25/09 08:16

Coronavirus - Regardez l'appel de ce restaurateur qui demande à ses confrères de désobéir et ne pas fermer leur établissement dans le Sud de la France - Vidéo

Suite aux nouvelles mesures du gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus, les professionnels de la restauration s'organisent dans les Bouches-du-Rhône et certains refusent de fermer leurs établissements à compter de demain dans la métropole Aix-Marseille.

C'est notamment le cas d'un restaurateur de Salon-de-Provence. Le patron de "L'Authentik Salon", Henri Roveccio, a fait une vidéo (voir ci-dessus) postée sur Facebook dans laquelle il exprime "son incompréhension face à de telles mesures imposées sans concertation". "On a tous été fortement impactés suite au confinement. Le fait de fermer 15 jours ce serait faire couler bon nombre d'établissements", explique-t-il face caméra. "Pourquoi ne pas faire fermer au cas par cas les établissements qui ne répondraient pas aux nouvelles normes ?", s'interroge-t-il.

"J'ai pris la décision de ne pas fermer lundi prochain. On ne doit pas fermer. Il faut qu'on passe ce cap, qu'on vive, qu'on survive", lance Henri Roveccio en invitant les internautes à partager la vidéo.

Interrogé par France 3, le restaurateur confie qu'il a prévenu son avocate de sa décision. "J'irai jusqu'au bout car je ne souhaite pas payer non plus les amendes", ajoute-t-il en estimant que "faire fermer tout le monde revient à faire payer les bons pour les mauvais".

Hier soir, le président de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Renaud Muselier, a annoncé le dépôt d’un référé liberté en justice pour empêcher la fermeture des bars et restaurants de la métropole Aix-Marseille, annoncée par le gouvernement au nom de la lutte contre le Covid-19.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
25/septembre/2020 - 23h42
jpm83 a écrit :

j ai travaillé 20 ans en restauration et avec les coiffeurs, c est la population qui fait le plus de black,ils declarent que ce qui ne peut se cacher cb et cheque,le reste c est direct ds la fouille,tous les restaurants peuvent avoir un redressement fiscal demain,ils tomberont tous, c est le genese de la profession,le changement de tva en 2009 de 20 a 5 a t il fait baisser le prix pour le client ,non,juste de la marge en plus,desolé pour les nouveaux restaurateurs sans tresorerie,c est eux qui vont charger,les plus anciens ont de quoi faire mais c est naturel de raler et de reclamer des avantages qu ils avaient auparavent,en clair ,je ne pleure pas sur les restaurateurs en covid

Avec +96% des resto/bars équipés de caisses aux normes (avec suivi J +1 par les services fiscaux) et +67% de paiement par CB ( on ajoute encore les 2 à 3% de chèques + les 21% de TR), il ne reste déjà plus grand chose en espèces, le black est encore un % de ce qu'il reste de ça donc plus grand chose.

C'est terminé depuis longtemps les gars qui font 50% black en mercedes / 4x4 énorme car "restaurateur", la plupart y'a un casier qui a suivi après qqes années et ils ont tous abandonnés le coup du gérant en tant que compagne (car interdiction d'avoir un commerce pendant x année).

Portrait de Retrogamer
25/septembre/2020 - 19h01
seb2746 a écrit :

Vous oubliez :
le prix des matières premières qui a augmenté de 18%
le prix des frais/factures qui a augmenté de 12.5 %
le prix des taxes diverses et impots avec +6.5%
les salaires de 4.5%

les 20 => 5.5% c'est toute la filière certes mais les prix ne pouvaient pas descendre vu les augmentations ailleurs (ça a été dit de suite).

Les restaurateurs RICHES, y'en a très peu et ce n'est PAS le but de toute façon.

Mon cousin à 3 enseignes de café tout neuf, on parle d'environ 800 000 euros d'investissement sur 11 ans (avec les terrains + franchise) donc ça lui fait un paquet de café pour être rentable, il a investi 12 000 euros pour les plexi + divers achat "anti-covid", la richesse est OU ? oui il va peut-être faire un bénef dans 12 ans mais on est + proche de 1000 euros/mois de salaire que 10 000 pour le moment.
Le bistrot du coin il va devoir payer les +1500 euros/mois de loyer sans revenu qui tombe et sans chomage, sans aucune aide, alors qu'il aura fait des investissements "anti-covid" pourtant, le bébert il roule en utilitaire c15 de 250 000 km et pas en mercedes AMG.

