11:16

Coronavirus - Quatre-vingt-un établissements scolaires et un peu plus de 2.100 classes fermés en France, annonce le Ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer

Quatre-vingt-un établissements scolaires et un peu plus de 2.100 classes sont fermés en France en raison de cas de Covid-19, a indiqué mercredi le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer. Ces fermetures concernent « autour de 0,13% » des quelque 60.000 établissements scolaires du pays« , a précisé le ministre sur LCI.

Le 7 septembre, le ministère dénombrait 28 établissements et 262 classes fermés à cause de l’épidémie.  »On a à peu près 1.200 nouveaux cas de Covid d’élèves par rapport à la semaine précédente« , a précisé M. Blanquer, en rappelant qu’en règle générale,  »on ferme une classe à partir de trois cas«  de contamination.

Le ministre a indiqué qu’une attestation sur l’honneur des parents indiquant que l’enfant n’a pas le Covid, et non un certificat médical, suffisait pour permettre son retour à l’école.  »Si on a un enfant qui a de la fièvre, on ne l’envoie pas à l’école. Par contre, s’il a eu de la fièvre et qu’on le renvoie à l’école, on atteste sur l’honneur qu’il n’a pas le Covid« , a-t-il expliqué.

Interrogé sur les retards de scolarité engendrés par l’épidémie, notamment pour ceux qui étaient en CP en 2019-2020 et sont depuis passés en CE1, le ministre a précisé que les évaluations étaient en cours et que les parents auraient des réponses sur le sujet  »d’ici deux à trois semaines environ« ,  »début octobre« .

M. Blanquer n’a pas écarté la possibilité d’augmenter le nombre d’heures supplémentaires allouées pour aider les élèves à rattraper le retard engendré par le confinement, et dont le nombre s’élève en cette rentrée à 1,5 million.  »Si c’était nécessaire, on le ferait« , a-t-il déclaré.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Thom70
16/septembre/2020 - 12h43
seb2746 a écrit :

C'est du grand n'importe quoi...

On laisse les parents se démerder avec les gamins sans AUCUNE solution (pas de cours à distance, RIEN), l'élève qui n'a pas le covid est mis à l'écart sans retour à l'école possible car sa classe y'a eu 1 cas.

une attestation ? chez nous un parent a envoyé VOLONTAIREMENT son gamin avec fièvre à l'école + "mot", une classe en - et RIEN contre le parent, aucune suite judiciaire alors qu'il y a pourtant un empoisonnement volontaire ou au minimum une mise en danger de la vie d'autrui...

Et que dire des maitre/sses positives/fs qui ne font plus cours, aucun remplacement non plus et RIEN pour gérer la classe (pas de test des élèves non plus).

Quand vous voyez la gestion des tests PCR pour tout le monde en France, les résultats après une période indéfinie, autant dire que ça ne sert strictement à rien, c'est à l'image de tout le reste, on ne fait pas des chevaux de course avec des ânes, ou encore des pieds nickelés comme dirait un certain professeur R....

Portrait de seb2746
16/septembre/2020 - 11h46

C'est du grand n'importe quoi...

On laisse les parents se démerder avec les gamins sans AUCUNE solution (pas de cours à distance, RIEN), l'élève qui n'a pas le covid est mis à l'écart sans retour à l'école possible car sa classe y'a eu 1 cas.

une attestation ? chez nous un parent a envoyé VOLONTAIREMENT son gamin avec fièvre à l'école + "mot", une classe en - et RIEN contre le parent, aucune suite judiciaire alors qu'il y a pourtant un empoisonnement volontaire ou au minimum une mise en danger de la vie d'autrui...

Et que dire des maitre/sses positives/fs qui ne font plus cours, aucun remplacement non plus et RIEN pour gérer la classe (pas de test des élèves non plus).