18/10 10:54

Professeur décapité - Plusieurs rassemblements se sont organisés de façon spontanée hier dans différentes villes de France pour rendre hommage à l'enseignant - Vidéo

Ce samedi, plusieurs rassemblements se sont organisés dans différentes villes de France, tandis qu'un autre est prévu à Paris, ce dimanche place de la République à 15h. A Lille, Nice ou encore Rouen, des milliers de personnes ont participé, ce samedi après-midi à des marches blanches improvisées, à l'appel de parents d'élèves, d'élèves eux-mêmes et d'élus.

A Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, au lendemain du drame, une marche silencieuse s’est élancée en fin de matinée afin de rendre hommage à Samuel Paty, ce professeur assassiné par décapitation vendredi 16 octobre en fin d’après-midi, à 300 mètres à peine de l‘établissement où il enseignait l’histoire et la géographie.

Une foule compacte, mêlant enseignants, élèves et parents, habitants et élus, s'est amoncelée devant le collège du Bois d'Aulne, où travaillait l’enseignant assassiné.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nouvellesdujour
19/octobre/2020 - 00h56

vous voyez bien que le méchant et le menteur c'est zemmour ....

Portrait de nouvellesdujour
18/octobre/2020 - 20h56

mélenchon j'espère que tu n'y penses plus en te rasant le matin !!!!

Portrait de Stylgemini
18/octobre/2020 - 17h10

J'ai participé au rassemblement à Bourges et j'ai apprécié le fait qu'aucun des politiques présents (dont le maire  Yann Galut, fils d'ancien Principal et Proviseur) ) n'aient fait de discours. Pas de récupération et c'est très bien ainsi. En revanche, je viens de rentrer et j'entends le discours de M. Gérard Collomb. Il est temps qu'il prenne sa retraite.

Portrait de nouvellesdujour
18/octobre/2020 - 13h34

 impossible pour moi de manifester à coté de mélenchon de la France islamiste !!!

Portrait de unbruitquicourt
18/octobre/2020 - 13h32

Au lendemain de la couverture de l'événement quelque peu controversée de la part de France Inter (accusée de ne pas voir traité l'événement pendant de longues heuressmiley, c’est une de ses journalistes qui s’est illustrée en dénonçant le blasphème après la décapitation de l’enseignant, Samuel Paty, à Conflans Sainte-Honorine. Dans la matinale de France Inter, dimanche, Patricia Martin recevait Ghlaeb Bencheikh, le président de la Fondation de l’Islam de France, ainsi que Tareq Oubrou, le recteur de la mosquée de Bordeaux. Elle a lancé que le « délit de blasphème devait se régler au tribunal ».

Source : Valeursactuelles.com

Portrait de unbruitquicourt
18/octobre/2020 - 13h29

Samuel Paty s’apprêtait à être sanctionné par l’Académie des Yvelines pour avoir osé montrer des caricatures du prophète Mahomet, révèle une note des agents locaux du renseignement territorial.

 
Portrait de unbruitquicourt
18/octobre/2020 - 11h59

La diversité de la France ,si cher à la gauche et flagrante sur cette vidéo !