31/08/2020 12:25

EXCLU - Jean-Edouard du "Loft" se confie pour la première fois sur son risque d’amputation: "Ma grand-mère en est morte mais je veux avoir confiance dans les chirurgiens" - VIDEO

Ce matin, Jean-Edouard Lipa était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. L'ex-candidat de "Loft Story" est revenu en exclusivité sur son annonce faite il y a quelques jours sur son compte Instagram. Souffrant d'un double anévrisme à la jambe gauche, il doit être opéré dans les prochains jours et risque l'amputation.

"J'ai un double anévrisme, le sang qui a coagulé est allé boucher deux artères (...) Je suis parachutiste. C'est suite à un atterrissage assez lourd sur mes deux jambes. Pendant 24h, j'avais ma jambe qui ne fonctionnait quasiment plus. Je ne pouvais plus rien faire avec. Le lendemain matin, je ressaute et je vois que ma jambe refonctionne. Je suis allé faire une radio et, suite à la radio, le radiologue me dit 'c'est tellement énorme que je n'arrive pas à savoir ce que c'est'", explique-t-il.

Et d'ajouter : "Je pars faire une IRM et il a vu une tâche de 10 centimètres. Normalement, un anévrisme c'est 3/4 centimètres. Le chirurgien m'a dit qu'il ne pouvait pas l'enlever dans son intégralité et qu'il devra couper à un certain niveau et enlever la masse. Je serai opéré le 25 septembre. Mon médecin n'était pas très chaud pour que je parte en vacances. Il m'a donné un traitement pour fluidifier le sang pour éviter que la dernière artère se bouche. Si la dernière artère se bouche, il faut vite appeler le SAMU parce qu'on risque que la jambe ne soit plus alimentée en sang et l'amputation".

Jean-Edouard a indiqué que c'est une opération de six heures, qu'il restera dix jours à l'hôpital et qu'après il devra faire de la rééducation. "C'est assez rare pour des gens de mon âge [il a 39 ans]. Le chirurgien a regardé et m'a dit que ça fait au minimum 10 ans que je l'avais dans la jambe. Les anévrismes, c'est une maladie insidieuse. Le jour où on s'en rend compte, c'est malheureusement trop tard. Ma grand-mère paternelle en est morte du même, au même endroit", a continué Jean-Edouard.

Et de continuer : "J'arrive à marcher, mais parfois, j'ai du mal à marcher, la jambe froide. J'ai une super famille qui me fait tenir. Je ne me rends pas compte de ce que j'ai. Ce qui me fait le plus peur, c'est l'anesthésie générale". L'ex-candidat de "Loft Story" a précisé avoir, derrière le genou, "un oeuf" et "sentir les battements de [son] coeur dans [son] artère".

Ailleurs sur le web

Vos réactions