Faut pas regarder les anges aux USA avec l'argent qui coule à flot (sur 2 ans maxi) et de riches milliardaires qui sont... encore + riches.

Ne vous embetez pas .. on dirait un technocrate de bercy armé de sa calculette et ses stats tirés du premier journal venu qui nous pond un jugement sans appel en ayant jamais mis un seul pied dans une cuisine.

C’est fatiguant mais c’est comme ca aujourd ’hui , tout est noir ou blanc plus aucun recul sur les choses.

Portrait de seb2746
25/septembre/2020 - 16h23
BRETZEL68 a écrit :

Dévellopez SVP

moi j'ai argumenté

Vous oubliez : le prix des matières premières qui a augmenté de 18%le prix des frais/factures qui a augmenté de 12.5 %le prix des taxes diverses et impots avec +6.5%les salaires de 4.5%

les 20 => 5.5% c'est toute la filière certes mais les prix ne pouvaient pas descendre vu les augmentations ailleurs (ça a été dit de suite).

Les restaurateurs RICHES, y'en a très peu et ce n'est PAS le but de toute façon.

Mon cousin à 3 enseignes de café tout neuf, on parle d'environ 800 000 euros d'investissement sur 11 ans (avec les terrains + franchise) donc ça lui fait un paquet de café pour être rentable, il a investi 12 000 euros pour les plexi + divers achat "anti-covid", la richesse est OU ? oui il va peut-être faire un bénef dans 12 ans mais on est + proche de 1000 euros/mois de salaire que 10 000 pour le moment.Le bistrot du coin il va devoir payer les +1500 euros/mois de loyer sans revenu qui tombe et sans chomage, sans aucune aide, alors qu'il aura fait des investissements "anti-covid" pourtant, le bébert il roule en utilitaire c15 de 250 000 km et pas en mercedes AMG.Faut pas regarder les anges aux USA avec l'argent qui coule à flot (sur 2 ans maxi) et de riches milliardaires qui sont... encore + riches.

Portrait de Vigilence-nationale
25/septembre/2020 - 13h54
bibilababiole a écrit :

Non, je ne le pense pas effectivement. Mais cela restreindra la contamination au cercle amical strict et il sera plus facile de diagnostiquer le cluster et le contrôler, ce qui n'est pas possible de faire actuellement dans les bars. A ceci s'ajoute les règles sanitaires à géométrie variable des professionnels de la restauration.

Parce que vous croyez qu'ils vont "balancer" les potes ?

En plus à ces soirées picole /joints machin à invité bidule et l'autre à invité truc qu'il a croisé avec une copine avant... sans compter les FB, les incrusts etc....

Les jeunes passent 8h/J à l'école, les plus anciens au travail... donc d'après vous on ferme tout ça aussi ?

Portrait de Retrogamer
25/septembre/2020 - 13h23
BRETZEL68 a écrit :

Dévellopez SVP

moi j'ai argumenté

Pourquoi faire ? Vous etes visiblement petri de certitudes.... quand je lit qu’on se fait des couilles en or j’en tombe de ma chaise , Non desole bosser 90h par semaine (les 35h c’est un concept pour moi) , passer son temps a regarder la moindre petite marge possible et payer ses factures et ses impots , au final il ne reste plus grand chose si on veut payer correctement ses employés et perso je roule en picasso , wahou ca fait envie hein ?

Dites vous bien une chose egalement quand on baisse la tva , les fournisseurs et tout le reste s’adaptent nous ne sommes pas chez les bisounours ou tout le monde s’entraide !

Entreprendre en france aujourd’hui est devenu presque impossible et alors se maintenir dans ce secteur l’est tout autant.

Prenez vous en a la restauration rapide ou aux grands groupes franchement ca je pourrait le comprendre mais les petits restaurateurs sacrifient leur vie a leur entreprise si ils ont a coeur de bien faire.

Portrait de bibilababiole
25/septembre/2020 - 13h00
Vigilence-nationale a écrit :

Croyez-vous que les "jeunes" vont rester chez eux tout seul après la fermeture des bars et restos ? Je crois plutôt qu'ils vont se retrouver chez l'un chez l'autre augmentant ainsi le risque de contamination 

Non, je ne le pense pas effectivement. Mais cela restreindra la contamination au cercle amical strict et il sera plus facile de diagnostiquer le cluster et le contrôler, ce qui n'est pas possible de faire actuellement dans les bars. A ceci s'ajoute les règles sanitaires à géométrie variable des professionnels de la restauration.

