15/08 10:31

Coronavirus - Reportage à Bordeaux où le masque est désormais obligatoire dans deux rues de l'hyper-centre, la rue Saint-Catherine et la rue de la de la Porte Dijeaux - Vidéo

Selon l'agence régionale de Santé, le taux d’incidence des cas positifs est désormais de 9 pour 100.000 habitants, soit le double que dans le reste de la Nouvelle-Aquitaine. La région compte désormais 11 clusters, dont 4 à Bordeaux. Et le nouveau maire écologiste de la ville, Pierre Hurmic, tire les conséquences de cette nouvelle donne.

Il a annoncé ce mercredi que le port du masque serait obligatoire à compter de samedi dans les deux rues les plus commerçantes du centre-ville : la rue Saint-Catherine avec ses 240 boutiques qui en font selon l’édile « un centre commercial à ciel ouvert » et sa perpendiculaire, la rue de la Porte Dijeaux.

Les quais de la Garonne ne sont pas touchés pour l’instant. Pierre Hurmic estime en effet qu’ils ne connaissent pas la même fréquentation. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
15/août/2020 - 10h53

Et pourtant à Bordeaux comme ailleurs, pas de progression des hospitalisations et des réanimations. Alors pourquoi obliger à porter un masque qui ne sert à rien et en plus ne protège pas des virus comme c'est indiqué dans les notices. Veut-on pousser les Français à bout ? Plus on teste, plus on trouve de cas, c'est logique, sauf que le virus a perdu sa virulence, comme de nombreux autres virus qu'on balade avec nous.