17/08 07:45

Donald Trump est accusé par ses opposants de tout faire pour détruire la Poste américaine, afin de rendre impossible un vote par correspondance

Donald Trump est accusé par ses opposants de tout faire pour détruire la Poste américaine, afin de rendre impossible un vote par correspondance qui pourrait selon lui favoriser son adversaire Joe Biden. Le président américain "veut décourager les gens de voter par courrier parce qu'il pense que cela lui sera défavorable. C'est pathétique. Ce n'est pas ce qu'on attend d'un président des Etats-Unis", a dénoncé le sénateur démocrate Bernie Sanders dimanche sur la chaîne ABC.

"Nous sommes en pleine pandémie, Monsieur le président, et les gens ne doivent pas avoir à mettre leur vie en danger dans une file d'attente, tomber malade et peut-être mourir pour aller voter", a-t-il ajouté.

Le vote par courrier, utilisé depuis des années aux Etats-Unis, doit être plus largement déployé pour l'élection présidentielle du 3 novembre en raison de la pandémie de Covid-19. Mais Donald Trump s'y oppose, criant à la fraude annoncée. Et la campagne s'est cristallisée depuis quelques jours, autour de la poste américaine, l'USPS.

Elle est dirigée depuis le printemps par Louis DeJoy, un proche de Donald Trump, et l'un des grands donateurs de sa campagne. Celui-ci mène tambour battant des réformes censées ramener dans le vert les comptes de la poste, déficitaire depuis 2008. Des machines de tri jugées obsolètes ont été supprimées, des boîtes à lettres retirées des rues, et le courrier arrive en retard car les facteurs ne peuvent plus travailler en heures supplémentaires.

Et l'USPS a prévenu qu'elle ne pourrait pas acheminer en temps voulu des millions de bulletins de vote, qui ne pourront donc pas être pris en compte, selon le Washington Post.

Mais les opposants voient dans ces réformes la main de Donald Trump, pour empêcher le vote par correspondance. "Nous ne voulons pas avoir les mains liées avec des politiques qui ralentissent le courrier", a dénoncé dans une interview à l'AFP le président du syndicat Mark Dimondstein, président du syndicat des postiers, l'American Postal Workers Union (APWU). Pour lui, "le président veut affamer la poste pour empêcher les gens de voter. (...) Tout le monde devrait avoir accès à la manière la plus simple de voter, peu importe pour qui on vote".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de th93100
17/août/2020 - 11h01
Mandibule1 a écrit :

Il a raison,les démocrates sont des tricheurs et vont frauder à mort !

smiley   smiley    MDR !

parce que Trump est un Saint ??

Portrait de Mandibule1
17/août/2020 - 09h16

Il a raison,les démocrates sont des tricheurs et vont frauder à mort !