27/09 08:01

Les Français se montrent très critiques sur la façon dont les médias ont couvert la pandémie de Covid-19, jugée excessive et anxiogène

Les Français se montrent globalement très critiques sur la façon dont les médias ont couvert la pandémie de Covid-19, jugée excessive et anxiogène, selon une étude réalisée par Viavoice pour les Assises du journalisme et plusieurs médias, publiée samedi. Environ 60% des personnes interrogées estiment que les médias ont accordé une place trop importante à l'épidémie, contre 10% d'avis contraire et 25% qui trouvent qu'elle a été "équilibrée", selon cette étude effectuée pour les Assises du journalisme de Tours en partenariat avec France Télévisions, France Médias Monde, Le Journal du Dimanche et Radio France.

Par ailleurs, les sondés, appelés à choisir jusqu'à trois qualificatifs pour évaluer le traitement global de la crise sanitaire dans les médias, ont répondu à 50% qu'elle était "anxiogène", à 45% "excessive" et à 28% "catastrophiste".

Les commentaires positifs sont moins fréquents: seuls 24% des répondants ont trouvé que l'information sur l'épidémie était "utile", 12% "concrète" et 9% qu'elle était "constructive, porteuse de solutions".

Lorsqu'on leur demande comment les médias se sont comportés par rapport à la peur de la pandémie, 43% estiment qu'ils l'ont alimentée et 32% qu'ils l'ont exploitée pour faire de l'audience. Seuls 13% estiment qu'ils les ont aidés à maîtriser cette peur.

En revanche, les Français louent le travail de fact-checking effectué par les médias durant cette crise: 33% ont déclaré qu'il était "nécessaire" et 16% "utile". Seuls 8% l'ont trouvé inutile et 7% trop important, tandis que 29% auraient souhaité qu'il soit plus important.

Enfin, 37% estiment que la démarche des médias qui ont essayé de se rapprocher du public durant cette crise était "nécessaire" et 19% qu'elle était "intéressante", contre 24% qui l'ont jugée "démagogique" et 11% "insuffisante".

L'étude a été réalisée en ligne du 4 au 8 septembre, auprès d'un échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population française adulte. Elle est publiée en amont des 13e Assises du journalisme, dont une édition spéciale consacrée à l'information au temps du Covid se déroulera les 1er et 2 octobre à Tours et sur Internet.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
27/septembre/2020 - 17h40
hans a écrit :

Dans la vie il y a 2 types de personnes :ceux qui sachent et ceux qui croivent sachoir

#noussachons #cestsurinternetdonccestvrai

Non ! il y a aussi ceux qui cherchent à comprendre, qui lisent, observent, comparent, et donc peuvent se faire leur propre opinion. J'ai posé des questions qui pour l'instant sont sans réponse, mais qui rendent vraiment suspect tout le discours officiel actuel. Qui va trouver les réponses ? les journalistes vont-ils aller fouiner dans les labos et dans les hôpitaux ?

Portrait de hans
27/septembre/2020 - 11h54
PhilRAI a écrit :

Et pas de question sur le boulot des journalistes qui devraient enquêter sur la réalité ?

Rien sur l'efficacité réelle des masques ? rien sur les résultats des tests PCR et le nombre d'amplifications effectuées qui peut conduire à 90% de faux positifs ? rien sur le refus de soigner correctement les malades avec l'hydroxychloroquine et l'azithromycine ? Rien sur les hospitalisés dit covid alors qu'ils le sont pour autre chose ?

Dans la vie il y a 2 types de personnes :ceux qui sachent et ceux qui croivent sachoir

#noussachons #cestsurinternetdonccestvrai

Portrait de PhilRAI
27/septembre/2020 - 10h54

Et pas de question sur le boulot des journalistes qui devraient enquêter sur la réalité ?

Rien sur l'efficacité réelle des masques ? rien sur les résultats des tests PCR et le nombre d'amplifications effectuées qui peut conduire à 90% de faux positifs ? rien sur le refus de soigner correctement les malades avec l'hydroxychloroquine et l'azithromycine ? Rien sur les hospitalisés dit covid alors qu'ils le sont pour autre chose ?

Portrait de Dame Pons
27/septembre/2020 - 09h47
cyriusa a écrit :

Faut pas s'étonner que le moral des français est en berne depuis des années... Du matin au soir c'est meurtres, décès, attentats, covid etc.... oui c'est clairement dépressif et anxiogène pour les téléspectateurs, c'est surement pour ça que le journal de J.P Pernault fait un carton d'audience depuis toutes ces années, plus proche des français, sans chercher le buzz absolument. perso j'regarde même plus les chaines infos

Vous avez raison, plus de télé chez moi !

Portrait de cyriusa
27/septembre/2020 - 08h50

Faut pas s'étonner que le moral des français est en berne depuis des années... Du matin au soir c'est meurtres, décès, attentats, covid etc.... oui c'est clairement dépressif et anxiogène pour les téléspectateurs, c'est surement pour ça que le journal de J.P Pernault fait un carton d'audience depuis toutes ces années, plus proche des français, sans chercher le buzz absolument. perso j'regarde même plus les chaines infos