10/09 12:01

Football: Avec l'opérateur Orange, Téléfoot élargit sa distribution avant le "clasico" PSG-Marseille, l'affiche-phare du championnat de France

Par Yassine KHIRI

"Grand Chelem" sur les opérateurs télécoms français: après SFR, Bouygues Telecom et Free, le groupe Mediapro a conclu un accord de distribution de sa chaîne Téléfoot avec Orange, même s'il se heurte encore à Canal+, avec qui les discussions sont au point mort. Cet accord avec le premier opérateur français intervient juste avant le début de la 3e journée de Ligue 1 programmée en fin de semaine, qui sera notamment marquée par le "clasico" PSG-Marseille, l'affiche-phare du championnat de France.

"On y travaille et on met le maximum d'énergie pour avoir cet accord parce qu'on veut pouvoir permettre à nos abonnés qui aiment le foot de voir le +clasico+", avait déclaré mardi à l'AFP Stéphane Richard, PDG d'Orange, après avoir annoncé des "discussions très avancées" avec Mediapro. Premier opérateur fixe en France avec 11,8 millions d'abonnés à ses offres d'internet à domicile, Orange va permettre à Téléfoot "d'élargir fortement" son accessibilité, a indiqué l'opérateur dans son communiqué.

"Avoir les quatre opérateurs, cela va nous permettre d'assurer la distribution de la chaîne la plus large. C'est une réponse aux +Mediapro-sceptiques+ qui depuis le début de notre parcours se demandaient: +Où est-ce que je peux trouver la chaine ? Comment je fais ?+", s'est félicité auprès de l'AFP Julien Bergeaud, le directeur général de la chaîne Téléfoot. Parti de zéro, le nouveau diffuseur principal du championnat de France de football a signé coup sur coup une série d'accords depuis fin juillet avec les autres opérateurs SFR, Bouygues Telecom et Free, ainsi qu'un partenariat avec Netflix. Son application est aussi disponible sur les plateformes d'Apple et débarquera bientôt sur Android.

Ces partenariats sont indispensables au groupe sino-espagnol pour réussir son pari d'atteindre à terme 3,5 millions d'abonnés à Téléfoot et rentabiliser les sommes colossales qu'il a déboursées. Mediapro avait remporté à la surprise générale, en mai 2018, les principaux droits de diffusion de plus de 80% des matches de L1 et L2 sur la période 2020-2024 pour un montant record de plus de 800 millions d'euros annuels.

Seul Canal+, à la fois chaîne concurrente et distributeur incontournable avec son socle de fans de sports, ne diffuse pas encore la chaîne. Mais les discussions restent au point mort, selon Julien Bergeaud. "Malheureusement nous n'avons pas toujours pas d'accord avec Canal+, je le regrette, a-t-il confié. Pourtant depuis le début, nous avons dit que nous avons comme stratégie de distribuer Téléfoot le plus largement possible, que nous étions à la recherche de partenariats."

Le dirigeant de Téléfoot a par ailleurs "confirmé" que des discussions sont toujours en cours avec les plateformes YouTube et Facebook, en précisant "que cela n'aboutira peut-être pas tout de suite". Après deux journées de championnat, quel est le premier bilan en terme d'abonnements, au tarif de 25,90 euros (engagement d'un an) et 29,90 euros mensuels (sans engagement, ou avec un engagement d'un an couplé avec Netflix) ? S'il refuse de communiquer pour l'instant les chiffres, Julien Bergeaud a annoncé des "premiers retours encourageants" malgré les vacances, le huis clos et les reports de matches à cause de la pandémie de Covid-19.

Ailleurs sur le web

Vos réactions