Portrait de BRETZEL68
25/septembre/2020 - 12h51
Retrogamer a écrit :

C’est juste n’importe quoi , vraiment vous ne savez aboslument pas de quoi vous parler.

Dévellopez SVP

moi j'ai argumenté

Portrait de Retrogamer
25/septembre/2020 - 11h44
BRETZEL68 a écrit :

Tous ces restaurateurs qui râlent est-ce qu'ils ont embauché du personnel en 2009 lorsque la TVA est passée de 20 % à 5,5 % (puis 7 puis 10 ) ?

je ne pense pas qu'ils ont été nombreux à l'avoir fait donc du jour au lendemain leur marge nette a augmenté de 11,45 % (je viens de faire le calcul) maintenant c'est plutôt 5 %.

ils se sont fait des c....s en or et maintenant ça râle alors qu'ils toucheront des indemnités à ne rien faire.

Moi, je n'ai jamais eu 11 % d'augmentation de mon salaire en 1 nuit...

Evidemment pour ceux qui ont joué le jeu en baissant leurs prix (et pas seulement sur 2 ou 3 plats sur la carte comme je l'avais vu dans certains restau) ou en embauchant du personnel ne sont pas concernés par cette remarque (mais ils ne sont pas très nombreux d'après un article lu dans le canard enchaîné).

A la place du gouvernement, je mettrais une amende 1.000 € pour le non port du masque avec en prime une inculpation pour mise en danger de la vie d'autrui.cela ferait peut-être réfléchir certains récalcitrants et permettrait de mieux équiper nos hôpitaux

C’est juste n’importe quoi , vraiment vous ne savez aboslument pas de quoi vous parler.

Portrait de Vigilence-nationale
25/septembre/2020 - 11h38
bibilababiole a écrit :

Ce restaurateur se plaint de l'amalgame fait avec ses mauvais confrères et d'être ainsi injustement pénalisé; Mais si je dois être reconfiné, cela sera aussi à cause des mauvais comportements de mes concitoyens alors que j'ai appliqué à la lettre les consignes… et il faudra bien l'accepter. Le premier resto où je suis allé peu après le déconfinement, le patron qui nous servait portait son masque à son coude et nous a servi nos verres en le tenant par le bord supérieur !!! Comment faire le tri entre les bons et les mauvais dans un contexte qui semble assez délicat et urgent si on en croit les hopitaux à Marseille qui ont tiré la sonnette d'alarme il y a déjà 15 jours

Croyez-vous que les "jeunes" vont rester chez eux tout seul après la fermeture des bars et restos ? Je crois plutôt qu'ils vont se retrouver chez l'un chez l'autre augmentant ainsi le risque de contamination 

Portrait de Vigilence-nationale
25/septembre/2020 - 11h36
BRETZEL68 a écrit :

Tous ces restaurateurs qui râlent est-ce qu'ils ont embauché du personnel en 2009 lorsque la TVA est passée de 20 % à 5,5 % (puis 7 puis 10 ) ?

je ne pense pas qu'ils ont été nombreux à l'avoir fait donc du jour au lendemain leur marge nette a augmenté de 11,45 % (je viens de faire le calcul) maintenant c'est plutôt 5 %.

ils se sont fait des c....s en or et maintenant ça râle alors qu'ils toucheront des indemnités à ne rien faire.

Moi, je n'ai jamais eu 11 % d'augmentation de mon salaire en 1 nuit...

Evidemment pour ceux qui ont joué le jeu en baissant leurs prix (et pas seulement sur 2 ou 3 plats sur la carte comme je l'avais vu dans certains restau) ou en embauchant du personnel ne sont pas concernés par cette remarque (mais ils ne sont pas très nombreux d'après un article lu dans le canard enchaîné).

A la place du gouvernement, je mettrais une amende 1.000 € pour le non port du masque avec en prime une inculpation pour mise en danger de la vie d'autrui.cela ferait peut-être réfléchir certains récalcitrants et permettrait de mieux équiper nos hôpitaux

Mais qu'attendez-vous pour ouvrir un restaurant ???

