22/09 11:40

Le journaliste Claude Moisy, qui a passé plus de trente ans à l’AFP jusqu'à en devenir PDG de 1990 à 1993, est décédé à l’âge de 93 ans

Le journaliste Claude Moisy, qui a passé plus de trente ans à l'Agence France-Presse jusqu'à en devenir PDG de 1990 à 1993, est décédé lundi à 93 ans, a annoncé sa famille à l'AFP. Après les bancs du lycée Janson de Sailly et de la faculté de Droit, Claude Moisy a débuté sa carrière comme localier à Ouest-France.

Après quelques années, il est parti au Maroc où il a été recruté par l'AFP sur place. Peu de temps après, il est devenu directeur du bureau de Rangoun, en Birmanie. Il fera ensuite des allers-retours entre Asie et Etats-Unis et passera au total vingt-sept ans dans les bureaux internationaux de l'Agence, avec un passage à Paris comme directeur de l'information de 1977 à 1979.

Spécialiste de la politique américaine, à laquelle il a consacré plusieurs ouvrages, il a également couvert pour l'AFP l'affaire du Watergate. "On se trompe souvent en parlant de mes affinités anglo-saxonnes, parce que j'ai travaillé deux décennies aux Etats-Unis et en Angleterre. J'ai pourtant été beaucoup plus fasciné par mes séjours en Asie, le choc culturel a été plus grand et, si je devais embrasser une religion, ce serait certainement le bouddhisme", racontait-il à l'AFP lorsqu'il est devenu PDG en 1990.

Il avait été élu à la tête de l'Agence en janvier 1990 pour un mandat de trois ans, avec comme objectifs la défense de son indépendance, la diversification des produits et la modernisation de l'outil de gestion. Il a également été administrateur de Reporters sans Frontières (RSF).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Morlock3
9/octobre/2020 - 10h51

R.I.P