06/09 14:31

Louvre, Versailles, Orsay: L'absence des touristes étrangers provoque une chute historique de la fréquentation des sites les plus emblématiques de la France

Le Louvre mais aussi Versailles ou le Musée d’Orsay... l’absence des touristes étrangers du fait de l’épidémie de coronavirus a provoqué une chute historique de la fréquentation des sites les plus emblématiques de la France. Avec des baisses de 70% ou plus du nombre de visiteurs en juillet-août, l’été n’aura nullement permis de rattraper les pertes des musées parisiens dues aux trois mois de confinement.

A l’été 2019, les étrangers représentaient 75% des visiteurs au Louvre, 80% à Versailles. Mais les Américains, Chinois, Japonais, Coréens, Indiens, Brésiliens, Canadiens et autres ont été empêchés de venir en France cet été. La fréquentation du Louvre, plus grand musée du monde -- qui a enregistré 40 millions d’euros de pertes sèches pendant le confinement -- a chuté de 75% en juillet et 60% en août par rapport aux deux mois de 2019.

Lueur positive: le public français, surtout des alentours de Paris, et les Européens « de proximité » ont répondu présent à la diversification des offres et tarifs spéciaux (familles, jeunes). Pour l’ensemble Musée d’Orsay-Musée de l’Orangerie, les pertes de recettes pour 2020 sont estimées à 28 millions, en raison d’une chute de plus de 70% de la fréquentation cet été.

Le Centre Pompidou mise notamment sur une exposition Matisse cet automne pour rebondir mais a déjà subi 20 millions de pertes sur 2020, ce qui l’a contraint à reporter certains projets. La fréquentation de Versailles s’est « écroulée » avec trois fois moins de visiteurs que d’habitude, et les pertes se chiffrent à 45 millions d’euros depuis le confinement, selon sa présidente Catherine Pégard.

Ailleurs sur le web

Vos réactions