D'après vos calculs vous deviez être milliardaire avant la fin de l'année !!! smiley

Portrait de bibilababiole
25/septembre/2020 - 11h33

Ce restaurateur se plaint de l'amalgame fait avec ses mauvais confrères et d'être ainsi injustement pénalisé; Mais si je dois être reconfiné, cela sera aussi à cause des mauvais comportements de mes concitoyens alors que j'ai appliqué à la lettre les consignes… et il faudra bien l'accepter. Le premier resto où je suis allé peu après le déconfinement, le patron qui nous servait portait son masque à son coude et nous a servi nos verres en le tenant par le bord supérieur !!! Comment faire le tri entre les bons et les mauvais dans un contexte qui semble assez délicat et urgent si on en croit les hopitaux à Marseille qui ont tiré la sonnette d'alarme il y a déjà 15 jours

Portrait de BRETZEL68
25/septembre/2020 - 11h31

Tous ces restaurateurs qui râlent est-ce qu'ils ont embauché du personnel en 2009 lorsque la TVA est passée de 20 % à 5,5 % (puis 7 puis 10 ) ?

je ne pense pas qu'ils ont été nombreux à l'avoir fait donc du jour au lendemain leur marge nette a augmenté de 11,45 % (je viens de faire le calcul) maintenant c'est plutôt 5 %.

ils se sont fait des c....s en or et maintenant ça râle alors qu'ils toucheront des indemnités à ne rien faire.

Moi, je n'ai jamais eu 11 % d'augmentation de mon salaire en 1 nuit...

Evidemment pour ceux qui ont joué le jeu en baissant leurs prix (et pas seulement sur 2 ou 3 plats sur la carte comme je l'avais vu dans certains restau) ou en embauchant du personnel ne sont pas concernés par cette remarque (mais ils ne sont pas très nombreux d'après un article lu dans le canard enchaîné).

A la place du gouvernement, je mettrais une amende 1.000 € pour le non port du masque avec en prime une inculpation pour mise en danger de la vie d'autrui.cela ferait peut-être réfléchir certains récalcitrants et permettrait de mieux équiper nos hôpitaux

Portrait de PhilRAI
25/septembre/2020 - 10h53

Des Français commencent enfin à bouger, c'est une bonne chose. Si tout le monde en même temps refuse ces conneries, que va-t-il se passer ? il vont en fusiller certains pour l'exemple ? C'est ce qui se passe dans les dictatures. Au fait, elle est où notre démocratie ? il paraît que c'est le peuple qui est souverain. Il s'exprime comment le peuple sur ce sujet ? les députés et autres élus ne sont même pas consultés ...

D'autre par il est temps de questionner sérieusement le gouvernement sur le rejet du traitement Raoult qui a largement fait ses preuves avec 0,5% de décès contre 6% actuellement sur la France entière. Au plus fort de la crise on était à 19% en France (parmi les plus mauvais scores mondiaux) et 0,6% chez Raoult !!!

Enfin il faudrait que les laboratoires d'analyse et les organismes sanitaires répondent à la question : quel est le nombre d'amplifications (ct) utilisé pour les tests PCR ? Ce nombre devrait être indiqué dans les résultats d'analyses. C'est trop facile de faire dire ce qu'on veut à ce test en ajustant le ct.

Portrait de Vigilence-nationale
25/septembre/2020 - 10h45

Les mesures barrières dans les lieux publics sont suffisantes, le gouvernement va tuer notre économie par ses approximations et la volonté de se couvrir juridiquement

Macron était soit disant le Président du futur, il a bien du mal à l'être aujourd'hui

Fermer ces lieux de convivialité ne va faire qu'augmenter les rassemblement à domicile.

Que fera-t-on alors ?

Envoyer la Stasi ?

Portrait de Angelussauron
25/septembre/2020 - 10h40

Je le soutiens a 100% il faut que le gouvernement finisse par comprendre que l'économie est plus importante que la Covid.

Donc il faut une certaine rébellion pour qu'il comprenne. Par contre forcément il ne faut pas qu'il soit seul à le faire il faut que tous les restaurateurs le fassent.

Portrait de adlf34
25/septembre/2020 - 10h20

Camille Combale est restaurateur

Portrait de Retrogamer
25/septembre/2020 - 10h02
Alhekine a écrit :

C'est bon j'ai compris.

Il ne restait que 2secteurs où la France était très bonne, c'est le tourisme qui a été tué par le covid et la restauration qui malgré le covid tenait encore un peu. Il faut donc le tuer et comme ça on pourra être sacrifié à la grande Europe allemande. Hitler l'a rêvé Angela l'a fait.

