ont été comptabilisés la semaine dernière, contre 1,3 million la semaine précédente.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de preshovich
24/octobre/2020 - 12h55

Heu chez moi ca a pris 10 jours entre la prise de rdv chez le medecin pour une ordonnance. La prise de Rdv au labo et les résultats .

Portrait de darkosy
24/octobre/2020 - 12h14

Ou en est on des autotests promis ?

Même s'il est moins fiable, l'état devrait envoyer à chaque personne un autotest avec résultat rapide. Ils savent nous envoyer les professions de foi lors d’élection, alors pourquoi pas des tests COVID.

Parmi la liste des personnes asymptomatiques, je suis certain que la plupart qui se découvriraient positives resteraient isolées pour le bien de tout le monde.