 

Je sais c'est complotiste mais être aussi mauvais ce n'est pas normal, donc il faut croire que c'est voului.

Je ne sais pas si c’est complotiste mais vous avez raison sur les 2 derniers secteurs qu’il nous restait , la restauration dont je fait partie aura bcp de mal a se relever et le tourisme est mort pour au moins 2 ans , nos industries sont parties depuis longtemps , notre nucleaire ferme pour faire plaisir aux ecolos en bref je ne voit pas comment la france peut esperer quoi que ce soit dans ce nouveau monde d’autant plus que nous avont totalement raté le virage internet aucune puissance chez nous et ce n’est pas pret d’arriver.

Je suis plus que pessimiste ....

Portrait de Merlinot49
25/septembre/2020 - 09h55
Harriet a écrit :

Ce que j'entends dans cet appel à désobéir , c'est que la cacophonie gouvernementale dans les mesures prises, va créer une incompréhension chez certains , voire  un sentiment d'injustice ...

Dans un climat où les anti-masques et autres anti-liberticides donnent de la voix, il est urgent de faire respecter les règles existantes plutôt que de multiplier des contraintes incomprises ...

Tout à fait, il y a trop d'incohérence dans ce que dit le gouvernement, on laisse ouvert certains lieux et on en ferme d'autre. Pourquoi fermer un restaurant où les règles sont respecter et pas les cinémas?  Et dans les métros où je doute que les distances soient respecter? 

Le 1er jour de la reprise, mon fils m' a que c'était le gros bordel pour la cantine, tous les élèves si sont rendu en même temps....

Faisons déjà respecter la loi, car si on ferme les bars à 22h, les gens vont aller s'acheter des bouteilles et boire en groupe sans aucun respect des consignes et ça risque d'être pire.

Portrait de cbor33500
25/septembre/2020 - 09h47

Dans le pays des libertés, on ne ferme pas les lieux publics. On fait un règlement et on le fait appliquer. Pourquoi ne pas fermer les routes car les gens roulent trop vite dans ces conditions?

Portrait de Sébastien31
25/septembre/2020 - 09h47 - depuis l'application mobile

il a raison le gouvernement nous ment de puis le début

Portrait de Harriet
25/septembre/2020 - 09h41

Ce que j'entends dans cet appel à désobéir , c'est que la cacophonie gouvernementale dans les mesures prises, va créer une incompréhension chez certains , voire  un sentiment d'injustice ...

Dans un climat où les anti-masques et autres anti-liberticides donnent de la voix, il est urgent de faire respecter les règles existantes plutôt que de multiplier des contraintes incomprises ...

Portrait de Raoul 2023
25/septembre/2020 - 09h01

En taule !

Portrait de Kakadu
25/septembre/2020 - 08h59

Il va falloir qu'on se batte tous pour sauver nos vies. Parce que là on est en train de se battre contre un virus qui tue certes, mais peu. Et on est en train de ruiner des millions de vies en empêchant des gens de travailler et de vivre leur vie presque normalement.

Qu'il y ait des règles sanitaires imposées, c'est d'accord mais que celles ci soient acceptables et logiques. Parce que le chômage ne dure qu'un temps, ne l'oublions pas.

Et les restaurants, les boutiques en tout genre, les petites entreprises, même les grandes .... sont en train de fermer. Il n'y a qu'à faire un tour dans nos centres villes pour s'en rendre compte. Et qu'allons nous faire ? Quel futur préparons-nous? On a l'impression que les politiques ne gouvernent qu'à court terme. C'est très inquiétant. Bien plus que ce virus. 

Portrait de calendrier17
25/septembre/2020 - 08h55

Il a raison

Portrait de Chuck Norris²
25/septembre/2020 - 08h49

Approved !

Portrait de seb2746
25/septembre/2020 - 08h38

Les crédits qui continuent, les loyers à payer, sans AUCUNE rentrée d'argent et sans chomage c'est une peine de mort financière pour des millions de restaurateurs et gérants de bars ALORS qu'il y a eu un investissement de parfois plusieurs centaines de milliers d'euros pour avoir des lieux sécurisé contre LES virus.On a déjà +40 000 chomeurs dans la restauration sans aucun chance de reprendre un travail, là on parle de +1.1 Millions d'employés au chomage alors que les efforts sont + que fait.